Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 09:21
Repost 0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 09:10

La première chose que je dis quand un visiteur vient me voir, c’est que quoi que je dise, c’est un CONCEPT, pas la Vérité (religions, sages, livres sacrés ne parlent que de concepts). Un concept est quelque chose qui peut être interprété et donc accepté ou non par les gens. La « VERITE » est ce que personne ne peut décrire.

On peut douter de tous les concepts (rien…) mais la seule Vérité que personne ne peut nier est qu’il existe.
Cette conscience impersonnelle d’être, d’exister, personne ne peut la nier. C’est la seule Vérité.
En d’autres mots, « Je Suis » est la seule Vérité.

La simple identification avec le nom et la forme ne peut pas constituer l’ego parce que même un sage qui est supposé avoir eu son ego détruit, répond à son nom quand il est appelé, exactement comme une personne ordinaire. Alors, qu’elle est la différence entre les deux ?

Le sage a la totale compréhension sans le moindre petit doute que, comme dit le Bouddha, « les événements arrivent, les actions sont faites, mais il n’y a pas d’acteur individuel ».


La personne ordinaire considère qu’il ou elle est l’acteur de ses actions, et qu’il est responsable de ses actions, et donc que chaque personne est responsable de ses actions.


Le sage, lui, a la totale et absolue conviction que ni lui ni personne d’autre n’est l’acteur de ses actions, toutes les actions sont des actes divins à travers des organismes corps/mental et rien n’est fait par personne.

 

Ramesh Balsekar

Rien n'est fait par personne.
Repost 0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 09:07
Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 13:32

La liberté est ce qui arrive quand la notion stupide et arrogante que nous contrôlons notre vie grâce à notre propre volonté s’écroule.

Tout ce qu’il y a, c’est la conscience.

Personne ne fait quelque chose.

Si une question arrive, si vous retournez à la Source, la base est que l’objet créé ne peut pas savoir la volonté du Sujet créateur et de plus, l’objet créé ne peut pas connaître la source et le fonctionnement du travail de la Volonté Divine et aussi, tout ce qui arrive peut seulement être en accord avec la Volonté Divine. Rien n’arrive, si ce n’est la Volonté Divine. Ca, c’est la base. Ainsi, si une question arrive, essayez de regarder la question en vous référant à cette base et je suis sûr que la question s’écroulera d’elle-même. Essayez. Si vous gardez ça en tête et mettez la question sur la base de cette base, la question, très probablement la plupart des questions s’écrouleront. Si une question demeure, vous me le direz.

 

Ramesh Balsekar

Personne ne fait quelque chose.
Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 13:31
Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:26

 

La vie est seulement projetée dans la conscience ; la prendre pour réelle, c’est l’illusion dans laquelle tous les humains demeurent.

La dualité entre un sujet et les objets dont le sujet prend conscience s’était interrompue.

Les êtres humains recherchent des états et l’Illumination n’est pas un état. Un état est temporaire.

C’est au moment où les gens se réveillent le matin qu’en fait, ils s’endorment.

« L’Illumination, c’est la Connaissance », disait Poonjaji.

L’Illumination n’est pas limitée à un seul état d’être.

Pour les maîtres zen, l’Illumination = ORDINARITE.

Il n’est d’aucune valeur de s’attarder sur ce qui est éphémère.

L’inconsciente pensée Je crée l’illusion de la dualité.

Le mental en recherche est comme un voleur déguisé en policier.

Le vrai chercheur est déjà complètement réalisé.

La réalisation du soi n’arrive jamais par l’effort, elle arrive à travers ce que je voudrais décrire comme la GRACE.

Peu de gens sont réellement intéressés par l’Illumination. L’intérêt des gens est orienté vers le bien-être et les expériences intenses (paranormales, mystiques…)

Toutes les pratiques sont orientées vers le futur, mais l’Illumination est maintenant.

Les  grandes religions et beaucoup de courants spirituels ne communiquent pas cette essence, peut-être bien pour satisfaire un  intérêt personnel de préservation qui apparaît toujours quand une institution est fondée. Parce que si l’Illumination ne peut être recherchée à travers des méthodes énergiques et très longues, les « prêtres » se retrouvent sans travail.

Tous les désirs (= mental) ne sont qu’un déguisement du désir essentiel, qui est celui d’être LIBRE.

Ce que JE SUIS est totalement libre.

Il n’y a plus de « Je «  qui veut autre chose que ce qui EST.

La discussion sur le pouvoir des pensées est fondée sur l’ignorance. Les pensées n’ont absolument aucun pouvoir.

 

Le mythe de l’illumination

OM C Parkin

Totalement libre.
Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:18
Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:06

Il n’y a rien de mal à perdre sa centration, car il n’y a pas de centre. La Vie n’a ni limites, ni centre.

Ce que je suis est l’ouverture absolue, je n’ai donc jamais besoin d’essayer d’être ouvert.

Il n’y a pas plus de bénéfice ou de valeur dans la clarté que dans la confusion. Toutes deux sont exactement ce qui est. La confusion est la Vie qui se manifeste en tant que confusion (id pour la clarté). L’une n’est pas meilleure ni pire que l’autre.

La confusion est la Vie qui expérimente la confusion.

Il n’y a jamais eu personne. Tout le temps où j’ai cru  que j’étais quelqu’un, ce n’était qu’une croyance.

Quand la racine est morte, c’est l’arbre tout entier qui tombe.

Jouer continue, qu’il soit reconnu ou non que c’est un jeu. Reconnaître le jeu est le jeu qui se voit jouer lui-même.

Il n’y a jamais eu de jeu. Il n’y a pas de jeu. Il n’y a que le néant absolu, qui rêve le jeu de toute chose.

Il n’y a pas de personnage constant, pas de personnage consistant. (…) Il n’y a que la Vie qui connaît chaque rôle.

Quoique ce soit que je décide de faire, c’est une pensée qui « arrive » tout simplement et puis disparaît. Faire se produit ou ne se produit pas.

Ce que je suis est le néant dans lequel les choses arrivent, tout simplement, sans aucune signification.

Il semble que « je » contrôle ce qui arrive, mais en réalité toute chose arrive très simplement.

Tout arrive simplement pour personne. C’est le paradoxe absolu de ce qui est déjà.

Ce que je suis est liberté, une liberté qui n’exclut rien.

Je n’ai pas à essayer d’être tout cela (amour, humilité, innocence…) car ce que je suis est déjà tout cela.

C’est ainsi que dans la reconnaissance de ce que je suis, je peux dire que je suis déjà morte. La Vie peut continuer, mais il n’y a personne qui vit. En réalité, il n’y avait personne qui vivait avant cette reconnaissance. Il était juste supposé qu’il y avait « quelqu’un » qui vivait et qui allait mourir un jour. Cette supposition est vue pour ce qu’elle est – seulement une supposition. Ce que je suis ne meurt jamais. Ce que je suis n’est jamais né.

Quoiqu’il arrive, cela se manifeste sans que cela n’ait aucun sens ou signification, comme pour l’enfant. Chaque chose est unique et nouvelle. C’est une vie de surprise  de tout ce qui arrive.

La vie est si simple, si ordinaire. La reconnaissance du caractère ordinaire de la Vie, c’est ce que certaines personnes appellent l’Illumination ou la Libération.

Ce que je suis a tout simplement été ignoré dans cette attente de trouver quelque chose de vraiment spécial.

 

Je suis la Vie même

Le paradoxe absolu du Rien en tant que Tout

Unmani Liza Hyde

Editions L’originel

 

 

L'arbre tout entier tombe....
Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 10:06
Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 09:47

 

 

Louange à 'Dieu', le Premier sans premier avant Lui, le Dernier sans dernier après Lui, que la vue de ceux qui regardent n'arrive pas à voir, que les conjectures de ceux qui décrivent sont incapables de qualifier. 

Il a produit par Sa Puissance les créatures à partir de rien et les à créé selon Son Vouloir ; Il leur a ensuite fait suivre le chemin de Sa Volonté et les a envoyées dans la voie de Son Amour.


~ AsSajjâd 

(Extrait D'Invocations 1 de As-Sahîfah As-Sajjâdiyya)

 

http://zoher.tahora.over-blog.com/tag/Ali%20Ibn%20Abi%20Taleb/

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens