Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 07:25
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:54

 

« Ne jouez pas au ping-pong avec votre mental.

Restez simplement en tant que présence observante détachée.

Observez que le mental, lorsqu'il est laissé tranquille, se calme par lui-même.

Mais n'attendez pas que cela se produise.

Restez juste en tant que présence non associée.

Percevez sans intérêt ou identité.

Demeurez en tant que Soi. »


 Mooji 

Mooji: "Présence observante détachée."
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:48
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:33
Image-citation du jour.
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:20
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:17

 

« C'est en vous imaginant séparé que vous avez créé le fossé.

Vous n'avez pas à le traverser.

Il vous suffit de ne pas le créer. »


Nisargadatta Maharaj

Citation du jour.
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:15
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:14
Humour du jour.
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:03

 

"Un jour, vous allez voir profondément que tout ce que vous devez faire, ça va vous fatiguer. Vous allez être trop fatiguée pour faire quoi que ce soit, y compris pour être légère, y compris pour être triste.

Vous allez voir que tout ça c'est une activité qui vient uniquement quand vous prétendez avoir une histoire, avoir un passé et avoir un futur. On peut voir tout ça comme étant un concept.

C'est une maturation qui ne dépend pas d'un quelconque faire et qui ne dépend pas du temps. Alors le mot maturation est faux. Évitez de vouloir le comprendre, parce qu'on ne peut le comprendre que dans le temps et c'est faux ; la maturation est dans l'instant. Vous êtes condamnée à cette maturation.

Le seul ajournement possible, c'est d'essayer d'être mûr, par la pensée, par l'action ou par l'émotion. Ça c'est un sac sans fond. Vous allez être plus sage tous les jours, plus libre tous les jours : c'est une misère constante. Vous ajournez constamment l'essentiel.


À un moment donné, vous ne cherchez plus à être moins ceci et plus cela, à être sans peur, à être sans désir : vous ne cherchez rien. On peut appeler cela une forme de respect, un respect pour la réalité, pour ce qui est là dans l'instant. C'est le respect pour l'essentiel. L'essentiel ce n'est pas quelque chose qui est caché derrière l'apparence - ça ce sont de belles histoires indiennes - l'essentiel c'est ce qui est là, c'est ce que vous sentez dans l'instant. Il n'y a rien d'autre que ça. Là il n'y a rien à comprendre, il n'y a tout simplement rien. C'est ça qui se reflète comme légèreté qui apparemment surgit quand les situations conviennent à votre idéologie et qui apparemment s'élimine quand les situations ne correspondent pas à votre plan pour l'humanité. À un moment donné, vous arrêtez de vous prendre pour Dieu et de vouloir régler les problèmes de l'humanité - ou le vôtre, parce que c'est le même. C'est une histoire dans les deux cas."


Éric Baret

 

http://dentdesagesse-fr.over-blog.com/

Eric Baret: "Maturation."
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:01
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens