Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 12:41
Repost 0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 12:27

 

"La vie t'invite : ralentis en moi.


Évolue en moi,

avec moi,

en tant que moi

dans cette unité sacrée."


 Mooji 

Citation du jour.
Repost 0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 12:22
Repost 0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 09:54

 

«Quand je suis née dans ce monde, je ne savais qu'aimer,
rire et rayonner ma lumière intensément. 
Puis au fur et à mesure que je grandissais, on m'a répété 
d'arrêter de rire:
« Prends la vie au sérieux si tu veux avancer dans ce monde.»
Alors j'ai arrêté de rire.
On m'a dit ensuite : « Fais attention à qui tu aimes si tu ne veux pas que ton coeur soit brisé. »
Alors j'ai arrêté d'aimer.
Puis on m'a dit : «Ne rayonne pas tant car cela attire l'attention 
sur toi .»
Alors j'ai arrêté de rayonner.
Et je suis devenue minuscule.
Je me suis flétrie
Et je suis morte
Pour apprendre après la mort 
Que tout ce qui compte dans la vie
Est d'aimer, rire et rayonner sa lumière intensément !"

 Anita Moorjani.

 

https://www.facebook.com/Jeff-Foster-La-Divine-Pagaille-1690744887880007/

 Anita Moorjani: "Aimer, rire et rayonner sa lumière intensément !"
Repost 0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 09:29
Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 13:58

 

"En fait, toutes choses apparaissent d’elles-mêmes dans la conscience qui est toujours dans une ouverture totale. La conscience ne dit jamais « je veux ceci » ou « je ne veux pas cela ». Elle ne dit rien parce qu’elle accueille en permanence tout ce qui se présente dans son champ. Quand vous dites « je veux ceci » ou « je ne veux pas cela », c’est simplement une pensée surgissant en son sein. (…) L’arrière plan de cette agitation mentale est la conscience toujours ouverte, toujours accueillante. Du moment que vous êtes vivant, vous êtes ouvert. L’ouverture est votre nature. C’est pourquoi c’est si agréable de s’y trouver, on s’y sent chez soi, à l’aise, naturel. Vous n’avez rien à faire pour vous trouver dans l’ouverture, si ce n’est comprendre qu’elle est votre nature réelle, que vous y êtes déjà."

 

Francis Lucille

Francis Lucille: "Vous y êtes déjà."
Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 13:50
Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 13:44

 

"Ne pas se prendre pour quelqu'un signifie vivre à partir de l'espace vide qui n'a aucune caractéristique individuelle. C'est être conscient que le monde est vu à partir d'une immense transparence éveillée, où en effet il n'y a personne.

Bien sûr, pour les autres, je suis quelqu'un : José Le Roy, professeur de philosophie par exemple...Mais cela c'est l'histoire de mon personnage public, de mon apparence humaine.

Ici, au centre, je suis libre de ces déterminations. Je suis quelqu'un pour les autres, et personne pour moi-même.Cela me rappelle la phrase de ce moine zen : "De l'extérieur un moine, de l'intérieur le ciel".

De l'extérieur, un professeur de philosophie, de l'intérieur, la vacuité.

Il ne s'agit pas d'être personne pour les autres, de se laisser mépriser, rabrouer, humilier...Il s'agit de voir qu'on est personne pour soi-même. Tu as deux identités: une identité périphérique : un individu; une identité centrale, un espace conscient. Ne mélangeons pas les deux.

Il y a deux erreurs à éviter :

-Faire de mon identité périphérique, mon identité centrale : croire que je suis seulement cet individu dans le monde.

-Nier mon identité périphérique au nom de mon identité centrale : croire que mon humanité individuelle a disparu et que l'individu n'est personne.

L'individu existe mais il est périphérique. Au centre, il y a l'Ouvert.

La vie consiste à vivre ces deux dimensions de nous-même, en même temps, et cela est possible partout tout le temps, pas seulement en vacances, pas seulement pour les nantis. En fait,tu es la Vacance Eternelle.

Il ne s'agit pas d'aller dire aux autres : "Eh les gars, au centre, je ne suis personne". Non, tu vis cette réalité en secret, pour toi-même. Tu disparais en faveur des autres. Ce qui ne signifie pas que tu laisses les autres "marcher sur ton individualité". Non, tu trouveras comment faire. Tu agiras à partir de cette liberté intérieure, et de cette immense espace secret et qui est désormais ta ressource. Tout sera plus fluide, plus simple, plus joyeux. Pas  besoin de se retirer dans une salle de méditation, le monde entier est ma salle de méditation.

Et je trouve d'ailleurs qu'il est passionnant de vivre l'éveil dans le monde, avec une vie de famille, un métier, des obligations...Incarner cette liberté transcendante dans l'immanence et les limites d'une individualité est bouleversant; quelle aventure extraordinaire !"

 

José Leroy

 

http://eveilphilosophie.canalblog.com/

José Leroy: "Quelle aventure extraordinaire."
Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 13:40
Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 13:22

 

"Être Conscient, c'est être en amont de toute pensée,
y compris de toute pensée au sujet de la Conscience,
y compris de cette pensée."

Lise

 

http://chronophonix.blogspot.fr/

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens