Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 10:00
Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:46
 
 
"Là, où vous êtes, sont tous les paradis où cessent toutes les recherches. »


J. Krishnamurti

 

 

Citation du jour.
Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:29
Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:14

Nous ne pouvons nous accrocher à la sagesse d'un autre : c'est à la recherche de notre plus intime, de notre plus profond, à la recherche de ce que nous sommes et savons de toute éternité que nous sommes. 

Ne nous attachons donc pas à telle ou telle formulation, à telle ou telle personne. C'est la sagesse du monde, tel qu'il est, qui se révèle. L'enseignement n'est qu'un miroir de la lumière que nous sommes. La beauté n'est pas dans le miroir. 

Elle est dans le regard, dans
 le fait de se laisser toucher. C'est votre sagesse qui se révèle dans les enseignements. Ne vous abaissez pas, ne vous aliénez pas. C'est votre sagesse, ou ce n'est pas sagesse du tout. Où serait la sagesse sans votre présence ?

Et cette sagesse, pourtant, n'est celle de personne. C'est le grand lac silencieux auquel toutes les biches s'abreuvent. C'est la grande étendue calme d'eau sur laquelle tous les cygnes délicatement glissent.

Revenez chez vous, en vous-mêmes. Oubliez les discours, les comportements empruntés. Revenez au plus profond, au plus authentique de vous-mêmes. Oubliez le juste et le faux. Non, venez, venez encore à ce qui n'est fondé sur rien d'autre que soi.

Venez, plantez votre pied et votre drapeau dans l'abîme. Vous ne serez jamais assurés que de vous-mêmes.

Texte : 
Pierre-Antoine

 

https://www.facebook.com/SpiritualiteSauvage

Revenez au plus profond.
Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:08
Repost 0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 12:37

 

« Ne rien attendre, agir sans but, dans la simple joie d’être là.
Dans la joie d’intensifier le bonheur d’exister avec ses amis. Se
réjouir de ce qui arrive, quoi qu’il arrive. S’émerveiller de tout
ce que la source crée avec un infini étonnement qui s’étonne de
lui-même. Voir que rien n’est sérieux, que tout n’est qu’un jeu.
Savourer d’être soi-même un jeu qui joue avec lui-même. Voir
la beauté infinie de l’infini jeu du monde. Et se remercier pour
la grâce d’être le joueur, le jeu et le joué. »
 
-Bruno Giuliani
 
Source : Blog de Bruno Giuliani – La Voie de la Joie
Voir la beauté infinie de l’infini jeu du monde.
Repost 0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 12:36
Repost 0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 11:34

"J'ai trop trop peur, je veux pas aller chez le docteur ! non ! je ne veux pas y aller! Je ne suis pas d'accord de m'habiller ! J'ai peur !"

( grosses larmes...)

- Mon garçon, un jour, alors que j'avais très peur, un peu comme toi, j'ai découvert quelque-chose de vraiment merveilleux. J'ai découvert que je pouvais arrêter d'avoir peur.

Tu ne veux pas aller chez le médecin car tu as très peur de ce qu'il va se passer. Tu imagines beaucoup de situations effrayantes. Tu y penses beaucoup.

Tes pensées racontent un tas d'histoires, et cela te fait très peur !

Quand tu fais un cauchemar la nuit, tes pensées te fabriquent des personnages et des situations d'angoisse, tu as très peur parce que tu crois que c'est la vérité, tu ne réalises pas que c'est juste un rêve. Quand tu te réveilles, tu vois tout à coup que ce n'était que des histoires de pensées. Qu'en réalité ici, là où tu trouves maintenant, il ne s'est rien passé du tout, que tout va bien.

Tu as peur d'aller chez le médecin tout à l'heure. Tes pensées te fabriquent un cauchemar. Comme les histoires font vraiment peur, tu ne te rends pas compte que ce n'est pas la réalité.

Laisse-moi te réveiller.

Là, voilà...

Les pensées arrêtent de te fabriquer un mauvais rêve au sujet de ce qui peut arriver. Tu n'es pas dans ce rêve d'angoisse.

Regarde, je suis entrain de t'habiller.Tu sens tes chaussures sur tes pieds, ton pull sur ton dos et ton ventre. Quand tu restes bien dans la réalité de ce qui se passe tout de suite, il n'y a pas de peur, il y a juste eu des pensées qui te fabriquaient un cauchemar.

Regarde, maintenant que tu sais que ce n'était qu'un mauvais rêve, est-ce que ce qui se passe maintenant fait peur ? Est-ce que c'est réellement dangereux pour toi ?

- "non! pas du tout !" ( amusé et souriant)

...Plus tard chez le médecin, la peur revient, et les larmes.

- Regardes tes pensées refont un rêve alors que tu es réveillé! Elles te racontent à nouveau des choses qui te font peur, ces coquines! Réveilles-toi bien, la réalité est toute différente. Ton tee-shirt est enlevé et le médecin manipule des objets autour de toi. Est-ce que la petite lumière du médecin dans ton oreille te fait peur si tu es bien réveillé?

Est-ce qu'une petite lumière dans l'oreille cela fait vraiment peur?

- "bah non!"

Non, en effet, la petite lumière te fait peur seulement si tu l'imagines à travers un drôle de rêve que te fabriquent tes pensées.

- "Alors je ne peux plus jamais avoir peur?"

Vois-tu mon garçon, si tu rencontres de nouveau la peur, ce sera le signe que tu es entrain de faire un rêve par-dessus la réalité.

Il suffira de te réveiller à ce qu'il se passe pour de vrai ici et maintenant et la peur disparaîtra comme un mauvais rêve.

Tant que tu es ici et maintenant, tout va toujours bien. C'est ça le merveilleux secret.

Gaelle

 

http://ecoute-en-soi.over-blog.com/

 

 

Tant que tu es ici et maintenant, tout va toujours bien.
Repost 0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 11:32
Repost 0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 10:58

 

Comment se peut-il d'être ainsi heureux, que d'un étonnement d'être ?

 

Gaelle

 

http://ecoute-en-soi.over-blog.com/

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens