Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:30
Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:10

 

"La meilleure chose à faire maintenant, c'est de demeurer dans cet état de vacuité, qui est un état sans état.
Le mental va dire : "Bon, on a été patient et sage pendant deux bonnes heures, maintenant c'est l'heure de faire la fête !
Allons trouver quelques amis, allons trouver un bar ou quelque chose comme ça."
Mon conseil : Ne fais pas ça. Honore ta vision.
Digère ce que tu as vécu. Reste tranquille.
Respecte ce que tu es en train de découvrir.
Ce que le mental gorgé d'ego est incapable de saisir.
Par conséquent, il veut le rejeter : cet état de grâce sans effort.
Tu es bien plus que ce que ton mental a à dire à ton sujet.
Fais une petite place à mes indications, de sorte que ta vision mûrisse et se transforme en une plus grande clarté, et de façon propice, un niveau de conscience plus profond commencera à émerger à la surface de ton esprit.
Des choses inattendues viendront prendre vie pour te fortifier de certaines manières que tu ne peux pas imaginer.
Elles affermiront et révèleront une compréhension plus profonde et plus pénétrante de ta vraie nature.
La grâce en s'écoulant commencera à balayer tes peurs et tes doutes et elle les remplacera par un sentiment plus puissant de paix et une sensation naturelle de joie et de légèreté d'être.
Sois pleinement confiant(e) en Cela."


 Mooji

 

https://www.facebook.com/Mooji-Francophonie-220402271438224/?ref=py_c

 

 

Mooji : "Demeure dans cet état de vacuité."
Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:07
Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:02

 

"Il n'y a que ceci: seulement ce qui arrive. 
Pour la personne, cela peut paraître extrêmement déprimant.
Pourtant, lorsque c'est entendu clairement
c'est absolument libérateur."


Jeff Foster

 

https://www.facebook.com/Jeff-Foster-La-Divine-Pagaille-1690744887880007/

Citation du jour.
Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 09:59
Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 09:46

 

"Il est courant d’entendre les enseignants non-dualistes parler de la disparition de l’ego, laissant croire que l’ego disparaît complètement au moment de l’éveil. Ces notions de : 
•disparition de l’ego 
•il n’y a personne 
•tout est impersonnel 
sont parfois mal comprises, d’autant que le courant appelé « néo-advaïta » insiste particulièrement sur ces notions. Au moment de l’éveil, la perception de la vastitude et du silence qui se révèlent au premier plan est souvent confondue avec la disparition de l’ego. 
La question que nous posons est celle-ci : « l’ego disparaît-il après l’éveil ? ». La réponse tient du paradoxe : à la fois oui et non. À l’image de la chenille qui devient un papillon, l’ego meurt à ce qu’il était. Néanmoins, il renaît différemment. Aussi longtemps que nous sommes incarnés, nous avons besoin d’un ego. Ego et incarnation sont indissociables. 
Avant l’éveil, l’ego est vu comme une projection mentale de soi vivant dans la séparation. Après l’éveil, l’ego est perçu comme un prolongement du Soi. Tout comme le Soi est un soleil qui ne fait pas d’ombre, le nouvel ego est une expression directe de l’Un, s’exprimant avec amour dans la dualité. Le nouvel ego se présente comme un serviteur, alors que son prédécesseur se prenait pour le maître. 
Ce qui disparaît au moment de l’éveil, c’est le « je » mental coupé de la Source. Cette disparition se fait parfois soudainement, mais le plus souvent, progressivement. La découverte de qui nous sommes fait basculer notre point de vue de « personnel » à « Impersonnel dans le personnel ». Celui-ci ne s’oppose pas au personnel, il l’inclut. Le personnel ne peut disparaître car il est indispensable pour que l’Impersonnel s’expérimente dans la matière. 
Être coupé de la Source ou être son prolongement, là est la principale différence de l’ego avant et après l’éveil. 
L’éveil n’est ni l’aboutissement du chemin, ni le résultat d’une action. 
Il n’est pas réservé à une élite ou à des personnes ayant beaucoup médité. L’éveil arrive à des personnes qui ont le cancer, qui sont en prison, qui méditent assidument, qui sont alcooliques ou mal dans leur peau. L’éveil n’est soumis à aucune condition. 
L’éveil ne réglera pas vos problèmes actuels, mais vous les vivrez avec détachement. 
L’éveil à qui vous êtes ne transformera pas votre passé. Les mémoires, les blessures et les conditionnements seront toujours là. Le travail de guérison et de libération n’accompagne pas l’éveil, il sera donc nécessaire de le faire. 
Le basculement de la conscience modifie notre regard, pas ce qui est regardé. 

L’absolu et le relatif 
J’ai constaté que certains chercheurs ou éveillés sont très attirés par l’absolu. Leur quête d’éveil est plus une quête d’absolu que de connaissance de soi. Se reconnaître en tant que Conscience pure, sans forme et sans limite ne traduit pas tout ce que nous sommes. L’aspect humain mérite également qu’on lui accorde sa place. C’est grâce et à travers notre humanité que le Soi est reconnu. L’être humain a une âme, une personnalité, des limites et des désirs. Il évolue, fait des erreurs et développe des compétences. Il expérimente le Divin d’une façon particulière, son importance est capitale. 
Jésus et Yogananda sont des êtres qui m’inspirent. Leur enseignement est pour moi source d’ouverture et de compréhension. Quand le Christ dit : « Père, pourquoi m’as-tu abandonné ? », il nous offre l’expression de son humanité souffrante. Il m’aide à reconnaître que, même éveillée, parfois je m’inquiète, parfois je doute et parfois je suis triste. Le Christ témoigne d’une spiritualité incarnée où le Divin et l’humain sont reconnus, chacun ayant la place qui lui revient. 
Mon amour pour l’humain n’a d’égal que mon amour pour le Divin. Un sentiment d’incomplétude m’étreint lorsque la spiritualité nie l’aspect humain. À chaque fois que j’ai eu l’occasion de regarder ce qui se cachait derrière cette recherche d’Absolu niant notre nature humaine, j’y ai découvert un refus d’incarnation de l’âme ou diverses mémoires de souffrance. Reconnaître que notre vraie nature est divine, éternelle et silencieuse ne nous dispense pas d’un vécu humain où la douleur et l’inconfort ont leur place. 
Je partage et invite à vivre une spiritualité pleinement incarnée. Le détachement ET un vécu aussi engagé qu’authentique sont non seulement compatibles, mais essentiels pour goûter pleinement le miracle appelé ÊTRE HUMAIN. "

 

Claudette Vidal 

Claudette Vidal: "Disparition de l’ego ?... "
Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 09:44
Repost 0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 13:19

 

"Il aurait pu ne rien n'y avoir. 
Il semble toutefois qu'il y ait quelque chose.
La vacuité aurait pu être vide, sombre, avec personne pour le savoir. Or. il semble qu'il se passe quelque chose, qu'il y ait des visions, des sons, des odeurs, des couleurs, des mouvements, des corps, des arbres, des voitures, des guerres, des cancers, des chiots... 
Il aurait pu ne rien y avoir, et pourtant...
C'est l'unique miracle. 
Pas besoin de faire un pas, nous voyons toujours le miracle se déployer là, devant nos yeux. 
Réalisons-nous la chance que nous avons ?"


Jeff Foster

 

https://www.facebook.com/Jeff-Foster-La-Divine-Pagaille-1690744887880007/

Jeff Foster: "Chanceux."
Repost 0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 13:12
Repost 0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 12:56

 

"Je dis parfois : pourquoi vous plaindre de vos chaussures

quand je vous ai montré que vous aviez des ailes."

Mooji

 

https://www.facebook.com/Mooji-Francophonie-220402271438224/?ref=py_c

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens