Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 12:12

 

"Sans doute avez-vous déjà entendu cette formule de plus en plus populaire dans les milieux spirituels : « Il n’y a rien à faire ». En fait, la phrase intégrale se lit comme suit : « Il n’y a rien à faire pour s’éveiller car nous le sommes déjà ». Fréquemment interrogée à propos de cette affirmation, j’ai été à même de constater qu’elle était souvent mal interprétée, que son sens originel avait été perdu.

Pour nombre de chercheurs en quête de vérité, mais aussi de soulagement, cette solution facile et attrayante est une voie inespérée. Il serait étonnant que la passivité soit soudainement devenue un chemin d’éveil, alors que, depuis des millénaires, des sages de toutes confessions ont proposé maintes voies spirituelles exigeant maîtrise et discipline.

N’y a-t-il vraiment rien à faire ?

Le propre du chercheur est de vouloir quelque chose qu’il n’a pas. Il tente d’obtenir ce qu’il veut à coup d’actions volontaires et de stratégies, cherchant ainsi à déjouer le destin.

L’éveil n’est pas le résultat d’une technique ou d’un long chemin parcouru avec succès. Il n’est pas non plus le résultat d’actes volontaires. Le volontarisme de l’ego est une entrave à l’éveil. L’éveil est le résultat d’un abandon total, d’un dépouillement complet de toutes croyances à propos de soi. La réalisation que JE SUIS est la vérité ultime, au-delà de tous concepts.

Cette phrase : « Il n’y a rien à faire pour s’éveiller car nous le sommes déjà » est totalement vraie. Nous sommes tous éveillés. L’éveil est parfois vécu en conscience, mais souvent il ne l’est pas. Une partie de la confusion vient du fait qu’il nous est difficile de distinguer ce que nous sommes de ce que nous expérimentons. L’identification aux expériences génère cette illusion.
Pour se désidentifier, il ne s’agit pas de faire mais de VOIR… de voir le jeu du mental et de réaliser à quel point il nous détourne de la vérité. Souvent lorsque l’illusion est vue, un immense fou rire jaillit ! Les constructions mentales s’effondrent.

Tant que les illusions qui nourrissent l’ego n’ont pas été vues, nous sommes habités par deux maîtres, l’Être et l’ego. Pour retrouver l’Unité, c’est à partir de notre espace Source que des actions seront initiées afin de se libérer de l’emprise d’un ego souffrant et d’un mental indiscipliné.

Issue de la non-action, la principale action à accomplir est un mouvement de la conscience qui se retourne sur elle-même, afin de se reconnaître et d’identifier les phénomènes mentaux agissant à sa place."

 

Claudette Vidal

 

http://eveilspirituel.net/textes-de-claudette-vidal.asp?i=43

Claudette Vidal: "Voir le jeu du mental."
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 11:45
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 11:37

 

"Vous n'êtes pas le corps, vous n'êtes pas le mental.
Vous êtes la pure conscience, le Soi.
Vous êtes présent en tout et partout.
Soyez conscient tout le temps, même pendant
que vous travaillez".

 

"Les visions et les sons mystiques qui peuvent se manifester au cours de la méditation doivent être considérés comme des distractions et des tentations. Jamais l'aspirant ne doit s'y laisser prendre."

 

Ramana Maharshi

Ramana Maharshi: "Vous êtes la Pure Conscience."
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 11:35
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 11:32

 

"Dieu n’attend qu’une seule chose de vous, et cette chose est que vous sortiez de vous-même tant que vous êtes un être créé

pour laisser Dieu être Dieu en vous. »

 

Maître Eckhart

Citation du jour.
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 10:06
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 09:56

 

"Aussi longtemps que le mouvement de la pensée est présent, il ne vous est pas possible de comprendre ce que je dis. Et quand ce mouvement n’est plus là, alors plus n’est besoin de rien comprendre. C’est pourquoi je dis qu’il n’y a rien à comprendre”.

"Je ne suis pas en conflit disons au moins avec la société. Le monde, tel qu’il est actuellement, est ma seule réalité. La réalité ultime que l’homme a inventée n’a absolument rien à voir avec la réalité de ce monde. Vous cherchez de tous les côtés et dans tous les sens à comprendre cette réalité, que vous qualifiez d’”ultime” -mais ne vous gênez pas, donnez-lui tous les noms que vous voudrez; c’est cette recherche effrénée tous azimuts qui vous empêche de voir et d’accepter la réalité de ce monde tel qu’il est. Tous vos efforts pour fuir le monde tel qu’il est rendent impossible l’harmonie véritable avec les choses qui vous touchent directement."

 

 

"On me dit « illuminé ». Je déteste ce terme. Les gens ne peuvent en trouver un autre pour décrire mon mode de fonctionnement. Je précise dès maintenant qu’il n’existe absolument rien de tel que l’illumination.
Je peux le dire puisque toute ma vie j’ai cherché à devenir un homme illuminé et j’ai découvert que l’illumination n’existe pas. Ainsi donc la question de savoir si une personne particulière est illuminée ou non ne se pose pas... Je ne vais pas pousser de hauts cris pour un Bouddha du Vie siècle av. J.C., sans parler de tous les autres prétendants que nous avons parmi nous. C’est un ramassis d’exploiteurs qui prospèrent grâce à la naïveté des gens. Il n’existe aucun pouvoir hors de l’homme. L’homme a créé Dieu sous l’impulsion de la Peur. Il s’ensuit que le problème, c’est la Peur, ce n’est pas Dieu.
J’ai découvert par moi-même et pour moi-même qu’il n’y a pas de soi à réaliser : c’est de cette « réalisation » là que je parle. Ça vient comme un coup de foudre. Vous avez tout « investi » dans le même panier et vous découvrez soudain qu’il n’y a pas de soi à découvrir, pas de soi à réaliser et vous vous dites : Que diable ai-je fait toute ma vie ! Ça vous démolit.

Toutes sortes de choses me sont arrivées et voyez-vous j’ai dû traverser tout ça ! La douleur physique était insupportable. C’est bien pour ça que je vous dis que vous ne pouvez souhaiter cela. Je voudrais pouvoir vous en donner un aperçu, vous le faire toucher et vous n’auriez alors aucun désir de passer par là. Ce que vous poursuivez n’existe pas. C’est un mythe. Vous ne sauriez vouloir avoir affaire à cela..."

 

U.G. Krishnamurti

 

UG: "Ce que vous poursuivez est un mythe."
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 09:55
Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 09:51

 

"J’ai longtemps cru que je n’étais pas éveillée, c’était faux. Je l’étais, mais n’en étais pas consciente. Lorsque j’ai cessé de CROIRE, lorsque j’ai cessé de VOULOIR m’éveiller… lorsque j’ai vu l’arrogance du chercheur spirituel et que je me suis inclinée, j’ai vu la vérité de qui Je suis.

Puis, j’ai cru que j’étais éveillée. C’était également faux. Mais croire que j’étais éveillée m’a été utile, sans doute indispensable. Ce fut une étape.

J’ai vu que Je suis celui qui est. Être se vit dans une forme singulière qu’il me plaît d’appeler moi, même si je sais que cette forme n’est pas le Soi ultime. Il est ce avec quoi le Soi s’expérimente. C’est soi en Soi.

Pendant très longtemps, j’ai réalisé tout ce que je ne suis pas. Puis un jour, j’ai vu qui Je suis et une façon singulière de s’incarner dans la matière. Nous appelons cette forme Claudette. Elle est aussi personnelle qu’impersonnelle. Le processus de désidentification et de transformation est infini.

Il y a pas de moi qui meurt, c’est une idée qui s’évanouit. Mais nous sommes accrochés à cette idée, elle nous sécurise. Nous fuyons l’expérience virtuelle de la mort en nous inventant des histoires. L’ego se sent menacé, il veut survivre à tout prix.

Lorsque se lève le voile de l’ignorance, il est vu qu’au-delà de l’ego il y a Je suis. Comme Je suis est incarné dans une forme humaine, un nouvel ego se révèle. Il naît et meurt à chaque instant. Il est au service de la vie, il n’est plus le maître.

Je me sens maintenant assez en sécurité pour vivre ce dont j’ai envie. J’ai assez d’amour pour moi pour vouloir m’offrir une aventure joyeuse et douce à la fois. Je ne suis plus bloquée par les peurs, les limitations et les conditionnements. Passer du monde mental où tout est gris et linéaire à un monde vivant et coloré, ça change la vie. Réaliser que je suis l’espace dans lequel tout se vit, que je suis illimitée et éternelle n’offre pas trop de prise aux peurs. Je suis installée en permanence dans :

Je ne sais rien
Je ne veux rien
Je ne peux rien

Je suis ouverte à l’expérience de la vie telle qu’elle se présente à chaque instant. Et… c’est à partir de cet espace que je peux CRÉER ma vie. Celle qui me met le cœur en joie. OUI, je crée ma vie. Après la mort de l’ego, c’est la résurrection. C’est le message du Christ. Le Père et le fils ne font qu’Un.

Il n’y a pas de dichotomie dans les phrases qui précèdent, mais un délicieux paradoxe qui nous amène à expérimenter « l’accueil inconditionnel » ainsi que notre « pouvoir créateur », celui qui jaillit de la Source de tout ce qui est, Je suis.

Ce qui a le plus changé depuis que j’ai vu la vérité, c’est que je vois maintenant en profondeur. Je vois derrière la question, derrière le corps physique, derrière le chagrin, derrière l’ego, derrière le mental et la souffrance. Je suis moins bernée par les apparences. Vacuité, éternité et silence sont les mots qui décrivent l’espace à partir duquel je vis.

J’ai longtemps cherché Dieu… et je l’ai trouvé. Ô surprise ! Je me suis trouvée.
Dieu n’a pas de représentation et… il les a toutes.

Splendeur et tendresse infinie".

 

Claudette Vidal

Claudette Vidal: "Quand la recherche cesse..."
Repost 0
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 13:23
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens