Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 10:40

" Se résigner à se taire devant Dieu, à ne pas lui parler, à ne pas le prier, à ne pas le louer, à ne pas l'adorer ...
afin de supprimer de sa prière, de sa louange
et de son adoration ,la projection empuantée de soi...
Dieu est pur kevala ( indifférencié) ...
le silence seul le loue;...
le silence qui n'est même plus un regard ...
mais l'absolu sunyata (vacuité)
Panthéisme crieront les chrétiens aveugles !
advaïta suggèrent respectuesement les voyants...
Toute altérité s'est évanouïe
Pur Mystère
L'erreur serait de tenter d'ériger un sanctuaire au dedans,
de vouloir y installer un tabernacle d'y offrir fleur ,
feu et encens, tout cela est encore de l'idolâtrie...
L'engouffrement exige de tout donner, de tout offrir... et aussi de tout perdre...
pour tout gagner...
en un mot d'être entièrement démuni, pauvre et nu
La perte doit être sans retour... sans rétention de la moindre corde que ce soit quand on se laisse ainsi glisser dans l'abîme...
tant que l'on n'est pas rentré dans cette source au dedans de soi d'où naît l'altérité elle même, on a rien compris à Dieu...
on adore seulement l'idole qu'on s'en est faite"

Henri Le Saux

Prière du jour.
Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 10:22
Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 10:14

 

Saint François dit : « Le Seigneur m’a fait voir que la plus haute activité de l’homme et sa maturité ne consistent pas dans la poursuite d’une idée, si élevée et si sainte soit-elle, mais dans l’acceptation humble et joyeuse de ce qui est, de tout ce qui est.

L’homme qui suit son idée reste enfermé en lui-même. Il ne communie pas vraiment aux êtres. Il ne fait jamais connaissance avec l’univers. Il lui manque le silence, la profondeur et la paix. La profondeur d’un homme est dans sa puissance d’accueil.
La plupart des hommes demeurent isolés en eux-mêmes, malgré toutes les apparences. Ils sont pareils à des insectes qui ne parviennent pas à se dépouiller de leur coque.
Ils s’agitent désespérément à l’intérieur de leurs limites. Au bout du compte, ils se retrouvent comme au départ. Ils croient avoir changé quelque chose, mais ils meurent sans avoir vu le jour. Ils ne se sont jamais éveillés à la réalité. Ils ont vécu en rêve ».


Eloi Leclerc

Acceptation.
Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 10:02
Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 08:59

 

«Asseyez-vous, conscient de vous même, pendant 10 minutes avec le seul but de rester éveillé à Qui vous êtes vraiment. Gardez votre attention dirigée vers cet Espace d'accueil illimité pour toutes les formes, vers ce Silence dans lequel les sons apparaissent, vers cette Claire Absence dans laquelle se déroulent les sensations corporelles. Peu importe les pensées qui s'élèvent, remarquez qu'elles apparaissent dans cette Vacuité exempte de pensées. C'est tout ce que vous avez à faire. Vous n'avez pas à essayer d'arrêter de penser, par exemple, ou d'essayer de vous sentir en paix, mais soyez conscient d'être espace pour le processus mental, ou pour tout autre ressenti. Soyez attentif à l'Espace et à tout ce qui se produit en lui. Si vous faites cela, les choses vont se révéler à elles-mêmes et ensuite se dissoudre. Regardez simplement les choses se déployer dans l'Espace. Un semblant de compréhension peut survenir. Si c'est le cas, observez les comme des choses apparaissant dans l'Espace. Voyez-les apparaître, puis disparaître. Soyez conscient de tout ce qui apparaît là autant que de vous, regardant depuis le Mystère ici. Ce Mystère que vous êtes Si l'expérience est plaisante, soyez conscient de ce ressenti dans l'Espace. Ressenti plaisant là, absence de ressenti ici, gardez, l'attention dans les deux sens. Si c'est désagréable, si vous n'aimez pas ce que vous ressentez, ou que vous êtes impatient que quelque chose d'autre arrive, notez aussi que cette réaction se produit dans l'Espace. En fait quand des ressentis difficiles apparaissent, c'est une bonne nouvelle! Maintenant vous avez la chance de voir Qui vous êtes vraiment dans une situation plus stimulante. Regardez qu'ici, il n'y a rien qui puisse être stimulé. Ressenti là-bas, absence de ressenti ici... Réaction là-bas, absence de réaction ici. Le monde là-bas, Capacité pour accueillir le monde ici. Instant après instant, restez dans cette évidence visible que, au Centre, vous n'êtes pas une chose, mais une Capacité. Cette expérience de contacter et vivre la vérité de Qui vous êtes vraiment dans une situation difficile vous aidera lorsque vous aurez à vivre quelque chose de désagréable une autre fois. Vous saurez que vous avez la capacité et le pouvoir de voir cela depuis l'Espace ici, et d'y réagir depuis l'Espace ici. Il n'est pas question d'avoir une expérience particulière, mais de remarquer que, quelle que soit votre expérience, vous la voyez à partir de cette Capacité éveillée, à partir de ce Clair Espace sans limite, de cet Œil unique, à partir de la Liberté, à partir de la Paix.»

 

Richard Lang

 

http://chronophonix.blogspot.fr/

Richard Lang: "Soyez attentif à l'Espace."
Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 08:56
Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 10:18
Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 10:07

 

« L'ego ne peut pas survivre dans le calme, donc invitez le calme dans votre vie. Cela ne veut pas dire que le silence est quelque chose que vous obtenez de l'extérieur; c'est se rendre compte que sous le débordement de la pensée, tout le monde possède déjà le silence. Vous n'êtes jamais plus essentiellement vous-même que lorsque vous êtes tranquille.

 

Qui vous êtes ne peut être défini par la pensée, par des étiquettes mentales ou des définitions, parce que c'est au-delà. C'est le sens même de l'être, ou la Présence, qui est là quand vous prenez conscience de l'instant présent.

 

En essence, vous et ce que nous appelons le moment présent êtes “un” au niveau le plus profond. Vous êtes la conscience dans laquelle tout vient ; chaque pensée ressort de cette conscience, et chaque pensée disparaît de nouveau en elle. Vous êtes un espace conscient, et toutes vos perceptions sensorielles, vos pensées et émotions vont et viennent dans cet espace conscient.»

 

 

Eckhart Tolle

Espace conscient.
Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 10:06
Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 10:01

Lorsque nous nous retirons dans les profondeurs de notre silence intérieur, nous arrivons à la véritable source de notre vie. Nous découvrons que toute vie, toute manifestation, dans leur étonnante variété et multiplicité, viennent de cette source. C’est en elle que nous découvrons l’éternelle fontaine de joie et de paix.

Tant qu’un individu n’a pas reçu la vision de cette existence fondamentale, il ne fera que tâtonner dans l’obscurité, à la poursuite des choses vaines et éphémères, croyant que ces choses peuvent lui procurer la paix et le bonheur véritables dont son âme a soif.


Swâmi Râmdas, Présence de Râm,

"L’éternelle fontaine."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens