Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 13:17

Parce que nous sommes toujours divisés, une part en nous n’est pas accueillie. Comment avoir du cœur, comment aimer les autres, ceux qui nous entourent, si nous n’aimons pas “l’autre” en nous ?

Il est possible de s’adonner à de nombreux exercices spirituels, de pratiquer de longues heures, de développer notre compréhension, malgré tout, la dualité se prolongera du fait de notre divorce intime.

La réconciliation avec soi n’a besoin que d’amour généreux, que de compassion dirigée envers “celui” ou “celle” que nous rejetons intérieurement. C’est l’inverse de la dureté, du mépris, du jugement dont nous l’accablons. Lorsque nous cessons de marquer la différence, il n’y a plus de séparation. Tout comme se rejoignent naturellement les deux côtés d’un bras d’eau que l’on avait divisé.

Ce n’est pas par la force, à coup de mésestime, de soumission, que nous aidons les êtres et les incitons à s’élever. C’est par la confiance, la patience et les encouragements solidaires. Ce rôle incombe au “giron” qui prend sa source dans notre poitrine. L’ayant déjà vécu, nous portons son pouvoir à la fois maternel, paternel et divin. Nous détenons cette bonté réparatrice qui nourrit et qui prend soin. Si nous le laissons se donner en nous, il déploiera une énergie nouvelle. Il consumera notre honte, l’amertume, les doutes qui nous divisent. Il nous rendra aimants.

Mus par la douceur et la bienveillance, nous serons relever l’enfant, “celle” ou “celui” qui tombe, le faible qui échoue. Nous lui viendrons en aide et resterons de son côté, au lieu de le morigéner, de le rabaisser, de le renier, comme le ferait un tyran.

Note : Dans “mystique ordinaire” lire : L’appel de la Source, le sein consolateur

http://www.denismarie.net

Réconciliation.
Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 13:16
Repost 0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 19:53

 

La bonne nouvelle, c'est que vous ne pouvez pas passer à côté de la vérité, puisque vous l'êtes et que vous ne pouvez pas ne pas l'être.

De même, vous êtes déjà chez vous, vous ne pouvez pas ne pas l'être.

Seul un regard "troublé" comme l'eau d'une mare remuée vous empêche de le réaliser.

Alors laisser (et non pas "laissez") tout se déposer.

Pas besoin de faire d'effort. Le seul qui a du sens est de revenir encore et encore au regard, avec douceur et délicatesse, sans jamais rien forcer, sans jamais vouloir regarder ni se reprocher de ne pas y arriver : vous n'avez pas le pouvoir d'y arriver.

 

Gérard

La bonne nouvelle.
Repost 0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 11:10
Repost 0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 11:10
 
"Là, où vous êtes, sont tous les paradis où cessent toutes les recherches. »
 
 

J. Krishnamurti

Citation du jour.
Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:50
Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:37

"La destinée ne se rapporte qu'au nom et à la forme. Puisque vous n'êtes ni le corps ni le mental, la destinée n'a aucun contrôle sur vous. Vous êtes complètement libre. La tasse est conditionnée par sa forme, sa matière, son usage etc. Mais l'espace au sein de la tasse est libre. Il se trouve qu'il est dans la tasse seulement lorsqu'il est vu avec la tasse. Autrement, il est simplement l'espace. Tant que le corps existe, vous semblez être incarné. Sans le corps, vous n'êtes pas désincarné, vous êtes simplement."

 

Nisagardatta Maharaj

Espace.
Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:36
Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:29

 
" On me dit « illuminé ». Je déteste ce terme. Les gens ne peuvent en trouver un autre pour décrire mon mode de fonctionnement. Je précise dès maintenant qu'il n'existe absolument rien de tel que l'illumination. Je peux le dire puisque toute ma vie j'ai cherché à devenir un homme illuminé et j'ai découvert que l'illumination n'existe pas. Ainsi donc la question de savoir si une personne particuliè...re est illuminée ou non ne se pose pas... Je ne vais pas pousser de hauts cris pour un Bouddha du Vlè siècle av. J.C., sans parler de tous les autres prétendants que nous avons parmi nous. C'est un ramassis d'exploiteurs qui prospèrent grâce à la naïveté des gens. Il n'existe aucun pouvoir hors de l'homme. L'homme a créé Dieu sous l'impulsion de la Peur. Il s'ensuit que le problème, c'est la Peur, ce n'est pas Dieu.
J'ai découvert par moi-même et pour moi-même qu'il n'y a pas de soi à réaliser : c'est de cette «réalisation» là que je parle. Ça vient comme un coup de foudre. Vous avez tout «investi» dans le même panier et vous découvrez soudain qu'il n'y a pas de soi à découvrir, pas de soi à réaliser et vous vous dites : Que diable ai-je fait toute ma vie ! Ça vous démolit.
Toutes sortes de choses me sont arrivées et voyez-vous j'ai dû traverser tout ça ! La douleur physique était insupportable. C'est bien pour ça que je vous dis que vous ne pouvez souhaiter cela. Je voudrais pouvoir vous en donner un aperçu, vous le faire toucher et vous n'auriez alors aucun désir de passer par là. Ce que vous poursuivez n'existe pas. C'est un mythe. Vous ne sauriez vouloir avoir affaire à cela... "

UG KRISHNAMURTI
 
Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:27
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens