Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 10:31

05-David-Lazar-Raisah-2.jpg

 

 

Tu es libre de toute souffrance dès que tu dirige ton attention ici, maintenant, en toi, réalisant la splendeur de Ta Véritable Nature qui n'est autre qu'un vaste espace d’accueil sans aucun jugement, sans aucune préhension.

Laisse tout revenir à l’Amour, toutes les douleurs et séparations, toutes les guerres et rejets…
Tout cela n’a en vérité lieu qu’en toi-même. Le monde que tu vois autour de toi est le reflet de ce qui a lieu en toi, et l'on ne voit toujours que ce qu'on veut bien voir !

Lorsque chacun sera prêt à prendre cette responsabilité en réalisant cela, et à cesser de projeter ce qui est trop douloureux sur un autre, alors, la paix pourra réellement se répandre partout. En vérité, cela a déjà lieu.

Seul l’Amour peut accueillir toutes les peines du monde, toutes les tempêtes du monde…Et l’Amour ne peut faire cela qu’en toi. Pourquoi ne pas s’en remettre à Lui dès maintenant ?

Chahna

Repost 0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 16:08

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 10:59

 


 
Repost 0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 10:45

Papaji-laughing72

 

On n'a besoin de rien. Vous êtes déjà Cela. Je ne vous demande pas de commencer ici pour arriver ailleurs. Vous devez savoir qui vous êtes à cet instant même. À cet instant, quel est votre problème ? L'idée qu'il existe divers types de mental, que vous devez les utiliser pour arriver quelque part, et même le désir d'atteindre l'éveil sont toutes des idées préconçues. Toutes ces opinions préconçues appartiennent au mental, et tout ce qui est dans le mental appartient au passé et non au présent. Les idées préconçues vous font sans cesse creuser le passé.

Pour faire un effort, même pour méditer, il vous faut avoir une idée préconçue ou un objet en tête. Je vous dis : " Retirez l'objet et voyez ce qui reste. " Pour le faire, vous devez demeurer tel que vous êtes. Vous êtes déjà Cela, vous n'avez pas à faire quoi que ce soit pour y arriver ou pour l'atteindre. Quoique vous vouliez réaliser, ce doit être quelque chose que vous n'avez pas en ce moment, autrement vous ne voudriez pas l'obtenir. Et pouvoir l'obtenir, c'est aussi pouvoir le perdre, car ce n'est pas votre propre nature, votre propre réalité. Votre propre réalité intérieure, ce que vous êtes déjà, est la seule chose que vous ne pouvez jamais obtenir ou perdre.

Examinez tout ce que vous avez emmagasiné dans votre mémoire, tout ce que vous avez appris, pensé, cru, tout ce dont vous vous êtes souvenu. Toutes ces choses ne sont pas " vous ". Si vous vous en débarrassez, que reste-t-il ? Vous venez de parler du mental qui analyse et du mental intuitif. Débarrassez-vous d'eux également. Faites-le à l'instant même et dites-moi ce qui reste.

Je vais vous dire ce qui reste : Aucun mot, rien.

 

Papaji

Repost 0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 10:23

 


 
Repost 0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 18:31

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 14:31

 


 
Repost 0
Published by RV - dans Présence
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 14:22

 


 

Le rôle destructeur tenu par l’Occident s’est ici avéré primordial pour réveiller l’homme s’hypnotisant dans le culte de la nature.

Aussi horrible que cela puisse paraître, l’Occident a conduit l’homme des cultures animistes à un malheur à partir duquel il a peut-être plus de chance d’être labouré par l’appel de la Conscience.

D’une certaine manière, il serait anti-spirituel, aujourd’hui, de rétablir le mode ancien de relation avec la nature, ainsi que le proposent en filigrane de nombreux écologistes dits spiritualistes.

L’écologie véritablement spirituelle ne saurait, même si cela peut sembler paradoxal, rendre un culte à la terre.

La préserver, la soigner, la respecter, l’aimer, certes, mais pas lui rendre un culte !

Car la vraie Terre, la « Nouvelle Terre », la «Terre Pure », dont parlent toutes les Traditions spirituelles, n’est pas la planète naturelle.

Mais en attendant, nous n’avons, comme je le disais, que cette bonne vieille terre à nous mettre sous les pas, et cela est amplement suffisant pour la respecter.

 

(...)

Il est vrai que si aucune révolution n’a lieu dans les consciences, tout le soin que les pouvoirs publics et les écologistes matérialistes prendront de l’environnement ne sera que cautère sur une jambe de bois.

« Le monde de demain sera différent : alors, ou on laisse faire et il sera épouvantable pour 99% des hommes, ou on le prend en main mais ça suppose de remettre en cause toute notre vision de soi et des autres », dit Albert Jacquard.

(...)

La seule et unique chose qui puisse déclencher la révolution postmoderne est la spiritualité, cette spiritualité dont les Iroquois prétendent qu’elle est la forme la plus haute de conscience politique.

Et pour cause puisque, n’ayant strictement rien à voir avec quelque conditionnement que ce soit, elle n’est aucunement susceptible d’être manipulée ou récupérée.

 

BK (http://vous-y-etes.com/2012/12/lcologie-spirituelle/)

Repost 0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 09:16

shtorm-25.jpg

 

Comme vous vous détendez dans ce qui se passe, sans essayer de manipuler les apparences, l’écoulement naturel de la vie se révèle. Il y a une profonde reddition en ce qui est et un parfait déroulement. Unicité.

Je me suis reposé dans la conscience à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il m’apparaisse que mon identité réelle est cette conscience. Ensuite, il n'y avait plus besoin de se reposer davantage. La conscience a été réalisée comme étant toujours présente. Et, alors que je voyais toutes les apparences au sein de la conscience, j'ai vu qu'aucune d'entre elles n’a  un caractère indépendant. Tout ce que je vois n'est pas indépendant de ce que je suis. C'est un énergique savoir expérimental, pas un système de croyance.

Les pensées, les émotions, les sensations, les états et les expériences apparaissent indissociables de la conscience. Qu'est-ce que cela signifie? Cela signifie qu'il n'y a vraiment aucune pensée indépendante de la conscience. C'est juste une étiquette que nous collons à notre expérience. Il n'y a aucune émotion indépendante de la conscience. C'est, là encore, une étiquette. Il n'y a aucune personne distincte. Encore une fois, une étiquette. Les étiquettes que nous collons créent le sentiment de choses séparées, personnes, lieux, pensées, émotions et expériences. En voyant cela, toute la vie se révèle elle-même transparente.

Une transparence expérimentant qui est toujours maintenant. Même la notion de conscience a disparu pour moi à un moment donné. Le mot est devenu sans importance quand j'ai remarqué que rien n'a une existence indépendante. Il n'y a pas de  conscience séparée. La transparence expérimentant est une phrase qui résume ma vie maintenant, plus précise que n'importe quel autre mot.

Cela a été ma méthode. La principale. Il y a eu quelques autres interrogations auxquelles j’ai répondu. Mais ma pratique principale était de simplement me reposer en tant que  conscience, autant que possible toute la journée.

Il suffit de se reposer. Reposez-vous quand c’est commode. Reposez-vous autant que possible. Ce fut la clé de la liberté pour moi. Aussi je la partage avec vous.

Scott Kiloby

(extrait issu du site: http://du-tout-et-du-rien.blogspot.fr/2011/12/il-suffit-de-se-reposer.html)

Repost 0
Published by RV - dans Présence
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 20:02

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens