Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 08:50

« Lorsqu’il fut demandé au Bouddha quel était le chemin de la pratique, il expliqua que la vie spirituelle se développait de quatre manières.

La première est rapide et agréable. Par cette voie, l’ouverture et le lâcher-prise surviennent naturellement, comme une naissance facile, dans la joie et le ravissement.

Le deuxième chemin est rapide mais douloureux. Nous pouvons avoir à faire face à une expérience forte de mort imminente, à un accident ou à la perte insupportable d’un être que nous aimions. Cette voie traverse une porte enflammée qui nous enseigne le lâcher-prise.

La troisième forme de progrès spirituel est agréable et graduelle. Sur ce chemin, l’ouverture et le lâcher-prise ont lieu sur une période de plusieurs années, le plus souvent avec douceur et contentement.

La quatrième situation est la plus commune : l’évolution est, là aussi, lente et graduelle mais elle prend place principalement dans la souffrance. Les difficultés et les luttes y sont des thèmes récurrents ; c’est à travers elles que peu à peu nous apprenons à nous éveiller ».

 

Jack Kornfield « Après l’extase, la lessive » p. 158

http://www.aventure-interieure.ch/?page_id=15

Les quatre chemins vers l'Eveil.
Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 08:47
Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 08:43
 
"Voici ce que disent toutes les Ecritures : si un homme n’a pas terminé sa tâche dans cette vie, il doit se réincarner dans des circonstances plus favorables afin de pouvoir compléter son travail ou satisfaire ses désirs. Je ne crois plus à ça. Je ne l’accepte pas. La naissance, le mort et la réincarnation ne sont que des idées créées par le mental. L’asservissement et la libération ne sont que des idées que vous fabriquez pour vous tenir occupé. Débarrassez-vous de l’idée que la naissance, la mort, la réincarnation, l’asservissement et la libération sont réels. Ils ne le sont pas. Ils ne sont que des idées, rien d’autre. Il n’existe ni dieux, ni démons, ni paradis. Personne n’existe ; rien n’existe. C’est la vérité. Le mental peut penser à tellement de choses. Pourquoi ne peut-il penser plutôt à cette vérité fondamentale ? Rien n’a jamais existé. Cela, en fin de compte, est la seule vérité. Tout ce que vous lisez d’autre dans les Ecritures vient d’une perspective différente, relative, présumant de la réalité d’idées comme la naissance, la mort, l’asservissement et ainsi de suite. Je vais vous dire la vérité toute nue : il n’y a ni naissance, ni mort, ni créateur, ni Création. C’est maintenant ma conviction, mon expérience."

 

 

H. W. L Poonja

Citation du jour.
Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 08:15
Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 08:13

Essayer d'être vigilant, présent est issu d'une volonté de contrôle sur ce qui est, donc de la peur du non contrôle. Idem pour le désir de comprendre.
Etre c'est juste l'inverse: c'est la compréhension qui se révèle d'elle même, c'est la présence qui s'impose et dissout le moi.

Toute recherche est issue d'un mouvement égotique. Le désir de non recherche aussi.

A noter, que lorsqu'un mouvement égotique se vit, c'est ce qui est à l'instant.
Lutter contre, le renforce. C'est un rêve d'identification.
Le voir, c'est s'en détacher sans chercher à le faire disparaître.
Le voir est possible car la vision n'est pas une quête, c'est notre nature..
S'apercevoir que l'on voit est la plus juste perspective de désidentification du rêve au lieu de chercher à voir (qui part du postulat erroné, que l'on ne voit pas et qu'il faut trouver la vision).

 

Dayana

http://www.etrete.com/2014/02/15/pour-ouvrir-un-nouveau-fil-de-discussion-cliquez-sur-lire-la-suite-ci-dessous-puis-sur-%C3%A9crire-un-commentaire/

Le Voir est notre nature.
Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 08:08
Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 08:05

Je suis conscient de mes pensées, je suis conscient de mes sentiments, je suis conscient de mes sensations, je suis conscient des images, je suis conscient des sons, je suis conscient des goûts, je suis conscient des textures, je suis conscient des odeurs, je suis conscient… je suis conscient … je suis conscient…

Qu’est-ce cela, qui demeure présent tout au long de notre vie ? Seule cela est digne du nom « Je ». Voyez que l’expérience d’« être conscient » ne nous quitte jamais ; elle ne peut s’en aller, se séparer ou s’éloigner de nous. Seul cela est « Je ». Etre conscient ou l’Etre conscient.

Que se passerait-il si nous cessions d’être fascinés par ce dont nous sommes conscients pour nous intéresser plutôt à l’expérience d’« être conscient » elle-même ?

Soyez conscient d’être conscient. Voilà l’essence de l’investigation du Soi ; c’est le rappel de soi ; c’est plonger le mental dans le cœur ; c’est la pratique de la présence de Dieu.

Laissez l’expérience d’« être conscient », la connaissance de votre Être propre – sa propre connaissance d’elle-même en nous – quitter l’arrière-plan de l’expérience pour venir imprégner le premier plan. Laissez-la pénétrer, imprégner, saturer de sa lumière et de sa vacuité toutes les pensées, tous les sentiments, toutes les sensations et toutes les perceptions.

Voyez que toute expérience irradie la lumière infinie de votre Être propre seul.

 

Rupert Spira

https://www.facebook.com/rupertspiraenfrancais

Soyez conscient d’être conscient !
Repost 0
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 10:23
Repost 0
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 10:11

Ce moment-ci, ici même, est tout ce qui est. Dans ces corps/mental, une vue claire s’opère à chaque instant: il y a simplement un voir.

 

Mais quelque part dans l’esprit il y a cette idée – et c’est tout le
drame – qu’il y a quelqu’un opérant cette vision. C’est toute la
subtilité et l’évidence de la chose.

 

Lorsque se produit l’éveil (comme cela arrive maintenant très
souvent), ce que les gens disent plus que toute autre chose est que ce qui est vu à présent est absolument évident. Tellement évident. C’est étroitement accolé à ce que vous vous imaginez qui se passe en ce moment. Vous pensez que vous me voyez – en fait tout ce qui se produit en réalité est qu’il y a un voir, vision de moi qui survient, ou de quoique ce puisse être. La différence entre éveil et pas d’éveil - entre voir et ne pas voir- est simplement la reconnaissance qu’il n’est personne là. Il n’y a aucun « moi ».

 

Si vous voulez, vous pouvez fermer les yeux et vous mettre en quête du « moi ». Ce qui surgit à la conscience sont des sensations. Il peut y avoir des sensations dans le corps, des pensées … Peu importe ce qui surgit – un « moi » ne peut être trouvé là-dedans. Cherchez donc « moi », il n’est pas possible de trouver une localisation fixe, un point fixe qui soit « moi ». Où est votre « moi » ? Continuez à chercher « moi » et
tout ce que vous trouverez en fait, sont des sensations, sensations corporelles, conscience du corps, conscience de la pensée « je ne peux trouver ‘moi’ « …

 

Et la chose étrange est que ce qui cherche « moi » est ce que vous êtes.
Vous êtes celui qui cherche. Ce que vous êtes est unicité. L’unicité est ce qui voit, ce qui voit toute chose. L’unité est tout et voit tout comme étant elle-même. Tout ce qu’il y a, c’est que d’une façon ou d’une autre nous nous sommes mis en quête de quelque chose d’autre, quelque chose de personnalisé, un objet nommé illumination. Quelque chose qui se trouve là-bas au loin et qui devrait nous tomber du ciel et nous emplir d’une énergie nouvelle ; quelque chose qui surgit et s’ajoute à nous.

 

En fait, ce que nous cherchons, c’est la perte de l’idée d’un « moi ».
Il s’agit simplement de la perte de l’identité personnelle -qui ne
fut, de toute façon, jamais une réalité. Nous sommes en quête de la perte d’une irréalité. Tout tombe et dans un sens le « moi » est tout. Nous sommes des riches essayant de trouver le royaume des cieux. Tout le temps où il y a un « moi  » qui chérit des concepts sur lui-même, sur l’importance de la vie et l’importance d’atteindre l’illumination, nous sommes des gens riches.

 

Et tout cela tombe et il ne reste plus rien outre la vision de ceci : simplement une claire vision des sensations, de la vie apparemment en marche. Cette claire vision ne vient de nulle part. C’est comme s’il n’y avait personne là pour voir la vie se dérouler. Sans aucun sentiment que ce qui se passe a besoin d’être changé, pour le meilleur ou pour le pire. Sans aucun jugement, ou une quelconque idée que tout
cela va quelque part. Et au delà de la vision claire réside l’unicité.

 

Tony Parsons « Tout ce qui est » (Ed Accarias, L’Originel) Extraits

Nous sommes en quête de la perte d’une irréalité.
Repost 0
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 10:09
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens