Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 11:12
Repost 0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 11:00

 

"Le Silence est notre véritable nature. Ce que nous sommes fondamentalement n’est que Silence, libre d’un commencement et d’une fin. Il fut avant le commencement de toute chose. Sans cause, sa grandeur est son existence même. Silence, origine de tout objet, lumière qui donne aux objets aspect et forme.


Tout mouvement, toute activité est harmonisée par le Silence.
Silence sans opposition au bruit, au-delà du positif et du négatif.
Dissolution de toute objet, sans relation avec aucune expression mentale, silence libre à jamais du mental.
Jamais défini, mais ressenti car plus proche que le plus proche.
Le Silence est liberté sans restriction ni centre; il est notre totalité, ni à l’intérieur ni à l’extérieur du corps.

Le Silence est joie, non plaisir; il n’est pas psychologique, senti sans quelqu’un qui sent, sans intermédiaire.
Sacré, Grâce salutaire, sans peur. Toute autonomie comme l’Amour et la Beauté, intouchable par le temps. Méditation libre de toute intention, libre d’un méditant. Absence de soi, Silence, Absence de l’Absence.

Le son qui vient du Silence est Musique.
Toute activité est créative lorsqu’elle vient du Silence.
Il est constamment un nouveau commencement.
Le Silence précède la parole et la poésie, la musique et tout art.
Le Silence est l’origine de toute activité créatrice.
Ce qui crée vraiment dans le monde, c’est la vérité.
Le Silence est le monde. Le Silence est Vérité.

Celui qui est établi dans le Silence vit dans une offrande constante, une prière sans demande, remerciement, amour permanent."

 

Jean Klein

"La Joie sans objet"

Jean Klein: "Le Silence."
Repost 0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 10:57
Repost 0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 10:06

 

 

"L’éveil est simplement l’évanouissement de la quête. Ce qui s’évanouit, c’est celui qui cherche quelque chose. L’éveil est absolument, purement et simplement la découverte qu’il n’y a rien à chercher. Et il n’est rien que vous puissiez faire avant que cela survienne spontanément. De cette absence de recherche et de la réalisation que c’est ceci nait l’amour."

 

Tony Parsons

Citation du jour.
Repost 0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 10:04
Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 12:35

« Dans l’homme existent un amour, une douleur, une inquiétude, un appel, de sorte que s’il possédait les cent mille univers, il ne pourrait trouver le calme et le repos. Les gens exercent tous les métiers, tous les commerces, et procèdent à toutes sortes d’études : médecine, astronomie, etc., mais ils ne peuvent trouver le repos, car leur but n’est pas atteint.

On appelle le Bien-Aimé “repos de l’âme” ; et comment pourrait-on trouver quiétude et ailleurs qu’en Lui ? Tous les plaisirs et toutes les fins sont telle une échelle ; chaque degré de l’échelle n’est pas un lieu de repos, mais un passage. Heureux celui qui se réveille tôt, afin de raccourcir le long chemin, sans perdre sa vie à trébucher sur les degrés. »

Le Livre du Dedans, de Rumi

 

http://spinescent.blogspot.fr/

Rumi: "Le repos de l'âme."
Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 12:33
Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 12:09

La création est simplement une apparence passagère dans la conscience. C’est le jeu des pensées en tant que mémoire qui vous fait croire qu’elle se perpétue dans le temps.

 

***

Question : J’ai connu un éveil très profond, tu peux lire mon interview à ce sujet sur le site de Richard Miller. Et puis, j’ai connu quelques semaines où je suis à nouveau rentré dans le film, par jalousie. L’identité personnelle était complètement présente. C’est ensuite passé mais je ne sais pas si j’ai complètement perdu l’état que j’avais atteint ou s’il est toujours là. Je ne semble plus rien savoir, pas même ce dont j’ai parlé dans l’interview. Je vis et fais toute chose avec amour et paix, rien ne continue pour « moi ». Il n’y a plus de recherche, plus de volonté, juste être avec ce qui est, même si on me dit que j’ai perdu cet état. As-tu déjà expérimenté quelque chose de ce type, ou des changements dans l’état d’éveillée ? C’est curieux.

 

Jac répond : S’il y a une capacité à “posséder”, à faire siennes, les expériences, les émotions, les pensées alors, le changement de perspective qui se produit avec l’éveil, n’est pas complet. Une explication énergétique peut aider à le saisir. L’ego constitue une couche sur le champ énergétique autour du corps (comme une coquille d’œuf). Quand nous nous débarrassons des pensées limitées et des croyances subjectives, des résistances, etc., cette couche commence à s’affaiblir et une sensation d’expansion et de relative liberté provient de cet affinement et de cette cassure de la couche énergétique.

Lorsque la Vérité est reconnue, c’est comme si cette sorte de coquille dans son ensemble craquait et se cassait, presque toujours sans que ce soit réparable. Pour la plupart, cela prend des années pour que toutes les parties du champ énergétique tombent. Toutefois, tout ce qui n’est pas emporté va être secoué avec une certaine force. Ces éclats sont très inconfortables pour ce qui reste de ton champ énergétique et ainsi, cela peut être interprété comme de la douleur physique, émotionnelle ou même de la souffrance, pendant que la perspective du « je » personnel est en jeu avec la question qui n’est pas transcendée. Que faire ? Et bien, le travail continue simplement jusqu’à ce qu’il s’arrête. Observe toujours quand l’histoire du « je » se déroule (tu pourras à nouveau utiliser consciemment l’observateur quand le « je » est en scène). Comme pour tout, c’est un peu différent pour chacun. Il est probable qu’il y ait d’autres « problèmes » qui vont à nouveau pousser l’identité personnelle dans le jeu. Si cela devait se produire, observe si toute la conscience de l’état naturel est partie. Si l’éveil était le dernier changement de perspective, alors quel que soit le drame humain, ce dernier ne peut jouer qu’en périphérie, tandis que l’état naturel prévaut et reste inchangé. Ce n’est pas réellement un état, il s’agit seulement de mots pour le désigner.

Fais qu’il n’y ait pas « d’arrivée » à un état d’illumination, cela n’existe pas : le « je » personnel cesse simplement de paraître plausible, c’est tout.

Continue à être honnête avec toi-même et regarde avec attention comment les subtilités de l’esprit peuvent tenter de construire à nouveau une identité. Cette phase peut continuer pendant le reste de ton incarnation, si tous les désirs ne sont pas transcendés. Cela ne sera pas un problème parce qu’il sera su que le jeu de la manifestation est désinhibé par celui qui désire que les choses soient différentes de ce qu’elles sont.

 

Jac O'Keffe

 

http://jacokeffe.blogspot.fr/2012/12/newsletter-de-septembre-2012.html

Jac O'Keffe: "Le « je » personnel cesse simplement de paraître plausible, c’est tout."
Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 12:06
Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 12:02

 

«L'Éveil a l'espace pour nature,

Et dans l'espace, il n'y a ni effort ni accomplissement ,

Quiconque pratique l'effort et l'accomplissement

N'accomplira pas l'Éveil semblable à l'espace.

L'accomplissement à coup d'efforts est déviant et obscurcissant »

 

«Rien n’a besoin d’être fait par le chemin de l’effort ou de la réalisation concernant l’esprit lui-même, qui est comme l’espace, car il ne peut être altéré par les causes et les effets. »

 

« Dans l’Atiyoga, la grande perfection,

Il n’y pas de point de vue, de méditation, ou de conduite.

J’ai révélé cela complètement, alors gardez-le à l’esprit.

Il n’y a rien besoin de faire, rien à réaliser,

Aucun effort ou spéculation.

La signification ultime de la réalité elle-même a toujours été une perfection spontanée.

Comment pourrait-il y avoir quelque chose à faire ? »

 

 

« Ma nature est comme l’espace, la métaphore universelle.

Dans le pur espace, tout est tel que cela n’entraîne aucun effort.

Tandis que tout le monde cherche quelque chose dans le pur espace,

L’espace est entièrement au delà de l’effort et de la réalisation. »

 

 

«Repose dans l’éternelle, la vastitude spontanée de l’espace immuable de base,

dans la conscience secrète et éternelle, qui est comme l’océan. »

 

 

« Repose dans ta propre nature ultime. »

 

« Ne te démène pas, mais relaxe-toi naturellement et avec douceur.

L’état naturel est le précieux trésor non-né. »

 

Longchenpa.

 

Longchenpa, A Treasure Trove of scriptural Transmission, Padma Publisching, 2001

 

http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2009/02/06/12388421.html

« Repose dans ta propre nature ultime. »
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens