Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 18:49
Tout est rien et le rien est Tout. C’est le paradoxe qui ne peut jamais être compris. Rien se manifeste en tant que Tout. Même si je crois que je suis complètement non « illuminé », ce que je suis est toujours « l’Illumination » absolue. Rien ne provoque la reconnaissance. La reconnaissance est la fin de la croyance en l’histoire. Il n’y a rien de plus ou de mieux que ce qui est. Nulle part où aller. Pas d’échappatoire possible. C’est la Vie. C’est le Vivant. C’est la nature de la pensée. Il n’y en a jamais assez, cela n’est jamais parfait. La nature de la pensée est d’être agitée, toujours en mouvement. Il n’y a rien de mal à cela. Il n’y a pas moins de liberté parce qu’il y a des pensées. (…) Elles naissent du néant et retombent dans le néant. En réalité, elles ne sont rien, apparaissant comme tout ou chaque chose, dans un jeu avec elles-mêmes. Il n’y a pas de moi et il n’y en a jamais eu. Ce qui connaît l’expérience est vide et ne dépend de rien. Il déborde d’Amour inconditionnel sans jamais avoir besoin de l’expérimenter.
Repost 0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 17:03

" C'est tellement simple. La structure complexe que vous utilisez (la pensée) est précisément incapable de cette simplicité. Voilà le vrai problème...
La structure est si compliquée qu'il lui est impossible de considérer pour un instant que ça pourrait être simple. Alors on va comprendre plus tard, pas maintenant. Mais demain, ce sera la même chose "


" En toute occasion, vos actes sont destructeurs des intérêts fondamentaux de l'homme puisqu'ils sont issus de la pensée qui est une chose morte. Forcer la vie à s'adapter à vos idées mortes et à vos hypothèses est votre difficulté fondamentale. Tout ce que vous défendez, croyances, expériences et aspirations, est le produit de la pensée et la pensée est destructrice car elle n'est rien de plus qu'un mécanisme protecteur programmé pour servir ses intérêts à tout prix "

" Tout acte volontaire quelle que soit sa direction est violence.Tout effort est violence. Tout ce que vous faites avec le concours de la pensée pour créer en vous un état de paix utilise la force et, par là même, est violence. Vous tentez d'imposer la paix par la violence. Yoga, méditations, prières, mantras sont des techniques violentes. L'organisme est très paisible. Vous n'avez rien à faire"
 
U.G
Repost 0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:40

« Le corps est restreint par ses caractéristiques naturelles.
Il vient, demeure et s’en va.
Mais le Soi ne vient ni ne va.
Alors, pourquoi pleurer le corps ?
Le corps est faux et de même ses craintes.
Paradis et enfer, liberté et asservissement, tout ceci est pure invention.
Que peuvent M’importer ces choses ?
Je suis la Conscience elle-même. » (Ashtavakra Gita)

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 17:27

 « Tout se passe comme s'il y avait une malfaçon originelle de l'humanité » Bergson

 

« Ce conditionnement qui vous donne l'impression d'une séparation entre le monde et vous, est un conditionnement pathologique » UG

 

« Seule la conscience de l'universel est conscience de la vérité. La conscience du singulier et l'action comme singulière sont mauvaises et dépourvues de vérité. L'erreur consiste dans la particularisation de la pensée. Le mal et l'erreur résident en la séparation d'avec l'universel » Hegel

 

« La plus noble potentialité inhérente à l'être humain est celle de se libérer de ce que l’on peut appeler le syndrome de la séparation » Wolfgang Bernard

Repost 0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 16:40
« Le monde n’existe que s’il est vu par un Je » Ramana Maharshi « Si vous voulez éviter la vacuité, vous ne vous en détacherez pas ; si vous la recherchez, vous ne l'atteindrez pas » Maître Jong « Nous devons constater enfin que le changement réel n'est pas une démarche mentale, seule une objectivation sans motif, une attention silencieuse, hors du temps, peuvent opérer une authentique transformation » Jean Klein
Repost 0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 21:26

Par la Compréhension, il arrive un moment où l’individu, dans le voyage qui le mène du Soi au Soi, sent la nécessité de ‘brûler’ tous ses livres et de quitter son maître, sous les recommandations de ce dernier, pour vivre naturellement sans béquille, sans croyance religieuse. Pour illustrer cette idée voici quelques citations empruntées à plusieurs traditions philosophiques et religieuses :

 «   Tous les enseignements ne sont que des vieux papiers bons à essuyer le bran »

Lin Tsi

 «   Je ne peux rien t’enseigner. Apprends par toi-même : tu sais »

Zen

«    Personne ne peut faire pipi à ta place »

Gurdjieff

«    Si tu veux trouver, évite tous les enseignants »

Osho

«    Celui qui veut être un chien trouve toujours une laisse »

Pères du Désert

«    Vous annulez la Parole de Dieu par votre tradition que vous vous êtes transmise »

Jésus

«    L’erreur seule se transmet, non la Vérité »

 Tao

«    Seul celui qui est prêt à se remettre en question, à penser par lui-même trouvera la Vérité »

  Nisargadatta Maharaj

«    Avoir une foi religieuse n’est qu’une complaisance émotionnelle »

Nisargadatta Maharaj

«    Ram et Krishna sont morts et les Védas ne sont que de vaines fictions »

 Kabir

«    Je ne vois pas de la même façon que nos ancêtres. Ici, il n’y a ni Patriarche, ni Bouddha. Bodhidharma n’est qu’un vieux barbare puant. Gautama est un vieux papier toilette desséché » 

Te-Shan

Repost 0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 20:31
« Il faut faire une grande différence, une totale différence, une absolue différence entre un maître et un instructeur spirituel. Le maître est ce que l'on appelle un guru. Le guru, c'est celui qui est pleinement établi dans la vérité, dont la présence se reflétera dans la présence de l'élève. Son enseignement n'a aucun sens : il n'enseigne pas. Son être seul est son enseignement. Il y a des gurus qui formulent, répondent à des questions ; il y en a qui ne répondent pas. Les paroles de ceux qui répondent ne constituent pas leur enseignement véritable. L'instructeur spirituel, c'est quelqu'un qui a eu un pressentiment profond de la vérité et qui s'est rendu compte de ses antagonismes, mais qui n'est pas établi sciemment dans la vérité. Il a des moments où les éléments supérieurs à ses capacités passent à travers lui, où un enseignement, un courant peut s’exprimer ; il peut participer au cheminement d'un de ses amis. C'est ce que l'on appelle un «upa guru». Il aide à préciser la question fondamentale, mais le seul qui a droit au titre de maître ou de guru dans le sens de l'Inde, c'est celui qui est assis dans la vérité. À jamais, celui qui ne peut jamais revenir à un fonctionnement personnel. Chez qui jamais un désir ou une peur ne peuvent apparaître, sinon cela signifie que la personne a encore un fonctionnement personnel, limité, réactif » Baret
Repost 0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 20:43
« Qui est ce 'moi' que vous croyez être? Avez jamais enquêté et regardez ce 'moi' ? Et quand j'ai commencé à faire cela, j'ai trouvé que l'erreur ne peut pas demeurer face à cette enquête. Et j'ai commencé à regarder à toutes ces choses que je croyais être moi était fausses. Durant toute ma vie j'avais vécu dans l'ignorance et par cela j'entends, que je vivais dans l'ignorance de ma vraie nature, ignorant ma réalité et vivant dans une image mentale » Sailor Bob
Repost 0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 20:35
«Et si tout n'était qu'illusion. Alors j'aurais payé la moquette de mon appartement beaucoup trop chère » Woody Allen « L'illusionnectomie peut être une opération douloureuse, mais elle est riche de récompenses » Marilyn Ferguson « L'illusion est trompeuse mais la réalité l'est bien d'avantage » Frédéric Dard « Une nuit, un homme rêvait qu'il était dans un désert depuis plusieurs jours. Il était assoiffé. Soudain, il vit une oasis. Cette vision lui redonna l'espoir et des forces pour courir. Mais il se rapprocha et il prit conscience que ce n'était qu'un mirage. Sa vision persista, il voyait toujours l'oasis mais il n'était plus dupe et il stoppa sa course. La nuit suivante, il profitait de la fraîcheur pour marcher dans les dunes et atteindre un point d'eau ou une caravane de nomades. Tout à coup, son corps se figea et la peur l'envahit car devant lui, dans la pénombre, il pouvait voir un serpent. Au bout d'un moment, il se ressaisit et constatant l'absence de mouvement du reptile, il s’approcha. Sa peur disparut totalement quand il prit conscience que ce n'était qu'un bout de bois. Le serpent n’avait existé que dans son mental. Il continuait d'avancer avec les seules forces que lui donnait encore son instinct de survie. La douleur devenait insoutenable, quand soudain, il prit conscience qu'il était entrain de rêver. Cela eut pour effet salvateur de le réveiller. Il se retrouva dans son lit douillet et il se leva pour aller boire un verre d'eau très fraîche. Ce n'était qu'un mauvais rêve, un simple songe ».
Repost 0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 19:43

Restez tranquilles ! Oubliez tout tout de suite ! Il n’y a rien à accomplir. Vous êtes ce que vous prétendument cherchez ! Pas vous en tant que l’apparent individu en rêve de quête ou de réalisation, mais cela en vous qui est la conscience même de ce mouvement, de cette idée.

C’est un retournement radical de la conscience sur elle-même, Ici & Maintenant, tout de suite ! Pour faire un à-peu-près ; ce que vous cherchez vous l’avez dans le dos ! C’est littéral ! C’est la "face cachée". On cherche partout ailleurs alors que tout est ici !

Faites juste cette petite expérience, maintenant ramenez votre attention consciemment dans votre dos, simplement. Ramenez votre attention derrière... Que se passe-t-il ? Rien de spécial, vous êtes simplement ici dans l’instant au lieu d’être ailleurs. Vous avez bouclé la boucle ou complété le cercle de votre présence ici. L’invitation est de goûter cela. C’est un champ infiniment libre.

Il n’est réponse que de conscience. "Soyez vrais, soyez vous-même, ne soyez pas ’autre’ ." Cela suffit. La Paix est déjà là, elle n’attend que vous.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens