Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 09:15

Dès qu'on ne se laisse plus hypnotiser, emprisonner, par le bavardage du mental, on voit ce qui se passe autour de nous. Et là le quotidien devient magique : tout nous parle de nous, tout nous enseigne, tout nous ramène à l'essentiel, tout nous parle d'amour.

Il n'y a que ce jour, c'est toujours le même jour, on peut changer d'environnement, de compagnie, d'activité, on est en Soi. Et on recommence toujours le même jour ! On peut jouer à ça : voir que tout ce qui nous entoure est "cela qui est" nous faisant une multitude de signes et de clins d'œil pour revenir au cœur, hors du mirage de l'apparente séparation.

Puisqu'on est encore en adhérence avec le petit personnage et son histoire, jouons le jeu avec le mystère de la vie, laissons la nous surprendre. Des choses vraiment très sympathiques peuvent survenir, il y a de l'humour et une grande tendresse dans cette insondable puissance qui fait que nous existons. Même dans les situations les plus tragiques il peut fleurir une grâce particulière. Comme de prendre conscience combien on peut s'aimer, au delà de tout ce qui semble nous opposer...

En ce moment je suis particulièrement émue par les autres. La caissière du supermarché qui dit un petit mot gentil, accompagné d'un sourire éclatant pour chaque client qui vient payer ses courses; le type au téléphone qui essaie de me vendre je ne sais quoi, et me voilà à lui dire de passer une bonne journée avec tant d'amour (pas fait exprès !!) qu'il a un temps d'arrêt et revient à lui, puis me remercie chaleureusement de l'avoir traité gentiment ... On va pas faire un roman avec ça, mais voir l'autre, même le grognon qui nous empoisonne la journée , comme l'expression de la vie, comme une expression de nous même, et tout prend une coloration différente.

Je me sens parfois comme si je voyais le monde et les autres pour la première fois, et je trouve les gens incroyablement merveilleux. Il y a quelque chose d'absolument fascinant dans le comportement humain, capable du pire comme du meilleur. Je trouve tout fantastique, on passe tout le temps à côté de la chose la plus sublime qui soit : le mystère de la vie. Cette impensable Intelligence qui fait que le monde est (illusoire ou pas) tel qu'il est. Et ce qui est encore plus incroyable c'est que TOUT se réalise par le jeu de la vie. Parce que, à quel moment on dit à son cœur de battre, aux poumons de respirer , à son sang de circuler , à ses cheveux de pousser ? Est-ce que la fleur pense sa beauté, son incomparable couleur, son délicat parfum ? Est-ce que l'arbre fait de la visualisation créatrice pour exprimer sa force, ses racines plongeant en terre, ses bras embrassant le ciel ? ... Tout cela est pensé par La vie . Je vois des choses d'un grande beauté comme ce bougainvillier rouge-passion amoureusement enroulé autour d'un arbre robuste,sombre et austère.... Ou ce jeune homme accompagné de son chien n'ayant d'autre collier autour du cou qu'une guirlande de Noël vert fluo et argent. Tous les deux traversaient le port de bon matin, distribuant des tiges de bambous ici ou là comme on dépose La Paix pour une belle journée.

Il est évident que rien, ni personne ne nous appartient, mais nous appartenons à la vie qui se rêve ainsi. Et comme la vague qui se retire et se fond en l'Océan, n'existant plus par elle-même mais réalisant qu'elle n'a jamais été autre que l'eau de l'Océan prenant une forme particulière, je vois l'humanité comme une seule eau , un seul souffle, un seul amour, le corps de la Vie.

et je vous embrasse comme je vous aime.

Domiji

http://lavieestleplusgranddesguru.over-blog.com/2014/03/le-corps-de-la-vie.html

TOUT se réalise par le jeu de la vie.
Repost 0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 09:14
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 10:11
Vous n’avez pas de visage. Tous les visages sont faux. Vous pouvez avoir l’apparence d’un lion, vous pouvez avoir l’apparence d’un âne , vous pouvez avoir l’apparence d’un arbre ou d’un rocher. Actuellement vous avez le visage d’un homme ou d’une femme, laid ou beau, blanc ou noir.Mais en réalité vous n’avez aucun visage. Et cet état de Sans-Visage est ce que les gens du Zen nomment « Le visage originel » Mais ce n’est pas du tout un visage au sens ordinaire du terme.Lorsque vous n’étiez pas né, quel visage aviez vous ? Quand vous allez mourir, quel visage emporterez vous ? Ce visage que vous voyez là-bas dans le miroir tombera de lui-même, il disparaitra dans la terre. Rumi l’appelait notre visage de poussière, la poussière retournera à la poussière. Vous partirez sans visage comme vous êtes venu sans visage .

 

Juste maintenant, vous n’avez pas de visage, le visage est juste une croyance, vous faites beaucoup trop confiance dans le miroir. Mais quand vous réalisez votre Visage sans visage, vous avez vu le Visage de Dieu.

 

Osho

http://aucoeurdeletrejesuis.blogspot.com

Citation du jour.
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 10:00
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:57

Je suis pure innocence. Je suis comme l'enfant. Je suis pur amour. Je suis vide. Je suis la complétude absolue. Je suis la douceur dans tout ce qui apparaît et n'apparaît pas. Je ne sais rien, mais il y a la connaissance de tout. L'amour est l'essence innocente de tout ce qui est. Tout ce qui apparaît, crie son existence avec une simplicité désarmante. La chaise crie sans vergogne: "je suis une chaise!" Les moutons dans le pré s'immobilisent et me regardent passer, dans leurs yeux, ils proclament: "je suis un mouton". C'est aussi simple que cela. Tout est juste tel qu'il est. Les nuages dans le ciel ne sont pas honteux d'être nus. Ils crient: "je suis un nuage!" Ils sont pareils à une femme nue, qui se tiendrait sans honte, au beau milieu d'un terrain de football, et crierait "je suis ce que je suis!".

Les pensées semblent cacher et contrôler. Les mots protègent et défendent. Que devons-nous donc cacher? Le fait de ne pas savoir, de ne jamais trouver la réponse? Mais quelle envie aussi de se tenir au milieu du terrain de football de la Vie. Cela arrive déjà. C'est le rugissement de la Vie! Ce rugissement franchit toute cachette et protection. C'est la puissance absolue de l'innocence. Tout crie. Chaque chose crie la vie. Chaque chose crie que c'est cela - la Vie et la Mort, tout en un.

Unmani Liza Hyde

 

 

 L'innocence absolue .
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:54
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:49

"Laissons-nous guider par cette puissance qui sait ce dont nous avons besoin et quand nous en avons besoin.

La spontanéité nous donne la clarté, le simple fait de voir que nous sommes antérieurs à tout ce que nous croyons être provoque une déconnexion de l’idée d’être une personne ; le problème psychologique étant réglé, ne reste plus qu’à voir et constater le rêve de sa vie qui défile."


Yolande

Ne reste plus qu'à Voir.
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:47
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:40
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 06:59
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens