Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 22:20

Le film du jour:

 

CYPHER, n'oublie pas qui tu es !

 

Lassé de son mariage banal et d'une petite vie de comptable de banlieue, Morgan Sullivan décide de s'engager au service de Digicorp, une mystérieuse société spécialisée dans le renseignement industriel. Son nouveau métier est aussi excitant qu'original: il doit se rendre à différents salons et séminaires pour espionner la concurrence.

 

Celui que l'on croit être n'est qu'un conditionnement  auquel on croit !

 

Visible à cette adresse:

 

http://www.dailymotion.com/widget/jukebox?list[]=%2Fplaylist%2Fx1ekfk_RedStrippes_cypher%2F1&skin=fullmoon

 

La chanson du jour:

 

Ma liberté de Georges Moustaki

 

 

 


 

  La citation du jour:

La spiritualité est un processus naturel travaillant en bruit de fond chez tous les êtres de la création mais acquérant un caractère explosif à partir d’un certain état d’érosion des vasanas.

- Les individus n’ayant que peu de vasanas sont donc directement offerts au processus de la spiritualité explosive qui dissout ce qu’il leur reste de vasanas et les conduit au seuil de l’éveil.

- Les individus ayant un nombre raisonnable de vasanas, quant à eux, éprouvent le besoin de faire appel au spiritualisme qui, lui, est un phénomène culturel et va les aider à se débarrasser de suffisamment de vasanas pour que le processus de la spiritualité explosive puisse s’enclencher.

- Et enfin, les individus croulant sous les vasanas n’auront guère que la religiosité pour se consoler.

 

 

Bernard Klein (http://vous-y-etes.com/2012/07/gayatri-mantra-de-laube-dune-re-nouvelle-2/)

 

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 08:54

Dans ce livre visionnaire écrit dès 1932, Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus. 

Dans cette société future, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population. De la plus intelligente à la plus stupide: les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles). 

Le "meilleur des mondes" décrit aussi ce que serait la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude"...

 

Ce film est visible à cette adresse:

 

http://www.dailymotion.com/widget/jukebox?list[]=%2Fplaylist%2Fx17ri1_gotenone_le-meilleur-des-mondes&skin=default

 


 

 

La chanson du jour:

 

 


 

 

 

La citation du jour:

 

Il y a une nature, une présence première, qui reste première. Quoi que l’on fasse, quoi que l’on manipule, elle reste première. Ce n’est donc pas une manipulation qui va faire qu’elle le devienne, puisqu’elle est déjà première. Ce n’est pas non plus une manipulation qui va faire qu’elle ne le soit plus, puisque sans cette primauté il n’y a rien à manipuler.
Si nous prenons une feuille de papier et que nous la manipulons ; elle reste du papier. Par exemple, nous pouvons en faire une boulette, une cocotte, un bateau, une fusée, etc. Que nous construisions, que nous détruisions, ce n’est que du papier qui ne devient pas “autre chose”.
La vision nue est un “Voir” direct. C’est “Voir” le papier, “Voir” la continuité de la Nature dans toutes ses formes. Aussi, ce n’est pas une manipulation, qui va nous le révéler. C’est ce Voir spontané, fidèle, honnête, qui nous ouvre à cette unité fondamentale. Nous demeurons indifférenciés par-delà les changements et les formes successives. Il y a un regard “héroïque”, originel, autosurgissant, qui ne connaît pas de “second” dans lequel s’oublier, s’impliquer et s’illusionner.

 

                 Denis Marie (http://denismarie.net/journal/fond-forme/la-vision-nue/)

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:46

Lae mantra du jour est la Grande Gayatri chantée par Sathya Sai Baba:

 

 

  Poursuivons avec une interview de Jiddu Krishnamurty sur la nature de la pensée:


http://nous-les-dieux.org/Krishnamurti/1980%27s/La_Nature_de_la_Pens%C3%A9e/Jiddu_Krishnamurti_1979_La_nature_de_la_pens%C3%A9e_Vid%C3%A9o

 

K.jpeg

 

Concluons par une citation de Poonjaji :

 

" Lorsque vous parvenez à cette rencontre avec votre propre Soi, votre pensée vous persuadera non seulement que vous avez fait fausse route, mais elle tentera aussi de vous orienter dans une autre direction, laquelle vous fera vous égarer dans un labyrinthe mental quelconque. Peut-être créera-t-elle une vision de votre divinité préférée, une vision dont vous tomberez amoureux, qui détournera votre attention du Soi sans forme. L'esprit sait ce qui vous séduit, et si vous vous rapprochez de la liberté, il fera usage de son immense pouvoir de manifestation pour créer quelque chose qui vous trompera et qui vous éloignera du Soi. "

Repost 0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 18:10

Commençons par une chanson rastafarienne du grand Bob Marley qui parle de l'unité de l'Amour: One love


 

 

Une vidéo de Peter Russel sur la Conscience et l'illusion de la fausse identité:

 

http://interobjectif.net/peter-russel-dans-les-meandres-de-la-conscience/

 

Et enfin une citation:

 

" A mesure que tu attribues des noms et des formes à Dieu, tout en faisant preuve d'amour pour tous les noms et formes; ayant compris qu'ils sont tous Siens, ton mental va mûrir progressivement. De même que le goût d'un fruit s'améliore à mesure de sa maturation, de même en va-t-il, en toi, de la croissance du bien et du déclin du mal. À un certain stade de la maturation de ton mental, le moment viendra où il te faudra rencontrer ton Maître. Ceci ne signifie pas que tu dois aller à sa recherche, ou lui à la tienne. Au moment voulu, la rencontre aura lieu, chacun s'y étant dirigé à sa manière. C'est votre complémentarité qui vous amènera à vous rencontrer, qui établira ta confiance en lui, adaptera son enseignement pour toi, et te rendra apte à le suivre. Celle-là est la voie directe pour aller à Dieu qui est de réaliser le quatrième état. Tu suivras la vole et atteindras ton but, qui est Être - Conscience - Béatitude, qui est Dieu. "

 


Repost 0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 17:02

Un autre de mes films préféré:

Les cles de la bagnole de Laurent Baffie

 

 

Le résumé du film  tiens dans une phrase:

 

Qui pensait que perdre des clefs de bagnole pouvait mener aussi loin ? Attention, l'aventure est au coin de la rue...

 

 

Ce film est certes un navet, mais aussi une allégorie de la recherche spirituelle.

Chacun connaît l’histoire de ce fou-sage qui cherche sous la lumière d’un réverbère la clef qu’il a perdue dans l’ombre. C’est que là, il fait clair…

La recherche maintient l'illusion de ce que l'on croit être et nous empêche de voir ce que nous sommes vraiment !

Mais la recherche est aussi nécessaire pour que la prise de conscience se fasse.

 

 


 

Visible en streaming sur;

 

http://www.cinemay.com/video?lnk=95562

Repost 0
Published by RV - dans film
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 16:16

Un jour sans fin :

 

Phil Connors, journaliste à la télévision et responsable de la météo part faire son reportage annuel dans la bourgade de Punxsutawney où l'on fête le "Groundhog Day" Jour de la marmotte. Dans l'impossibilité de rentrer chez lui ensuite à Pittsburgh pour cause d'intempéries il se voit forcé de passer une nuit de plus dans cette ville perdue.

 

Jolie métaphore de l'existence humaine, de l'usure des vasanas et des étapes vers l'Eveil.

 

 


 

 

 

 

Visible en streaming;

 


http://www.dailymotion.com/widget/jukebox?list[]=%2Fplaylist%2Fx21hxy_matisse2007_groundhog-day%2F1&skin=default&autoplay=0

Repost 0
Published by RV - dans film
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 15:11

Albert Markovski vit une série de coïncidences troublantes dont le sens lui échappe. Avec l'aide de deux detectives "existentiels", Bernard et Viviane Jaffe, Albert analyse sa vie, ses relations amoureuses, et son conflit avec Brad Stand, un jeune cadre dynamique et ambitieux chez Huckabees.

 

 


                                            Un de mes passages favoris (pour les anglophones only)

                                                  Rares sont les film d'une telle profondeur de vue.

                                                              A voir si ce n'est déjà fait !!!

 

Visible en totalité en streaming et en français;

 

http://www.dailymotion.com/widget/jukebox?list[]=%2Fplaylist%2Fx1hlkj_RedStrippes_j-adore-huckabees%2F1&skin=default&autoplay=0

 

 

 

 

Repost 0
Published by RV - dans film
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 14:49

Papaji-laughing72Lorsque cette pensée-"je" première retourne à sa Source et disparaît, tout disparaît avec elle. C’est à ce moment-là que vous êtes le " présent " dont vous me parliez. Vous êtes alors le Soi. Lorsque vous restez là et que vous le connaissez par vous-même, c’est le Soi. C’est la liberté. De là, où devez-vous aller ? Que devez-vous accomplir ? Ce lieu en lequel s’évanouit le "je" est la sagesse. C’est indescriptible. Personne n’a jamais décrit véritablement en quoi il consiste. Dans cet endroit, vous ne ressentirez pas le moindre besoin de faire un effort. Quel effort est-il possible de faire ? C’est l’endroit où l’effort n’est pas apparu, même en tant que pensée à considérer. Pourquoi laisser survenir toutes ces pensées, des pensées qui vous pousseront à faire des choix et des actions, des pensées qui vous éloigneront du Soi ? Que se passe-t-il quand vous choisissez de quitter ce lieu ? La pensée-"je" apparaît ; les sens se mettent à recueillir des informations et à les lui fournir. Alors, vous vous mettez à faire des choix concernant les perceptions et les idées auxquelles s’associe le "je". Tout ce processus ne fait que vous propulser dans le trouble. Pourquoi laisser tout cela se produire ? Restez en ce lieu où les pensées d’effort et de non-effort sont absentes ; l’endroit où même la pensée-"je" n’est pas apparue. C’est totalement tranquille là. C’est si silencieux que les mots y sont une obstruction. Quand nous dialoguons, les mots s’élèvent et obstruent le courant silencieux du Soi. L’écoulement spontané de la sagesse est entravé par ces mots.

 

                                                                                                                                                                                  Poonjaji

Repost 0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 13:27

 


 

 

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 21:49

200px-Ramana_3_sw.jpg

 

Ramana : Celui qui conseille à un chercheur fervent de faire ceci ou cela n'est pas un vrai maître. Le chercheur est déjà affligé par ses activités et il désire la paix et le repos. En d'autres termes, il souhaite la cessation de ses activités. Si un enseignant lui dit de faire quelque chose en plus de ses autres activités, ou à leur place, ceci peut-il lui être une aide ? L'activité est création. L'activité est destruction de notre bonheur intrinsèque. Si l'activité est indiquée, celui qui la prescrit n'est pas un Maître, mais un tueur. De telles circonstances nous mènent à dire que soit le créateur [Brahma], soit la mort [Yama] se sont présentés sous l'apparence d'un Maître. Une telle personne ne peut pas libérer l'aspirant, elle ne peut que renforcer ce qui l'entrave.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens