Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 10:11
Repost 0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 10:08

 

 

 

"Une fois que l’existence du «je» est admise, il ne reste qu’à s’identifier à cette croyance pour être vraiment piégé. L’identification au «je» est possible parce que vous avez la croyance que vous êtes un individu séparé et différent des autres. C’est une grande source de conflits. L’identification au «je» est la source de nos souffrances, de nos limitations et de notre quête de bonheur.

Nous avons pris l’habitude de nous réfugier dans le passé ou le futur pour fuir ce qui se passe en nous. Toute tentative de fuite est inutile. Tôt ou tard vous aurez à faire face à ce qui est. Commencez dès maintenant et n’arrêtez plus. Accueillez ce qui est là pour vous ici et maintenant. Il n’y a rien d’autre à faire. Le bonheur n’est pas ailleurs ni demain. C’est ici et maintenant dans l’accueil de ce qui est.

Êtes-vous habité par la certitude que la vie est autre chose que ce que vous vivez ? Sentez-vous cet appel de liberté et de vérité qui brûle en vous ? Alors poursuivez vos recherches et vous trouverez. Ne cherchez pas à l’extérieur, il n’y a rien. Cherchez à l’intérieur, cherchez surtout ce qui est derrière le chercheur et vous découvririez un espace où rien n’existe, rien d’autre qu’une présence aimante et lumineuse. Cette présence c’est Vous.

Être simplement ici et maintenant en mettant votre attention sur l’espace d’où émergent les pensées permet de goûter la simplicité d’être. C’est tellement simple, et le mental complique tout…

L’éveil spirituel n’est pas pour demain, ni pour des êtres spéciaux. C’est pour tous, ici et maintenant. Fondamentalement, vous êtes déjà éveillé!!! Votre individualité ne l’a simplement pas encore réalisé. Voulez-vous le réaliser ?

Prenez un instant et écoutez le SILENCE, plongez et appréciez ce SILENCE.

Le SILENCE a peut-être quelque chose à vous dire.

Ne parlez pas… Chut…

Laissez-Le vous parler… Écoutez…

Bonne rencontre avec vous-même."

 

Claudette Vidal

Claudette Vidal: "Tellement simple."
Repost 0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 09:52
Repost 0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 09:50
Repost 0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 09:39

 

 

"Vous pensez que vous devriez être illuminé.
Vous l'êtes déjà.

Vous pensez devoir suivre un chemin pour y arriver.
Il n'est pas de chemins.

Vous pensez que l'illumination est un but.
Il n'est pas de buts.

Vous pensez que vous devez vous transformer vous-même et transformer le monde pour le rendre meilleur.
Il n'est rien à accomplir.

Vous pensez pouvoir trouver Dieu en Inde ou au Tibet.
Il n'est nulle part où aller. La Conscience est partout la même.

Vous pensez que l'issue de votre parcours personnel est ce qui importe.
Cela est égal, quelle que soit la façon dont il se termine.

Vous pensez que l'histoire qui vous arrive est vraie.
C'est une illusion, un rêve.

Vous pensez avoir le contrôle de votre vie.
Vous n'êtes qu'une marionnette de la Source.

Vous pensez avoir le libre arbitre et la liberté de choix.
Il n'y a que la destinée et son déroulement ordonné.

Vous êtes persuadé d'avoir des ennemis.
Il n'y a que la Source.

Vous pensez qu'il existe une formule magique pour trouver Dieu.
Détendez-vous, vous résidez déjà en Lui.

Vous pensez que le drame de chacun est une réalité.
Il s'agit uniquement de jeux de miroirs et d'écrans de fumée.

Vous pensez que Dieu souhaite une conscience plus élevée pour la planète.
La Source est uniquement là pour jouer dans la limitation.

Vous pensez que Dieu vous tient pour responsable.
Il n'y a pas de Karma.

Vous nourrissez jugements, comparaisons, opinions, préférences.
Il n'y a que ce qui Est- tel que c'est, exactement tel que cela doit être.

Vous voulez être quelqu'un d'important et d'apprécié.
Soyez, simplement.

Vous redoutez la mort comme l'évènement le plus tragique de votre vie.

La mort est la fin de la limitation.

Vous espérez une vie meilleure, pour la prochaine fois.
Il n'y a pas de soi pour se réincarner. Il n'y a que Source en tant que JE SUIS.

Vous regrettez le passé, vous vous tourmentez dans le présent et vous craignez le futur.
Vous êtes la Source infinie en train de se distraire, détendez-vous !

Vous êtes captivés par de complexes histoires de conspirations.
Il n'y a que la Source s'amusant Elle-même.

Vous pensez avoir une raison de vivre.
Il n'y a aucun "moi" individuel pour avoir un quelconque dessein.

 

Il n'y a que la Source. Elle a un dessein pour cette apparence.
Vous n'y avez pas accès au travers d'un esprit fini."

 

Satyam Nadeem

Satyam Nadeem: "Vous l'êtes déjà."
Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 14:37
Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 14:28

"Je découvre ce matin les attentats d'hier soir à Paris et mon cœur se brise face à toute cette violence...

J'aurais pu être à Paris hier soir... j'y serai le week-end prochain...
Je me relie avec le choc que vivent toutes celles et ceux qui ont vécu les attentats d'hier soir, ou qui ont un proche qui a été touché... je perçois leur tremblement intérieur, l’état de choc qu’ils vivent, leur effroi, leur tristesse, leur colère… et je vois comment cela fait naitre en certaines parts de moi également de la révolte, de la colère, un refus de vivre dans un monde où une telle horreur est possible et une peur de pouvoir être directement touchée par cette violence aveugle...
« Peut-être faudrait-il mieux que j'annule ma rencontre du week-end prochain, serai-je, serons-nous en sécurité ? » disent ces parts ?
Je les accueille avec tendresse, avec douceur, depuis l'espace où je suis connectée à mon aspiration à vivre la bienveillance entre tous les êtres humains...
Je pleure avec elles de toute la tristesse de voir que l'humanité est encore bien loin de vivre cela, que cette année a déjà été marquée pour la France par deux événements tragiques de ce type...
J'accueille leur désespoir, combien elles sont choquées de voir cette violence s'exprimer ainsi...
...
...
...
Cela prend du temps, car leur désarroi est grand...
Je sais que répondre à la violence par la violence contribue à la faire grandir, mais je vois que cela va me prendre bien du temps encore, à offrir de l’empathie à toutes ces parts de moi, avant que j'ai les moyens de pouvoir essayer de me relier aux besoins que cherchaient à nourrir les personnes ayant commis ces attentats.

Cela me prendra du temps.

Mais je veux le faire, car je sais que, tant que je les verrai comme des "terroristes", je participerai à recréer la violence que je déplore ce matin...
Je veux participer à ce que cette violence ne se produise plus.
Et je sais que cela ne sera possible que si je commence par ne pas ressentir de haine envers les êtres qui ont tragiquement fait le choix de la violence pour tenter de nourrir leurs besoins…

Cela me prendra du temps.

Mais je vais le prendre.
Car je veux me donner une chance de vivre un jour mon aspiration à vivre la bienveillance entre êtres humains…

D’ici là, je pleure avec toutes celles et ceux qui pleurent, ce matin, en lien avec ce qui s’est passé hier soir à Paris, et je leur envoie toute ma tendresse et tout mon amour…"

 

Isabelle Padovani

https://www.facebook.com/Communification

Isabelle Padovani: "COMMENT VIVRE LA NONVIOLENCE FACE À LA VIOLENCE DU MONDE ?"
Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 14:20
Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 12:34
 
"Rien de réel ne peut être menacé.
Rien d'irréel n'existe.
En cela réside la paix de Dieu. »
 
Un Cours en Miracles 
Citation du jour.
Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 12:33
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens