Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 10:31
Repost 0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 09:07

 

« L’erreur n’est pas de nous identifier à notre apparence humaine

mais de ne s’identifier qu’à elle, en oubliant la Source vide. »

 

José le Roy

Citation du jour.
Repost 0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 08:57
Repost 0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 08:45

Janaka:
Comment la connaissance peut-elle être acquise? Comment la libération peut-elle être atteinte? Et comment
atteindre un état sans passion ? Dis-moi. 1.1

 


Ashtavakra:
Si tu cherches la libération, mon fils, évite les objets des sens comme un poison. Pratique la tolérance, la
sincérité, la compassion, la retenue et la vérité comme un nectar.1.2
Tu n'es pas composé des éléments - la terre, l'eau, le feu, l'air, ou même l'éther. Pour être libéré, connais toi
toi-même comme étant la conscience, le témoin de ceux-ci. 1.3
Si tu parviens juste à rester au repos dans la conscience, te percevant toi-même comme distinct de ton
corps, alors tu deviendras heureux, paisible et libre de tout lien. 1.4
Tu n'appartiens pas à la caste des prêtres ni à nulle autre caste, tu n'es à aucune étape, et tu n'es rien que
l'oeil puisse voir. Tu es sans attache et sans forme, le témoin de toute chose - alors sois heureux. 1.5
Vertu ou vice, plaisir ou douleur, ne sont que le produit du mental et ne te concernent pas. Tu n'es ni celui
qui agit, ni celui qui recueille les fruits, tu es donc toujours libre. 1.6
Tu es le témoin de toute chose, et tu es toujours totalement libre. La cause de tes liens est que tu vois le
témoin comme autre chose que cela. 1.7
Parce que tu a été mordu par le serpent noir, la croyance en « je suis celui qui agit », bois l'antidote de la foi
dans le fait que « je ne suis pas l'agissant », et soit heureux. 1.8

 

 

Anonyme — Ashtavakra Gita
probablement VIII siècle .
La bibliothèque libre.
Traduction Wikisource

Ashtavakra Gita
Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 11:46
Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 11:42

44/En vérité, le Soi est toujours éternellement présent (réalisé) ici et maintenant, mais il n’est pas perçu à cause de l’ignorance. Celle-ci détruite, le Soi semble être gagné (ce qui est faux car cela voudrait dire qu’il n’était pas présent avant et qu’il l’est maintenant). Cela est illustré par l’histoire de la femme qui cherchait son collier partout comme une folle et qui finit par se rendre compte qu’elle l’avait autour du cou ; elle pensa l’avoir retrouvé bien qu’en réalité il n’avait jamais cessé d’être là.

 

45/De la même façon que dans l’obscurité, un poteau est pris pour un homme, Brahman dans l’obscurité de l’ignorance est pris pour un Jiva (âme individuelle). Si, cependant, la véritable nature du Jiva est trouvée, l’erreur disparaît.

 

46/La connaissance qui s’élève sur l’expérience de la réalité détruit immédiatement la perception tachée d’ignorance du « je » et du « mien » qui est semblable au fait de se tromper de direction dans l’obscurité.

 

47/Le Jnani qui est un yogi parfaitement réalisé voit, grâce à l’œil de la sagesse, que le monde phénoménal est à l’intérieur et à l’extérieur du Soi et qu’ainsi le Soi est le seul à être réellement. - Doute : Comment alors agit-il dans le monde ?

 

48/ - Réponse : De la même façon que l’argile est le matériau avec lequel sont fabriqués différents ustensiles (tels que pots, jarres), le Jnani voit que le Soi seul est tout l’univers et qu’il n’y a rien d’autre que le Soi.

 

49/Dans le but d’obtenir la réalisation dans cette vie (dans ce corps), l’aspirant devrait complètement éviter le non Soi (upadhis) et ainsi acquérir l’état d’être, conscience et béatitude.

 

50/Ayant traversé l’océan de l’illusion, et ayant tué le démon de l’attirance et de la répulsion, le yogi maintenant uni à shanti (la paix) trouve son plaisir dans le Soi et est établi dans sa propre gloire.

 

51/Le Jivanmukta (celui qui est libéré de son vivant), libéré de tout désir pour tout plaisir extérieur éphémère, se réjouit dans son propre Soi et demeure clair (pur) et stable comme une lampe dans un pot."

 

Ramana Maharshi

 

http://www.coursnondualite.com/Download/Francais_Textes_du_Mahashi.pdf

Ramana Maharshi: "Rien d'autre que le Soi."
Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 11:09
Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 10:29

 

« Ne te démène pas, mais relaxe-toi naturellement et avec douceur.

L’état naturel est le précieux trésor non-né. »

Longchenpa

 

http://eveilphilosophie.canalblog.com/

Citation du jour.
Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 10:08
Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 10:01

 

 

"Pour se réveiller du rêve de la séparation je vous propose de jouer à un jeu de révélation d'une simplicité confondante basé sur le ressenti silence sans commentaires.

Instructions :

Asseyez-vous dans un lieu confortable.

A) Mettez l'attention sur ce qui apparaît dans le champs de la Conscience. Soyez conscient de ce que vous ressentez maintenant, quel que soit la nature de ce ressenti. Positif ou négatif, agréable désagréable, intense ou neutre.

Puis, notez votre inclination à vous en séparer, à l'étiqueter, le comparer, le contrôler, le juger, le justifier, le condamner, l'analyser, l'expliquer, le comprendre. Voyez comment vous essayez immédiatement de traduire le ressenti silence en mots, en pensées, en concepts et éventuellement de le changer ou de le refuser s'il est perçu comme désagréable.

 

B) Maintenant, je vous propose d'expérimenter l'unité avec cela. Ressentez ce que cela fait que d'être tout ce qui apparaît en vous dans l'instant ? Ressentez-le, sans commentaires. Vingt à trente secondes passent. Ceci est juste une indication. En réalité, le ressenti est hors du temps. Vous n'expérimentez le temps que lorsque vous pensez. Et le ressenti est sans pensées.

 

A) Un nouvel état surgit. Complètement neuf, jamais encore expérimenté. Des sensations nouvelles, des images, des pensées, des sons, des odeurs, des émotions apparaissent dans le champ de votre conscience.

 

B) Ressentez ce que cela fait que d'expérimenter l'unité avec cet état de conscience, avec ce son, cette sensation, avec cette douleur, avec ce doute, avec cette pensée...Vingt à trente secondes passent.

A) Puis vient un autre état, totalement nouveau et inattendu. Remarquez ce qui est présent à vous dans l'instant en termes de pensées et de perceptions.

B) Ressentez maintenant ce que cela fait que d'être cela. Ressentez juste ce que l’on ressent lorsqu’on fait l’expérience d’être Un avec tout cela qui apparaît en vous.

Et vous continuez à alterner A et B, le constat de ce qui apparaît dans le champs de votre conscience à un moment t, puis le ressenti silence d'être Un avec ça.

Persistez pour le plaisir du jeu et de la découverte. Explorez en sachant qu'il n'y rien à gagner parce que vous êtes déjà tout, et qu'il n'y a rien à perdre non plus parce qu'en même temps vous n'êtes rien. Jouez sans peur et sans désir. Sans chercher à comprendre. Une décantation alchimique se fait en douceur. Le plomb se transforme en or. Un miracle a lieu. Un miracle très ordinaire en réalité. L'extraordinaire toujours se donne à voir dans les choses les plus ordinaires. Toutes les tensions, les doutes, les pensées, les émotions, la confusion, le stress, les sons, les sensations, les odeurs, toutes les perceptions se résorbent naturellement en Vous, leur source. Vous, en tant que cette Présence sans dimension et sans forme dans laquelle ils naissent et meurent. Une plénitude non pensable se révèle, un sentiment de complétude et de tranquillité absolue se vivent, sans personne pour les vivre. Ce que vous êtes, pure Présence consciente se révèle avec une évidence que les mots ici ou ailleurs sont impuissants à formuler. Dés que vous essayez de penser à cela, d'en faire une formule magique pour aller mieux, vous créez à nouveau la dualité, en pensant la vie plutôt qu'en la ressentant (A). L'invitation de la vie est alors de revenir à B. Ce jeu ne fait que révéler ce que vous êtes déjà, Conscience. Le jeu pointe simplement vers un secret déjà ouvert. Ce jeu ne fait que révéler qu'il n'y a personne qui ressent, pense ou résiste mais que vous êtes la Vie Une au travers des multiples manifestations et expériences. Tôt ou tard vous finissez par réaliser que vous êtes cet espace de non savoir où toute expérience est vécue."

 

Dan SPEERSCHNEIDER

 

http://eclore-en-conscience.blogspot.fr/

Dan SPEERSCHNEIDER: "Le jeu de la révélation."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens