Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 13:56
Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 13:44

 

"Il n'y a rien à combattre. Rien dont il faut se débarrasser en soi. L'ego n'est pas un ennemi. Il n'est que la capacité de jugements et classifications diverses dont est pourvu l'esprit humain. Du jugement nait apparemment la souffrance car le jugement divise ce qui est et c'est la plénitude et l'entièreté naturelle de soi qui semble alors divisé. Ainsi le chercheur entend et comprend qu'en se débarrassant de l'ego il ne souffrira plus...il ne s'aperçoit pas que cette façon de voir l'ego comme un monstre et son envie de s'en débarrasser est précisément ce qui semble le créer. Il ne voit pas que juger l'ego comme quelque chose de mauvais en soi est encore un jugement.

L'ego n'est ni quelque chose de mauvais, ni quelque chose de bon. C'est un simple modus-opérandi, un mécanisme en partie inné, en partie acquis, qui est à la base complètement neutre. Une façon de pouvoir opérer ici-bas simplement.

Du choix naturel nait le désir et du désir l'attachement, l'identification et il semble alors que la conscience se cristallise et n'opère plus que sur le mode "je veux, je ne veux pas", ce qui créer d'avantage de cristallisation. Ce mécanisme, c'est l'ego et lorsque le chercheur commence de le voir il lui apparait naturel qu'il doive enlever ça de sa vie.

D'autres préconiseront qu'il faut plutôt aimer son ego, pour toutes sortes de raisons...pour qu'il s'adoucisse, pour qu'il ne cause plus problème ou simplement en pensant se sentir mieux. L'ego est vu comme quelque chose de tangible, solide, existant indépendamment de soi qui aurait été placé là par je ne sais trop qui ou quoi mais qu'il convient d'haïr ou d'aimer.

Et si il était simplement laisser là, sans plus ? Le monde physique, l'expérience vécue ici en est une qui a lieu grâce à l'apparente séparation. Pas de classification en bien ou mal = pas de monde, pas d'univers, pas de gens, pas d'expériences, niet, rien. La séparation est la force nécessaire à l'expérimentation de la vie ici en tant qu'humain, personne, moi. Et toute tentative de faire autrement en chassant une partie de nous intrinsèque EST la force de séparation qui continuera d'en créer encore et encore.

Voir les mécanismes de toutes sortes qui nous animent n'est pas les haïr ou les aimer dans un but quelconque, c'est juste les voir, se rendre compte, prendre conscience.

La conscience ne s'améliorera jamais parce qu'une action est entreprise pour ou contre l'ego, jamais.

C'est simplement dans le Voir qu'apparaît sa droiture."

 

Christine Morency

 

http://ecritsdabsolu.blogspot.fr/

Christine Morency: "Juste Voir."
Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 13:42
Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 12:36

"IL ne peut rien avoir d'autre que cet instant. Et dans cet instant tout est contenu. Vivre intensément chaque instant permet le désencombrement des images liées au passé ou celles qui projettent dans le futur.

En fait , tout ce que nous croyons voir, sentir, toucher... n'est qu'un mouvement de la mémoire ! A chaque instant on reconstruit une histoire avec le décor qui va avec. Et c'est assez ahurissant de constater que tout se déroule dans le mental, des images qui défilent, comme des nuages à qui on donnerait forme, couleur et pouvoir mais qui n'ont pas plus de consistances qu'une brume qui se diluerait dans le ciel azuré...

Tout ce monde, tout ces univers auquel nous donnons un aspect si compact, en commençant par notre corps, tout cela n'est pas plus solide qu'un rêve qui passe. Ce qui demeure c'est l'Instant. Et dans l'Intensité de l'instant : tout est possible !

Le basculement a lieu maintenant, là où on est, dans la prise de conscience immédiate que l'on est l'Espace illimité dans lequel tout se vit. Il n'y aura pas d'autre moment que maintenant. Il n'y a pas de meilleur moment que maintenant. Parce que rien d'autre n'existe que maintenant. Exactement là, dans la situation où nous sommes, quelque soit le degré de souffrance physique, ou morale, qui essait de nous maintenir dans l'illusion de la séparation, et qui pourrait être, en fait, le tremplin pour sauter dans le vide de l'Absolu, et quelques soient les obligations qui semblent nous emprisonner. On a pas besoin d'attendre d'être plus mince ou plus gros, ou en meilleur santé; on a pas besoin d'être plus gentil ou plus lumineux, on a pas besoin d'attendre de pouvoir aller dans un lieu particulier, ou de se libérer d'un compagnon, de sa femme ou que ses enfants aient grandi (quand est-ce qu'une mère finit par voir que son enfant a grandit ? ). Pas besoin d'avoir un compte en banque plus sécurisant. Ne pas attendre d'avoir des vacances, du temps libre, ne plus rien attendre.

C'est de suite. C'est aujourd'hui. C'est là. C'est immédiatement là. Impérativement là. Puissamment présent. Il n'y a pas à aller défaire les nœuds du passé, parce que cette Puissance de vie qui fait que nous existons emporte tout dans Son souffle embrasé d'Amour. Et Sa lumière vient traquer les coins les plus sombres de nos ténèbres, déclenchant notre rire en réalisant que nous étions terrifiés par des ombres sans consistances... Et Son Silence impérieux éttouffe tout le vacarme de notre mental.

On peut retourner les choses dans tous les sens, c'est incontournable : on ne vit que l'instant. Tout le reste est un détournement du mental qui remâche une histoire hypothétique, déformée, inventée, ou qui essaie de se sécuriser dans l'espoir d'un futur meilleur.

Il n'y a pas de situation idéale, ni à attendre de Sauveur. Nous sommes notre propre Passeur d'Eternité. Retournez-vous entièrement en Vous et embrassez votre infinitude. Vous êtes l'immensité bienheureuse que vous cherchiez désespérément.

A chaque instant. Intensément.

Cela EST,

l'Infiniment PRESENT."

 

Domiji

 

http://lavieestleplusgranddesguru.over-blog.com/

Domiji:"Nous sommes notre propre Passeur d’Éternité."
Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 12:28
Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 12:24

"On est conscient des états transitoires dits de sommeil, de rêve et de veille, et de leurs différences comparatives. L’éveil c’est ce qui est la conscience de tous ces états et qui lui-même n’est pas un état. Les états sont alternatifs, l’éveil est la sous-jacence continue. C’est toujours ! Et on ne le remarque pas, c’est remarquable ! (rires)

C’est le pouvoir de fascination du rêve qui fait qu’on n’y prête ou porte quasiment jamais attention. Notre conscience, notre intérêt, notre attention se focalisent toujours sur des objets, quels qu’ils soient, y compris et surtout les pensées, c’est le miroir aux alouettes...

L’attention se porte rarement sur ce qui en soi n’est pas objectif, sur cela qui est la Pure Conscience de ce déploiement, de cette attention. Jean Klein utilisait le terme "d’arrière-plan" pour indiquer cela. L’éveil c’est la réalisation de cela. Pure Conscience. C’est libre... c’est sans histoire et on en fait toute une histoire ! (rires)

... Et c’est là que le mental renâcle ! Le mental va tenter par tous les moyens de capter, de réduire cet Absolu, ce ’sans histoire’, à l’échelle de ses propres définitions. Il veut des certitudes enregistrables"

 

Jacques Coutarel

Jacques Coutarel: "On ne le remarque pas."
Repost 0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 11:37
Repost 0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 11:30

 

« Toutes vos recherches, tout ce que vous faites ne sont que les prémices de l‘éveil, en rien sa cause. »

 

Nisargadatta Maharaj

Citation du jour (2).
Repost 0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 11:24
Repost 0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 11:21

 

"Les méthodes engendrent d'innombrables frustrations et ne donnent aucune satisfaction réelle. La Réalité est sans méthode. L'illusion dispose de nombreuses méthodes, de nombreux problèmes, et de nombreux concepts. Pour vaincre l'illusion, ou les concepts, il faut se demander d'où proviennent toutes ces pensées. Penser concerne toujours des objets. Pour connaître la Réalité dépourvue de pensée, il n'est nul besoin de penser.

L'éveil n'est rien d'autre qu'une profonde et totale compréhension. La Réalité n'a pas à être atteinte, elle est déjà là. Rien n'est necessaire au-delà de cette compréhension totale.

Les gens ne comprennent pas que l'illusion n'est rien. Comment peut-elle vous empêcher? Comment 'rien' peut-il vous empêcher?

Ce que vous voyez et percevez est en vous et non à l'extérieur. Vous n'êtes pas le corps. Si le mental se saisit d'une pensée et s'y attache, toute chose sera alors vue comme "autre" qu'elle [la Réalité]."

 

RANJIT MAHARAJ

 

http://www.inner-quest.org/Advaita_F.htm

Ranjit: "La réalité est sans méthode."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens