Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 10:06

 

« La conscience, le mental, et tout le contenu de l’esprit sont Cela.

De même, l’univers et tout ce qui semble être distinct de lui sont Cela.

Toutes les choses qui peuvent être perçues et celui qui perçoit, même l’obscurité, la haine, le désir et l’intelligence sont Cela. »

 

Saraha

Citation du jour.
Repost 0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 10:04
Repost 0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 10:02

 

"Le mental n’est pas une chose, un objet, un contenant, il n'a pas d'existence propre.

Il est l’agitation, l’activité même de recherche.

Le mental qu'on dit au repos, calmé, n’est pas un mental rempli de Paix.

Il y a simplement vide mental, absence d'agitation, dans l'instant.

Et celui qui désire si ardemment la paix du mental est-il lui-même en paix ?

Voyez-vous la contradiction ?

Ce qui est par nature agité ne peut pas être "en paix". L’agitation ne peut jamais devenir autre chose que ce qu’elle est en essence.

La véritable paix est au-delà du calme et de l’agitation. C’est notre nature même. Ce que je suis n’est pas en paix, Je Suis la Paix même, une paix qui à la fois irradie (calme, agitation...) et se trouve être la substance même de l’expérience. "

 

Marion

 

http://cequiest.eklablog.com/textes-c25863720

 

Marion: "Je Suis la Paix même."
Repost 0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 13:41
Repost 0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 12:17

 

« Après de longue recherches ici et là dans les temples et les églises, les terres et les ciels, enfin vous revenez. Complétant le cercle d'où vous avez commencé, à votre propre âme et trouvez que Celui à la recherche duquel vous étiez tout autour du monde, Celui que vous avez imploré et prié dans les églises et les temples; que Celui que vous regardiez comme le mystère des mystères, enveloppé dans les nuages [...] est le plus proche des proches, est votre propre Soi, la réalité de votre vie, corps et âme. »

 

Sathya Saï Baba

Citation du jour.
Repost 0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 12:16
Repost 0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 12:08

 

 

"Souviens-toi que :

"Cet Univers s'éveille quand tu t'éveilles et s'abolit quand tu te retires.

Donc, la totalité de ce qui existe et de ce qui n'existe pas

n'est rien d'autre que toi."

(Abhinavagupta, Shivaïsme du Cachemire (fin Xe s. début XIe s.)

Souviens-toi que tu sécrètes ce monde à chaque instant. Tu en rêves chaque nuance, chaque situation, chaque ombre et chaque lumière, tu es en la trame, la substance et la coloration. Tu en es la chair et le souffle. La limpidité joyeuse et le brouillard des peines.

Non pas toi en tant que rêvé, mais toi en tant que rêveur.

Le rêvé n'est qu'une petite chose en perdition, le Rêveur est tous les mondes en formation.

Souviens-toi de toi en prenant conscience que la totalité de ce qui est vu est toi, non pas un toi circonscrit à une forme particulière , mais toi en tant que la vision de ce qui est vue. Toi en tant qu'espace contenant tout ce qui est perçu, toi en tant que substance de ce qui apparaît et disparaît. Tu es l'Océan, de ton frémissement amoureux naissent les vagues qui bondissent de joie sur la plage ou viennent se fracasser sur les rocher. Tu n'es pas une vague particulière, tu es toutes les vagues en même temps et dans la sérénité du silence de ta profondeur rien n'est affecté par le bruit des vagues ni par leur mort ni par leur renaissance, car tu es l'Immobile d'où émerge tous les mouvements.

Jamais tu ne meurs car jamais tu ne nais, toujours Cela tu es, indéfiniment.

Sort-toi des limites de ce petit personnage en te percevant l'illimité contenant toutes les choses. Déborde-toi de ce contenu restreint et révèle-toi dans ton infinité bienheureuse. Dénoue ce nœud qui t'étrangle en une histoire particulière et ouvre-toi en ta lumière traversée par toutes les images de l'Univers.

Quelles que soient les circonstances, rappelle-toi à toi en étant conscient que tu es toute la scène qui est en train de se produire. Elle vient de jaillir de ton cœur et déjà s'en retourne et y meurt. Tu es l'éternel immobile en qui tout se manifeste et s'estompe.

Touche-toi d'azur et de terre, embrasse-toi d'eau et de lumière, respires-toi de feu et du souffle de l'éther, chacun de tes mouvements crée des étoiles et des galaxies, des empires, des civilisations et des mystères...

Tout cela est vrai et tout cela est faux, tout n'étant que le reflet de ta réflexion. Souviens-toi de toi et tu verras que tu es le berceau de toutes ces chimères douces amères. Le chaos de ces mondes n'étant que l'inversion de ta propre sérénité.

C'est dans ces projections que tu viens t'aimer en te reconnaissant non né. Et c'est en t'embrassant dans ton immensité que tu t'éveilles à ta réalité. Tu te souviens alors que depuis toujours tu es cette Eternité."

 

Domiji

 

http://lavieestleplusgranddesguru.over-blog.com/2016/01/souviens-toi-de-toi.html#ob-comment-ob-comment-86932605

Domiji: "Souviens-toi que tu sécrètes ce monde à chaque instant."
Repost 0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 12:02
Repost 0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 12:30

 

"Tant que vous attacherez de l’importance aux idées, les vôtres et celles des autres, vous connaîtrez le trouble. Mais si vous rejetez tous les enseignements, tous les livres, tout ce qui s’exprime en mots, si vous plongez profondément en vous-même et que vous vous y trouviez, rien que cela résoudra tous vos problèmes et vous laissera la pleine maîtrise de toutes les situations parce que vous ne serez plus dominé par les idées que vous avez de la situation.

Prenons une exemple, vous êtes en compagnie d’une femme attirante. Des idées prennent corps à ce sujet et cela crée une situation sexuelle. Un problème vient de naître et vous vous plongez dans des livres sur la continence ou l’art d’aimer. Si vous étiez un bébé, vous auriez pu être nus tous les deux ensemble sans que se pose le moindre problème. Cessez de penser que vous êtes un corps et les questions d’amour et de sexe perdront toute signification. Tout sentiment de limitation disparu, la peur, l’angoisse et la recherche du plaisir – tout disparaît. Seul demeure l’éveil."

 

Sri Nisargadatta Maharaj

Nisagardatta Maharaj:"Rejetez tous les enseignements."
Repost 0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 12:16
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens