Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 11:34
Repost 0
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 11:27

 

 

"Il se peut que vous ne vouliez pas vous connaître parce que vous avez peur de ce que vous pourriez découvrir. Bien des gens ont secrètement peur d'être méchants. Mais, consolez-vous, rien de ce que vous pouvez découvrir sur vous n'est vous. Rien de ce que vous pouvez savoir sur vous n'est vous.

Alors que certaines personnes ne veulent pas savoir qui elles sont parce qu'elles ont peur, d'autres ont une insatiable curiosité en ce qui les concerne et veulent toujours en découvrir plus. Il peut arriver que vous soyez si fasciné par vous-même que vous passiez des années en psychanalyse, que vous scrutiez le moindre recoin de votre enfance, que vous dénichiez vos peurs et désirs secrets, et que vous découvrir les multiples couches complexes qui façonnent votre personnalité et votre caractère.

Dix ans plus tard, votre psychanalyste en aura assez de vous et de votre histoire de vie, et vous annoncera que votre psychanalyse est finie. Il vous laissera peut-être partir avec un dossier de 5000 pages. « Tout cela vous concerne. C'est ce que vous êtes ». Tout en transportant sous votre bras l'énorme dossier, la satisfaction initiale d'enfin vous connaître codera rapidement la place à un sentiment d'incomplétude et au vague soupçon que vous ne pouvez pas juste être ÇA.
Bien entendu, vous êtes plus que ça . Peut-être pas en termes quantitatifs, mais en termes qualitatifs, sur le plan de la profondeur.

Il n'y a rien de mal à entreprendre une psychanalyse ou à découvrir des choses sur votre passé, pour autant que vous ne confondiez pas « en connaître sur vous » avec « vous connaître ».
Le dossier de 5000 pages est « sur vous », sur le contenu de votre mental tel que conditionné par le passé. Tout ce que vous pouvez apprendre avec la psychanalyse ou l'observation est « sur vous ». Ce n'est pas vous. Il s'agit de contenu, pas d'essence.
Quand on dépasse l'ego, on sort du contenu. Vous connaître, c'est être vous-même. Et être vous-même, c'est arrêter de vous identifier au contenu.
La plupart des gens se définissent par le contenu de leur vie.
Tout ce que vous percevez, expérimentez, pensez ou sentez appartient au domaine du contenu. Le contenu est ce qui occupe l'attention totale de la plupart des gens et c'est ce à quoi ils s'identifient. Quand vous dites ou pensez « ma vie », vous ne faites pas référence à la vie que vous êtes, mais à la vie que vous avez, ou semblez avoir. Vous faites référence au contenu - votre âge, votre santé, vos relations, vos finances, votre travail, votre lieu de vie, ainsi que votre état mental et émotionnel. Les circonstances intérieures et extérieures de votre vie, votre passé et votre futur, tout cela appartient au domaine du contenu, tout comme les événements et tout ce qui se produit.
Qu'y a-t-il d'autre que le contenu ? Ce qui permet au contenu d'être, l'espace intérieur de la conscience."


Eckhart Tolle dans "Nouvelle Terre"

Eckhart Tolle:"Arrêter de vous identifier au contenu."
Repost 0
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 11:26
Repost 0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:53

 

"L'amour est un état d'Être.

Votre amour n'est pas à l'extérieur;

il est profondément en vous.
Vous ne pouvez pas le perdre et il ne peut pas vous quitter.
Il n'est pas dépendant de quelqu'un d'autre ou d'une forme extérieure. "

 

Eckhart Tolle

Citation du jour.
Repost 0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:31
Repost 0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:24

 

 

"La lucidité peut survenir chez n'importe qui, n'importe quand sans "qualification" spirituelle.

La conscience sous la forme d'une personne assise dans une posture du lotus, visualisant une lumière violette dans ses organes génitaux, respirant l'univers à travers le plexus solaire, chantant "Om" et remontant la colonne vertébrale entourée de mille pétales de lotus, n'a pas plus de chances de ré-unification que le drogué dans le ghetto. La conscience est déjà parfaitement présente dans les deux cas donc aucune réunification n'est nécessaire ou possible.

La vie spirituelle impose beaucoup de conditions à la personne «impure» et «séparée». Des méditations spéciales, des comportements appropriés, des cérémonies, des régimes alimentaires, des comportements sexuel, la destruction de l'ego, la cessation de la pensée, la recherche du silence, en reddition au gourou, etc

La conscience, déjà conscience d'être sous n'importe quelle forme, n'a pas besoin d'une alimentation végétarienne, du célibat, de la sexualité tantrique, de la méditation ou d'un gourou. La conscience est déjà toutes ces choses. Si vous aimez chanter, méditer, manger la nourriture végétarienne, ou pratiquer le sexe tantrique, alors très bien. Cela ne vous aidera pas à réaliser ce que vous êtes vraiment.

L'attention de l'individu pourrait se focaliser sur des royaumes ou des plans exotiques, voir la création continue et la dissolution de l'univers à l'échelle atomique et expérimenter l'union extatique éternelle cosmique de Shiva et Shakti.

Mais, à votre retour, n'oubliez pas d'aller au travail lundi, de payer la facture d'électricité et de nettoyer les toilettes."


Nathan Gill 

 

http://du-tout-et-du-rien.blogspot.fr

Nathan Gill: "Lucidité."
Repost 0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:24
Repost 0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 10:05

 

 

"Donc, la plus grande force revient à abandonner la petite volonté et le plus simple petit acte d’abandon de la petite volonté consiste à dire « oui » au moment présent. Ce n’est pas un gros truc : « Il faut que je renonce à ma volonté ». Non, dites simplement « oui » à ce qui est, parce
que c’est déjà quoi qu’il en soit. Pourquoi se plaindre de quelque chose qui est ? C’est à la fois insensé et ordinaire. Ce n’est rien de personnel. L’ordinaire, le normal veut dire insensé en ce monde.
Pour abandonner simplement la volonté égoïque, la seule chose que vous ayez à faire est de ne pas vous plaindre de ce qui est, d’être aligné sur l’état d’être... des gens, des situations, quoi que ce soit. C’est déjà tel que c’est. C’est le caractère inévitable de « est ». Si vous devenez amicaux avec « est », vous devenez intelligent pour la première fois. Même si vous avez été avant le plus grand intellectuel, ce n’était pas la véritable intelligence. C’était une intelligence très limitée. Vous pouvez avoir deux doctorats ou trois et être toujours complètement dysfonctionnel dans votre vie. Oui, ça peut arriver !
Tout à coup, vous êtes en contact avec ce simple et tout petit acte d’abandon au caractère inévitable du moment présent et une autre énergie survient. On pourrait l’appeler la volonté universelle. On pourrait l’appeler l’intelligence. On pourrait l’appeler la solution créatrice à tout soi-disant problème ou à toute situation du moment présent. On pourrait dire que c’est le pouvoir qui intervient qui est supérieur au pouvoir limité du mental bien qu’il puisse utiliser le mental. Tout d’un coup, vous dites la chose juste si c’est ce que la situation exige. Les mots surgissent soudainement. D’où est-ce que les mots proviennent ? Vous ne savez pas ce que vous allez dire après. Ils proviennent d’un niveau plus profond. Cette intelligence utilise le mental. Elle l’imprègne."


Eckhart Tolle

 

http://blogbug.filialise.com/se-liberer-de-la-forme-eckhart-tolle/

Eckhart Tolle: "La solution créatrice."
Repost 0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 10:02
Repost 0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 13:52

 

"En réalité, les pensées ne constituent jamais un problème en soi. Le soi-disant problème vient de l'erreur qui consiste à croire que les pensées sont les nôtres et qu'elles nous appartiennent en particulier. "

 

Dan SPEERSCHNEIDER

http://eclore-en-conscience.blogspot.fr/

 

 

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens