Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 12:03
Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 11:59

 

"Tout ce qui existe a en soi un être, une essence divine, un certain degré de conscience. Même une pierre a une conscience rudimentaire, sinon elle n'existerait pas et ses atomes et ses molécules se disperseraient. Tout est vivant. Le soleil, la Terre, les plantes, les animaux, les humains sont tous des expressions de la conscience à divers degrés, de la conscience qui se manifeste sous une forme...

La conscience se dissimule derrière des formes jusqu'à ce que celles-ci atteignent une telle complexité qu'elle se perd totalement en elles. Pour la plupart des humains présentement, la conscience est totalement identifiée à cette mascarade. Elle ne se connaît qu'en tant que forme et vit par conséquent dans la peur de voir sa forme physique ou psychologique être détruite. Il s'agit de l'ego, et avec lui s'installe un dysfonctionnement de taille. Cela semble indiquer qu'une erreur majeure s'est produite au cours de l'évolution. Pourtant, même cela fait partie du jeu divin, de lila. Finalement, la souffrance pressante que cet apparent dysfonctionnement a l'air d'occasionner oblige la conscience à se désidentifier de la forme et à sortir de ce rêve-là. Elle reprend conscience d'elle-même, mais à un niveau bien plus profond qu'avant qu'elle ne la perde...

Comprenez la portée, profonde et vaste du fait que vous soyez l'observateur de votre mental. Chaque fois que vous l'êtes, vous dégagez votre conscience des formes du mental et celle-ci devient alors ce qu'on appelle l'observateur ou encore le témoin. Par conséquent, le témoin - conscience pure au-delà de toute forme - se renforce et les élaborations du mental faiblissent. En agissant de la sorte, vous personnalisez un événement qui a une portée cosmique : à travers vous, la conscience sort de son rêve d'identification à la forme et se dissocie d'elle."

 

Eckhart Tolle

Eckhart Tolle: "Un évènement qui a une portée cosmique."
Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 11:16
Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 11:11

 

"Tous les Bouddhas et tous les êtres vivants ne sont qu'un seul esprit. Depuis des temps sans commencement, cet esprit, jamais venu à l'existence, n'a jamais cessé d'exister... illimité et insondable, on dirait l'espace vide.
Il n'est rien dans notre fondamentale bouddhéité, si ce n'est un vide ouvert et paisible, une clarté merveilleuse et pleine de félicité, où la réalisation profonde et spontanée plonge directement. Tout est là, parfaitement complet, rien ne fait défaut.
Quand on saute directement dans la non-pensée, l'être fondamental se manifeste de lui-même... Là rien qui demeure ou s'accroche, en tous sens rien que liberté, et partout la présence de la Voie.
Il n'y a jamais eu de méthode spirituelle. Le détachement est la méthode, et qui connaît le détachement est Bouddha. Une fois que l'on est détaché de tout, on n'a pas d'autre réalité à trouver.
La vacuité n'est pas un vide, mais le domaine absolu, unique et véritable. Notre nature d'Éveil a, depuis des temps sans commencement, le même grand âge que le ciel. Elle n'est jamais venue à l'existence et jamais ne l'a quittée. Les bouddhas et les bodhisattvas partagent avec tout ce qui bouge et a une âme cette nature de grand nirvâna.
N'accrochez rien à votre primordialement pure bouddhéité. Elle est comme le ciel : bien qu'elle se pare d'innombrables mérites et formes de sagesse, rien de tout cela n'y est fixé.
Prajna est la connaissance sans caractères particuliers... La seule chose qui y compte, c'est la silencieuse coïncidence... et coïncider avec le domaine absolu, c'est atteindre la liberté.
La "salle du trésor", est celle du trésor de l'esprit réel... Elle ne saurait être construite... On ne peut en donner les mesures avec des mots. Il suffit pour la trouver, de coïncider parfaitement avec la réalité telle qu'elle est. Vous qui cherchez l'esprit avec votre esprit en comptant sur les autres, vous ne faites que prendre et apprendre. Arriverez-vous jamais à quoi que ce soit !... Même si vous pouviez étudier les trois sages et les quatre fruits, même si vous aviez l'esprit plein des dix terres... vous restez dans ce qui naît et s'éteint. Peut-on comparer cela à la plongée directe, en un seul saut, dans la terre du Tathâgata ?
L'inépuisable pratique consiste à se détacher des caractères particuliers.
Aujourd'hui et à tout instant, lorsque vous vous déplacez ou restez debout, assis ou couché, entraînez-vous uniquement à la non-pensée... Que cela vous prenne trois, cinq ou dix ans, il faut que vous ayez un éclair d'expérience...
Vous n'avez qu'une chose à faire : à tout instant, sans vous appuyer sur rien, ni vous fixer nulle part, laissez-vous porter par le courant des choses. Personne ne saura qui vous êtes, mais quel besoin avez-vous qu'on vous connaisse ou vous ignore. Vous aurez l'esprit ferme, sans faille, et pourtant tout le traversera sans s'y incruster. Vous goûterez alors à la silencieuse coïncidence... Dans un tel état d'esprit un, les expédients ne sont que des ornements.
Ces montagnes bleutées qui nous comblent le regard et les univers perdus dans l'espace forment une seule terre de blancheur... et tous les êtres vivants sont des manifestations de l'Éveil."

Entretiens de Houang-Po
(Les deux Océans - 1985).

Huang Po: "En un seul saut..."
Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 10:31
Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 10:25

 

"Tout,

Vivant ou non,

Apparaît dans l'espace.

Tout disparaît dans l'espace.

Que l'on se repose donc

Dans l'espace !"

 

 

La Lampe du yoga du Soleil et de la Lune en dix chapitres, I, 28

 

http://shivaisme-cachemire.blogspot.fr

Citation du jour.
Repost 0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 11:27
Repost 0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 11:25

 

"La Conscience est la source et la substance, la nature de tout ce qui apparaît.
Le conflit naît de la pensée crue qu'elle habite certaines formes en particulier et d'autres non.
Si vous voyez que cette pensée n'est en réalité qu'une pensée parmi d'autres, elle passe et se dissout.
Que reste-t-il dans l'instant ?
Si vous découvrez "Cela en quoi" la pensée apparaît et disparaît, alors vous réalisez que la Conscience "semble" simplement revêtir certaines formes sans jamais être autre chose qu'elle-même en réalité.

La mort n'existe pas pour la Conscience, elle est tout ce qui est, et tout ce qui est ne cesse jamais d'être.
L'éveil n'existe pas pour la Conscience, elle brille déjà à jamais.
L'exclusion, le rejet tout comme l'acceptation n'existent pas pour la Conscience, tout est déjà "acceptation" en essence.
La Conscience est Une, sans aucun point de référence.

C'est l'Amour, au Coeur même de l'Instant."

 

Marion

 

http://cequiest.eklablog.com

 

Citation du jour.
Repost 0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 11:12
Repost 0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 11:07

 

"La souffrance ne vient pas des situations de vie mais des pensées crues, du conditionnement mental.

Les situations de vie sont telles qu'elles sont, il faut un "jugement" posé dessus pour qu'il y ait souffrance.
Le jugement est une pensée de refus, résistance à l'instant tel qu'il est : "ce serait mieux autrement, ailleurs ou dans un autre temps".

Alors la résolution de la souffrance ne viendra pas d'un changement de situation de vie mais de l'acceptation profonde de ce qui se manifeste dans l'instant, y compris la pensée de refus.

En ce sens, l'acceptation profonde signifie OUI : un "abandon" en ce qui est, un "laisser être" total qui n'a rien à voir avec le temps.

"Je" n'accepte pas, "je" ne suis pas l'auteur des actions.
Il y a simplement Accueil de ce qui se produit.
Nous sommes cet Accueil.
Le Voir est libérateur."

 

Marion

 

http://cequiest.eklablog.com

 

 

Marion: "Nous sommes cet Accueil."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens