Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 14:25
Repost 0
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 14:01

 

"La véritable estime de soi découle de la non-identification à la forme. Maintenant, je ne sais pas s’il faut appeler ça « estime de soi », le véritable sentiment de dignité et de pouvoir. Le véritable pouvoir survient quand on réalise le sans-forme en soi, cette dimension. Tout le pouvoir en découle, mais cela dépasse de beaucoup la personne que vous êtes. Là, on est enraciné dans le sans-forme, pour ainsi dire. On est le sans-forme et il y a un sentiment puissant de dignité, mais il n’est pas comparatif. Ce n’est pas plus que... On voit la même dignité en tout le monde, même si les gens l’ignorent encore pour euxmêmes. Il y a donc le pouvoir, mais non pas plus que... Il y a seulement le pouvoir de la vie elle-même et vous savez que tout le monde en est une expression bien qu’ils peuvent ne pas le savoir encore, tout le monde. On transcende l’estime de soi conventionnelle, ce qui ne veut pas dire qu’on perd le sentiment de sa valeur. On passe à quelque chose de beaucoup plus profond. Il peut même y avoir de nos jours des enfants qui n’ont plus besoin de passer par l’état égoïque. C’est possible, mais traditionnellement, les humains ont dû passer, beaucoup d’humains doivent probablement encore passer par cet état où ils s’identifient à la forme, où ils développent une certaine estime de soi, font des choses avec lesquelles ils se sentent bien. Vous pouvez le faire, mais viendra aussi le temps d’aller au-delà. Comme je l’ai dit, il y a des âmes avancées qui arrivent en ce monde et qui n’ont plus besoin, en tant qu’enfants, de passer par l’identification. Cela fait poser une autre question : si l’on a une basse estime de soi, autrement dit l’image mentale d’une personne qui n’est pas assez bien, doit-on en passer par le stade de la saine estime de soi avant de pouvoir la transcender ? Je ne sais pas. Je n’ai pas suffisamment vérifié ça avec suffisamment de gens. Il se peut que l’estime de soi malsaine, si elle aboutit à la souffrance, à une grande souffrance... Aidés par un enseignant, vous devriez pouvoir passer directement . . . au non-soi, parce que le chemin de la misère ou de la souffrance à la transcendance est plus facile que le chemin du bonheur superficiel à la transcendance. Le bonheur superficiel vous maintient dans le monde du rêve pendant pas mal de temps. "

 

Eckhart Tolle

 

http://nouvelleterre.filialise.com/pdf/EstimeDeSoi.pdf

 

 

Eckhart Tolle: "Réaliser le sans-forme en soi."
Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 13:23
Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 13:20

 

"Si vous le voulez, vous pouvez fermer les yeux et vous mettre en quête du "moi". Ce qui surgit à la conscience sont des sensations. Il peut y avoir des sensations dans le corps, des pensées...

Peut importe ce qui surgit - un "moi" ne peut être trouvé là-dedans. Cherchez donc "moi"- il n'est pas possible de trouver une localisation fixe, un point fixe qui soit "moi". Où est votre "moi" ? Continuez à chercher "moi" et tout ce que vous trouverez, en fait,sont des sensations, sensations corporelles, conscience du corps, conscience de la pensée. "Je ne peux trouver "moi""...

 

 

Tony Parsons

 

http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2016/02/08/33340936.html#comments

Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 13:17
Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 13:12

 

"Cher ami,
Il n'y a pas de recette toute faite.
Nous ne sommes pas ici dans le développement personnel, cela n'a absolument rien à voir.
Bien sûr, ce n'est pas quelqu'un, une personne, qui va cesser de s'identifier à la croyance d'être une personne.
Voyez simplement, et comprenez, que la personne est perçue.
Elle est le corps-mental, c'est à dire sensations et pensées.
Ce corps mental va et vient sans cesse. Il apparait, disparait, précisément au sein de la Présence-Consciente que vous êtes.
Lorsque cela vous intéresse réellement, vous n'avez pas à vous en faire.
Vous rencontrez votre Maitre, vous suivez le programme proposé, simplement pour la joie et le bonheur de le faire.
C'est ainsi que naturellement, la Présence-Consciente se révèle à vous, et doucement englobe et imprègne tous les aspects de votre vie."

 

Moine Gojo

http://approchenondualite.blogspot.fr/

Moine Gojo: "Comment faites vous pour ne plus vous identifier à une personne et être la Présence dans la vie quotidienne?"
Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 13:10
Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 12:22

 

 

"De même que l’eau d’un vase réfléchit l’énorme soleil dans les limites étroites du récipient, de même les vâsanas, ou tendances latentes de l’individu, réfléchissent tels des miroirs la Lumière universelle et infinie de la Conscience émanant du Cœur, en présentant sous forme de réflexion le phénomène qu’on appelle l’esprit, ou mental. Comme il ne voit que cette réflexion, l’ajnâni en arrive à se croire un être fini, un jiva.

Si l’esprit s’introverti en cherchant la Source de l'aham-vritti, lesvâsanas s’éteignent. Leur absence entraîne la disparition du phénomène de réflexion, c’est à dire du mental, lequel se résorbe alors dans la Lumière de la Réalité unique, le Cœur. C’est là le résumé et la substance même de ce qu’un aspirant doit connaître. Son devoir impérieux consiste à chercher, avec ferveur et concentration, la Source de l’aham-vritti.


Tout ce qui est requis pour réaliser le Soi, c’est d’être paisible. Que peut-il y avoir de plus aisé ? c’est pourquoi  âtma-vidyâ est la voie la plus facile à suivre.

 

Votre devoir consiste à être, et non à être ceci ou cela. « je suis Celui qui suis », voilà le résumé de la Vérité toute entière. On en décrit la méthode par la phrase : « demeure en paix ». Et que signifie la Paix ? Elle veut dire : « Détruis-toi ». car chaque nom et chaque forme sont une cause de tourment. « Je-Je », c’est le Soi. « Je suis ceci », c’est l’ego. Lorsque le « Je » demeure seul et unique, c’est le Soi. Lorsqu’il prend la tangente et dit : « Je suis ceci ou cela, je suis comme ci ou comme cela », c’est l’ego.

 

Qui est Dieu alors ?

 

Le Soi est Dieu. « JE SUIS » est Dieu. Si Dieu était extérieur au Soi, il serait un Dieu dépourvu de Soi, ce qui est absurde.

 

 

Il n’y a pas à obtenir le Soi. S’Il était quelque chose qu’il fallût conquérir, cela signifierait qu’il ne se trouve pas déjà ici, maintenant, et à jamais. Toute chose acquise sera un jour perdue, elle est par conséquent impermanente. Ce qui ne dure pas vaut-il la peine de tant d’efforts ? C’est pourquoi, je le déclare, le Soi ne se conquiert pas. Vous êtes le soi, vous êtes déjà Cela.

 

En réalité, vous êtes ignorant de votre état bienheureux. Cette ignorance vous domine et tire un voile sur le Soi pur qui est Béatitude. Vos efforts doivent être uniquement dirigés vers l’élimination de ce voile qui est l’identification du Soi avec le corps, le mental, etc. C’est elle qui doit disparaître, pour laisser place au Soi.

 

La Réalisation est donc pour tous ; elle ne fait aucune différence entre les aspirants. Les seuls obstacles proviennent de vos doutes concernant vos capacités et de la conviction qui vous fait dire : « Je n’ai pas réalisé.» Il faut vous débarrasser entièrement de ces obstacles."

 

Ramana Maharshi

 

L'EVANGILE DE RAMANA MAHARSHI (chapitre VII éditeur : le courier du livre)

Ramana Maharshi: "Être paisible."
Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 12:11
Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 13:57

 

"Plus on cherche le bonheur, plus on est misérable."

 

UG

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens