Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 10:02
Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:48

Toute velléité de devenir quoi que ce soit, y compris quelqu’un de libre, ne fait qu’ajouter des raffinements de misère à notre vie. Rien à atteindre, rien à devenir, aucun obstacle à vaincre, seulement des occasions de beauté. Ni idéal à suivre, ni comportement à adopter, ni technique à pratiquer, ni leader à imiter, ni organisation à laquelle se joindre afin de devenir «éveillé» ou «réalisé». Dieu nous garde de cette indigence spirituelle! Quel chemin emprunter pour aller de chez soi à chez soi? Quelle technique pourrait nous emmener à l’étonnement?


Seul un regard humble et honnête peut nous sauver de la bêtise et de la souffrance que nous nous infligeons nous-même. Rien n'est le contraire de la joie et de la tranquillité profondes: à partir de cette évidence, aucun des changements de la vie n'est problématique. Dans cette éclaircie, les énergies jusque là gaspillées se libèrent: nous vivons alors avec passion, mais sans calculs inquiets.


Bouchart D'Orval.

Aller de chez soi à soi.
Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:37
Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:26

Le véritable "saut dans le vide" pour reprendre cette jolie expression de José (Leroy http://eveilphilosophie.canalblog.com/), se produisit un jour de grande révolte à l’encontre de ces maîtres que je vénérais tant. Ils me demandaient de méditer, ils me demandaient d’être. Un jour, j’ai eu la folle envie de faire l’inverse, au lieu d’essayer d’être j’ai essayé de ne pas être.

 

C’est alors que je me suis rendu compte que cela m’était absolument impossible. J’ai aussitôt réalisé qu’il était un regard qui savait que j’étais, qu’il était un regard tapis juste derrière moi qui me voyait méditer, me lever le matin, faire mes courses comme faire la vaisselle, que c’était ce même regard qui jadis me voyait lutter afin de tenter de m’établir dans la vision sans tête. Je réalisai du même coup que ce regard que je pourrais définir par un « être vision », avait toujours été là, qu’il n’était pas lié au corps mais qu’il était pur espace « entre guillemets » accueillant ce corps, une sorte de « vision contenante » (je sais ce mot n’est pas dans le dictionnaire mais ce n'est pas bien grave).

 

Franck Terreaux

Saut dans le vide.
Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:18
Repost 0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:12

Quand tu réalises ta lumière, et que tu prends conscience que ce monde est toi, quelque chose se produit, comme si la plus grandiose partie de toi sortait de sa torpeur et que le sang irrigue à nouveau le membre oublié.

Il y a quelque chose qui se produit et le monde extérieur devient indescriptiblement plus riche, plus vivant, plus lumineux.

Quand on regarde vers l’extérieur on voit des objets, des arbres , des individus, mais quand on regarde à l’intérieur, à la source, le monde extérieur réagit et se présente tout à coup en cette vivacité. La vision du monde s’éclaircit, mais cet ”éclat” est lui-même l’effet de la découverte de soi, tout à l’extérieur ne fait que pointer vers la source.

Une fois que tu connais ton identité, le monde t’es intime, il est nu parce que tu le reconnais au-delà de la forme, et qui reconnais-tu au-delà?

Toi, c’est toi qui te cachais là pendant tout ce temps!

Le monde devient un miroir parce qu’il ne peut refléter que toi, la créative essence de toute expression.

Amicalement,

Yuri

Cache-cache ontologique.
Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 10:59
Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 10:23

En vérité, il n’y a pas de vie en dehors de l’instant présent. Tôt ou tard, nous devons tous composer avec ce simple fait.Si vous désirez vous éveiller pleinement dans le moment présent, et rester fondamentalement ancré dans la Présence, alors vous aurez à vous libérer de l’enchevêtrement de votre propre passé. Ce n’est pas le véritable passé. C’est le passé remémoré auquel vous accédez par le mental quand vous pensez. Vous aurez également à vous libérer de l’avenir imaginé qui n’est rien de plus que le passé projeté vers l’avant. C’est tout simplement un fantasme.

Le véritable avenir n’existe pas dans le monde de l’esprit. Le véritable avenir se déploie par la porte de l’instant présent, tout comme le véritable passé est accessible par la porte de l’instant présent.Pour vous libérer du passé, vous aurez à franchir un certain nombre d’étapes.

 

1. S’il y a des sentiments du passé réprimés en vous, vous devrez donner à ces sentiments la possibilité de refaire surface en une expression consciente et responsable. Vous n’avez pas à essayer de vous débarrasser de ces sentiments. Vous devez tout simplement leur permettre de s’exprimer. Tout dans l’existence a le droit d’exister, y compris les sentiments de besoin, les blessures et la colère. S’ils se sont vu refuser le droit d’exister quand vous étiez jeune parce qu’ils étaient trop douloureux à l’époque ou n’avaient tout simplement pas le droit d’être exprimés, ils devront être restaurés dans le flux d’expression consciente qui leur a été autrefois refusé.

 

2. Le pardon est une force puissante qui peut vous libérer du passé et libérer le passé de vous. Pardonnez à tous ceux qui vous ont blessé et demandez pardon à tous ceux que vous avez blessés. Le pardon doit être authentique. Parfois, la douleur et la colère contre ceux qui vous ont blessé doit être vécue pleinement, avant que le pardon puisse se produire.

 

3. Avec certaines personnes, la guérison du passé est nécessaire avant que le pardon et la libération puissent véritablement se produire. La bonne nouvelle c’est qu’à travers la puissance de la Présence éveillée, qui est un état d’unité avec Dieu, la guérison émotionnelle et celle de l’âme sont possibles d’une façon qui défie toute raison et dépasse l’entendement. En travaillant avec les autres, j’ai si souvent vu leur vie transformée lorsque nous avons réussi à amener à la conscience une certaine expérience traumatique du passé, que ce soit dans cette vie ou dans une vie antérieure qui a été inconsciemment projetée dans celle-ci, affectant leur expérience de vie actuelle.

4. Dans la mesure où vous vous maintenez dans le ressentiment, la culpabilité ou le blâme, vous ne pouvez pas être présent, tout simplement parce que ces sentiments vous gardent emprisonnés dans le passé. Vous devez amener ces sentiments à la surface. Amenez-les à la conscience d’une manière aimante et acceptante. Identifiez, nettoyez, confessez et exprimez ces sentiments, mais ne les projetez pas sur n’importe qui. Ne croyez pas en eux. Vous leur permettez tout simplement de remonter à la conscience afin qu’ils ne soient plus cachés, ainsi ils ne peuvent plus vous contrôler inconsciemment. Le ressentiment, le blâme et la culpabilité vous indiquent que vous ne prenez pas la responsabilité de votre vie ou de vous-même. Il est plus facile de blâmer quelqu’un que de prendre la responsabilité de soi-même.

5. Ce point-ci est le plus difficile à comprendre et celui auquel on résiste le plus facilement. Si vous continuez à générer de bons sentiments en vous souvenant des expériences heureuses du passé vous restez toujours dans l’esclavage du mental et de l’ego. L’identification avec les souvenirs heureux que vous détenez dans le monde du mental verrouille sur place tous les souvenirs malheureux et douloureux que vous préférez éviter. C’est parce que l’esprit est un monde de dualité et il n’y a aucun moyen d’éviter la dualité autrement qu’en devenant si pleinement présent que l’Unité se révèle comme le motif fondamental de votre existence. Il en est aussi ainsi pour le plaisir retiré de l’anticipation d’un évènement futur. Seul le moment présent peut vous satisfaire. Ce n’est que lorsque nous nous éveillons pleinement dans le présent que la dualité est transcendée et l’Unicité révélée.

Leonard Jacobson

Guérison du passé.
Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 10:18
Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 10:16

"La première chose qu'il te faut reconnaître est que tu es déjà Eveillé. Tu fais semblant de ne pas l'être. L'expérience de rêve dans laquelle tu te perçois consiste à faire semblant de ne pas être Eveillé.

Commence par accepter totalement que tu es la pensée parfaite de Dieu. Tu peux dire intellectuellement que tu comprends cela, mais tu n'y crois pas..../... Il s'agit d'accepter ce qui est déjà, et cela n'exige aucune lutte. Cela exige de t'abandonner, en sachant fermement que tu t'abandonnes à ton Moi, à la totalité du Christ."

"Vous êtes cela, mes frères merveilleux. Vous et moi, nous sommes cela! Il n'y a rien à savoir au-delà de ce que vous êtes. Et je vous rappelle quelque chose que vous connaissez déjà : Vous êtes l'Amour. Et c'est l'Amour qui finira par faire disparaître vos peurs et vos impressions de limites. Il s'agit d'un ressenti d'Amour qui ne connaît rien d'autre que la confiance, la confiance absolue. Cette confiance a ses racines, sa base et sa plénitude dans la connaissance de qui vous êtes. Vous ressentez que je sais cela. Alors embrassez-moi. Embrassez-moi et connaissez votre Moi car je suis vous et vous êtes moi, et ensemble nous sommes le reflet non divisé de notre Père. C'est là vraiment tout ce que vous avez besoin de vous rappelez."

"L'évolution par étapes est la parfaite description de la suprême réussite de l'égo. Cela te maintient dans un état permanent où tu le laisses aller à croire qu'il y a un but quelque part, alors que si tu reconnais que tu es la création parfaite du Père, il n'y a rien vers quoi évoluer si ce n'est t'en souvenir.

OR LE SOUVENIR EST INSTANTANE."

extrait de "dialogue sur l'Eveil" (communion avec le Christ) Tom Carpenter

 

http://lavieestleplusgranddesguru.over-blog.com/

Vous êtes l'Amour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens