Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 11:04

 

« La nature de toute illusion est que, lorsqu'elle est clairement vue, elle perd son pouvoir.

Vous ne pouvez jamais vous perdre vous-mêmes.

Vous pouvez perdre tout le reste, mais vous ne pouvez perdre votre véritable Soi, car Lui seul est réel.

La personne n'est qu'un t-shirt porté par l'Infini, pour un moment. »


Mooji 

 

https://www.facebook.com/moojifrancophonie/?ref=py_c

Mooji: " La personne n'est qu'un t-shirt porté par l'Infini."
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:48
Image-citation du jour.
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:45
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:40

 

"L’important, c’est que la psychothérapie soit ouverte à une dimension spirituelle, que le moi soit ouvert au Soi. A l’inverse, la connaissance du Soi sans la connaissance de soi peut mener à l’inflation, à la mégalomanie…
Il y a des thérapeutes qui ont l’humilité de reconnaître que les techniques et le chemin qu’ils proposent sont certes nécessaires mais qu’ils ne sont pas tout, et qui proposent un chemin spirituel.
C’est pour cette raison que les maîtres spirituels inviteront ceux qui veulent s’engager sur une voie spirituelle alors que leur moi est ébréché , abîmé, à remettre un peu d’ordre en eux afin d’avoir bien les pieds sur terre avant de regarder le ciel …"

 

Jean Yves Leloup

Jean-Yves Leloup: " Les pieds sur terre avant de regarder le ciel."
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:28
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:25

 

"_Q: Notre être réel est tout le temps avec nous, vous dites. Comment se fait-il que nous ne le remarquions pas ?

M: Oui, vous êtes toujours le Suprême.
Mais votre attention est fixée sur des choses, physiques ou mentales.
Quand votre attention se détache d'une chose et qu'elle ne se fixe pas encore sur une autre, dans l'intervalle vous êtes pur être.
Quand au travers de la pratique de la discrimination et du détachement vous perdez de vue les états sensoriels et mentaux, l'être pur émerge en tant que l'état naturel."...


Nisargadatta Maharaj.

Nisargadatta Maharaj: "Vous êtes toujours le Suprême."
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:22
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:20

 

"Vous recevrez tout ce dont vous avez besoin lorsque vous arrêtez de demander ce que vous n'avez pas besoin."

 

Nisargadatta Maharaj

Citation du jour.
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:16
Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:09

 

"Apprendre à ne pas attendre.

Ne pas attendre est un grand art. Quand vous ne vivez plus dans l'attente, vous vivez dans une nouvelle dimension. Vous êtes libre. Votre mental est libre. Votre corps est libre.

Comprendre intellectuellement que nous ne sommes pas une entité psychophysique tendue vers le devenir est une première étape nécessaire, mais cette compréhension n'est pas suffisante.

Le fait que nous ne sommes pas le corps doit devenir une expérience réelle qui pénètre et libère nos muscles, nos organes internes et même nos cellules.

Une compréhension intellectuelle qui correspond à une re-connaissance subite et fugace de notre vraie nature nous apporte déjà un éclair de joie pure, mais lorsque nous avons pleine connaissance que nous ne sommes pas le corps, nous sommes cette joie.

Comment puis-je percevoir sensoriellement que je ne suis pas le corps ?

Nous éprouvons tous des moments de bonheur qui s'accompagnent d'une perception d'expansion et de relaxation. Avant cette perception corporelle, nous nous trouvions dans une expérience intemporelle, une joie sans cause et sans mélange, dont la sensation physique n'est que le contre-coup ultérieur. Cette joie se perçoit elle-même.

A ce moment nous n'étions pas un corps limité dans l'espace, nous n'étions pas une personne. Nous nous connaissions nous-même dans l'immédiateté de l'instant. Nous connaissons tous une félicité sans cause.

Quand nous explorons en profondeur ce que nous appelons notre corps, nous découvrons que sa substance même est cette joie. Alors nous n'avons plus le besoin, ni le goût , ni même la possibilité de chercher le bonheur dans les objets extérieurs.

Comment accomplir cette exploration en profondeur ?

Ne refusez pas les sensations corporelles et les émotions qui se présentent à vous. Laissez-les s'épanouir complètement dans votre vigilance sans but, sans aucune interférence de la volonté. Progressivement, l'énergie potentielle emprisonnée dans les tensions musculaires se libère, le dynamisme de la structure psychosomatique s'épuise, et le retour vers la stabilité fondamentale s'effectue.

Cette purification de la sensation corporelle est un grand art. elle recquiert patience, détermination et courage. Elle se traduit au niveau de la sensation par une expansion graduelle du corps dans l'espace environnant et une pénétration concomitante de la structure somatique par cet espace.

Cet espace n'est pas vécu comme une simple absence d'objet. Quand l'attention se libère des perceptions qui la fascinaient, elle se découvre elle-même comme cet espace autolumineux qui est la véritable substance corporelle. A ce moment la dualité entre le corps et cet espace s'abolit. Le corps s'est dilaté à la mesure de l'univers et contient en son sein toutes les choses tangibles et intangibles. Rien ne lui est extérieur.

Nous avons tous ce corps de joie, ce corps d'éveil, ce corps d'accueil universel. Nous sommes tous complets, sans aucune pièce manquante. Explorez seulement votre royaume et prenez-en possession sciemment. Ne vivez plus dans cette hutte misérable qu'est un corps limité."


Francis Lucille.

 

http://dentdesagesse-fr.over-blog.com/2017/05/faire-corps-avec-tout-ce-qui-est.html

Francis Lucille: "Corps d’accueil universel."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens