Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 09:58

« Je ne sais pas si vous avez remarqué que lorsque vous vous livrez à l’introspection, lorsque vous regardez en vous-mêmes en vue de vous changer, il y a toujours une vague de dépression. Il y a toujours une vague de mauvaise humeur contre laquelle il vous faut batailler; vous êtes obligé de vous examiner de nouveau afin de dominer cette humeur, et ainsi de suite. 

L’introspection est un processus qui consiste à transformer ce qui est en quelque chose qui n’est pas. Il est clair que c’est exactement ce qui se produit lorsque nous faisons de l’introspection, lorsque nous nous complaisons en cette action particulière. En cette action il y a toujours un processus d’accumulation, le » je » examinant quelque chose dans le but de le changer.

Il y a donc toujours une dualité en état de conflit, et par conséquent un processus de frustration. Il n’y a jamais d’affranchissement; et comme on sent cette frustration, il en résulte une dépression.

Mais la lucidité est entièrement différente. La lucidité est l’observation sans condamnation. La lucidité engendre la compréhension, car elle ne comporte ni condamnation ni identification, mais une observation silencieuse.

Si je veux comprendre quelque chose, je dois évidemment l’observer, je ne dois pas critiquer, je ne dois pas condamner, je ne dois pas le poursuivre comme étant un plaisir ou l’éviter comme étant un déplaisir.

Il faut qu’il y ait simplement la silencieuse observation d’un fait. Il n’y a pas de but en vue, mais une perception de tout ce qui survient. Cette observation, et la compréhension de cette observation cessent lorsqu’il y a condamnation, identification ou justification.

L’introspection est une amélioration de soi, et par conséquent l’introspection est égocentrique. La lucidité n’est pas une amélioration de soi. Au contraire, c’est la fin du moi, du « je » avec toutes ses idiosyncrasies, ses particularités, ses souvenirs, ses exigences, ses poursuites.

Dans l’introspection, il y a identification et condamnation.

Dans la lucidité, il n’y a ni condamnation ni identification; par conséquent, il n’y a pas d’amélioration du soi: il y a une immense différence entre les deux. L’homme qui veut s’améliorer ne peut jamais être lucide, parce que l’amélioration implique une condamnation et l’obtention d’un résultat, tandis qu’en la lucidité il y a observation sans condamnation, sans déni ni acceptation.

 

Jiddu Krisnamurthi

- See more at: http://www.urantia-gaia.info/2013/07/28/de-la-connaissance-de-soi/#more-6518

Lucidité.
Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 09:04
Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 08:40
Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 08:40
Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 08:27

Puisse, le son de cette cloche pénétrer au plus profond du cosmos!
Puisse dans les lieux les plus sombres, des êtres vivants l'entendre clairement.
Que toute souffrance cesse en eux, que la compréhension éclaire leur cœur
Et qu'ils transcendent le royaume de la douleur et la mort.

La porte du dharma universel est déjà ouverte,
Le son de la marée montante se fait entendre clairement.
Le miracle se produit.

Une belle enfant est née dans le cœur de la fleur de lotus
Une seule goutte de compassion est suffisante pour ramener le printemps rafraîchissant de nos montagnes et de nos rivières.

Au son de la cloche, je sens qu'en moi les afflictions commencent à se dissoudre.
Mon esprit se calme, mon corps se détend.
Un sourire naît sur mes lèvres.
En suivant le son de la cloche, ma respiration me ramène dans la pleine conscience et la sécurité de mon île intérieure.
Dans le jardin de mon cœur, les graines de la paix fleurissent en toute beauté...

Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 14:16

Je vais te dire quelque chose: si tu abordes chaque minute avec lucidité, en prenant conscience des sensations, sans les projeter dans le futur, sans poser de jugement et de conclusion sur où cela te mène, sans conclure quoi que ce soit sur ton statut personnel, tu es libre, Tu es l’ultime réalité. Tu reprends ta place de spectateur au cinéma.

En toute vérité, il n’y a que des sensations qui te font croire qu’il te manque quelque chose, un paquet de sensation sur lesquels tu conclus :” l’éveil m’échappe”. Mais ce qui perçoit ces sensations c’est ton état éveillé, l’état qui ne peut jamais devenir inconscient, il n’y a que le personnage du film qui croit être endormi.

Tu es la conscience absolue qui croit momentanément les sensations du mental qui concluent ”Je suis inconscient”.

http://la-minute-de-conscience.com/presence/comment-seveiller-spirituellement/les-enseignements-spirituel-exasperer-mental/

Conscience absolue.
Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 13:58
Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 13:15

 Regarder vers l’extérieur est chose facile; regarder en soi est difficile ! Quelle absurdité ! C’est le contraire qui est vrai.

L’illusion qui consiste à dire « je suis le corps » est la cause de tous nos maux. Cette illusion doit disparaître. C’est là, la réalisation. La réalisation ne consiste pas à acquérir quoi que ce soit de neuf, pas plus que ce n’est une nouvelle faculté. Cela consiste à supprimer tout ce qui est camouflage.

La vérité suprême est si simple… Mais les gens ont soif de quelque chose de sophistiqué, d’attrayant et d’énigmatique.

Découvrez si vous êtes quelque chose de physique. L’Être éternel est l’état d’où vous êtes absent…

Vous ne vous manifestez plus mais vous n’êtes pas perdu.

Même dans la plus complète obscurité quand un homme ne voit pas sa propre main, il répond tout de même « je suis ici ».

L’homme spirituel n’est pas son corps. Il est sans limites et sans formes.

Toute forme, tout aspect est cause de troubles. Le Soi est chose évidente. Qu’attendez-vous ?

 

Douglas Harding 

Évident.
Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 09:50
Repost 0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 21:56
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens