Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 10:19

 

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Baptiste

 

http://vousetescela.e-monsite.com/

 

 

Ce qui a toujours été.
Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 10:16

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 

Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 
Vous avez soif de recherche !

La fin de la recherche, c’est la fin de l’agitation !

Plus vous agitez l’eau de la flaque, plus celle-ci se trouble.

Trouvez en vous la source de l’agitation !

Par cette vison, le mouvement s’affaiblira de lui-même.

Quand l’agitation ne sera plus, que restera-t-il ?

Il restera ce qui a toujours été !

Allez-y ! Buvez !

 
Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 11:18

Méthode TIPI

Technique d’identification sensorielle des peurs inconscientes.
Simple, naturel, sans traitement particulier, ni de conditionnement psychologique.
 

La méthode TIPI (technique d’identification des peurs inconscientes) nous permet d’entrer en contact avec les sensations physiques qui se manifestent dans le corps, lorsque l’on éprouve une sensation désagréable, jusqu’à un bien-être qui s’installe spontanément et durablement.

Dans quel cas utiliser la méthode TIPI ?
Si vous avez peur : 
Phobies, angoisses, irritabilité, violence, inhibitions, blocage, états dépressifs... 
- peur du noir, de l’eau, du vide, de la vitesse, de conduire, de prendre le métro, le train, l’avion, le bateau, de prendre l’ascenseur, 
- peur de vous sentir à l’étroit dans un lieu, de la foule, de sortir de chez vous, des chiens, des souris, des serpents, des araignées, des insectes... 
Si vous vous sentez bloqué, ou que vous perdez vos moyens.
Ex : prendre la parole en public, passer des examens, faire des rencontres...
Si vous paniquez : Si vous êtes pris d’angoisse dans des situations qui paraissent pourtant anodines, si vous vous mettez en colère pour un rien…

Je suis intéressé ? 
Le choix d’une situation réelle, concrète, et parfaitement représentative de la difficulté émotionnelle ou comportementale de la personne en souffrance est indispensable. Exemple : à chaque fois que je dois prendre parole en public, je me sens mal.

Comment ca marche ? 
A partir des sensations que vous éprouvez en confrontation à cette situation, vous revivrez sensoriellement l’événement à l’origine de votre difficulté, ce qui aura pour effet de la désactiver. 

Les résultats 
Les bienfaits se font ressentir immédiatement après la séance. Vous serez surpris de ne plus réagir à votre phobie, peur ou panique. La guérison est totale.

 

 

Conscientiser les blessures du passé: TIPI
Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 11:10

Le lying est une technique de mise au jour de l’inconscient. La méthode tient son nom de la position allongée dans laquelle elle se pratique. Ce terme anglais « lying », permettait aux 
disciples de Swâmi Prajnânpad de la distinguer des sittings ou entretiens qui se passaient en  position assise.
« Laisser sortir ce qui a été réprimé ». Plus de répression, plus de contrôle, aucun jugement  de valeur, tout peut être dit et exprimé dans un espace de liberté et de sécurité créé par 
l’accompagnateur. « Il n’y a rien de mal et de condamnable dans ce qui est au fond de nousmêmes. Ce sont simplement les effets de causes , les traces de blessures, de souffrances, 
d’échecs, de rêves non réalisés qui se sont accumulés en nous, soit dans cette existence, soit  dans l’existence de ceux et celles dont nous sommes la continuation »  écrit Arnaud  Desjardins dans  « le Vedanta et l’Inconscient ».

Le processus permet de retrouver et  d’exprimer les émotions liées à des évènements douloureux du passé. « Les émotions 
refoulées doivent être libérées. Alors et alors seulement, la division, la séparation et à leur  suite, les conflits internes disparaîtront. Vous deviendrez une personne unifiée et intégrée. 
Essayez uniquement de relier l’effet à sa cause» écrivait Swâmi Prajnânpad dans une lettre adressée à Daniel Roumanoff.

 

http://www.lying-bellechasse.fr/lying-bellechasse.pdf

 

 

Conscientiser les blessures du passé: Lying.
Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:43
Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:41

 

Won't be the last
Won't be the first
Find a way to where the sky meets the Earth
It's alright and all wrong
For me it begins at the end of the road
We come and go

Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:32

Et si on tentait l'Alaska
Pour devenir homme
Au milieu des loups
Sentir l'eau du ruisseau
Entre les doigts
Si on quittait tout demain
L'aliénation à deux c'est inutile
Si nous partions main dans la main


Si nous faisions comme lui
Celui qui a tout quitté
Pour les ours blancs
Pour regarder l'immaculée conception
Redevenir pour un moment
Celui qu'on a été un jour
Le jour où nous n'étions qu'élan
Qui apprend à marcher


Tu les as vus nos quotidiens
Les portables et les câbles
Qui nous lient au cœur de l'humain
Les connexions dans leur cerveau
On a l'air de quoi toi et moi
Là perdus dans la fourmilière
Comme un poisson cherche de l'air
Des feux qui font plus de lumière
Si on fait pas l'Alaska
C'est qu'on aura trouvé en route
Un coin pour se poser nos âmes
Un petit bout du monde
Qui sera rien que toi et moi
Qui sera notre bout d'étoile
Celui que rien n'enlèvera
Celui qui fait qu'on tient


Je sais qu'on ne partira jamais
Que c'est bon de penser
Que l'univers est possible
Puisse que tout ici
Nous est impossible
Il nous suffira de la route
Et du jour qui se lève
Pour donner lumière à nos nuits
Et l'univers aux infinis

 

Saez

Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:23
Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:10

"Vous êtes Cela! Vous êtes cette vie! La vie ne peut être définie, car c'est ce que vous êtes. Ce qui peut être défini, c'est tout ce qui apparaît dans ou sur cette vie, en d'autres termes, toutes ses expressions. Cette pure essence de l'être ou de la vie c'est ce que vous êtes. Vous êtes cette vie! De même que l'oeil ne peut se vous lui-même, vous ne pouvez saisir la vie avec le mental.

     Sans cette vie quelqu'un pourrait-il avoir une seule pensée? Elle contient la pensée. La pensée ne peut la contenir. Cette essence de l'être, ce sens de la présence, n'ont pas changé depuis le premier moment dont je peux me rappeler. Si je regarde en arrière, je sais que c'était toujours la même sensation d'être présent, le même "je suis" que lorsque j'étais enfant. Ce sens de la présence n'a pas changé. Il est intact. Il ne peut jamais être touché. Le temps ne l'atteint pas non plus, il n'est pas plus vieux ou plus jeune. Pourquoi? Parce qu'il contient le temps. L'espace ne le touche pas d'avantage. Pourquoi? Parce qu'il contient l'espace.

     C'est pourquoi il est écrit dans la Gita: "L'épée ne peut le couper, le feu ne peut le brûler, le vent ne peut l'assécher, et l'eau ne peut le noyer". Pourquoi? Parce qu'il contient toute la manifestation. Il n'y a rien qui puisse le contenir ou le saisir.

     Nous voyons tous les objets dans cette pièce, mais nous ne prêtons pas attention à l'espace. S'il n'y avait pas d'espace, de volume, il n'y aurait pas de place pour les objets. Pour le mental, les objets sont plus attirants que l'espace. L'espace n'est rien. Il en est de même pour la conscience. Il ne pourrait pas y avoir une seule pensée si vous n'étiez pas conscient ou présent".

 

Bob ADAMSON

Vous êtes cette Vie !
Repost 0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 15:35
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens