Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:50

Gangaji

 


 
Repost 0
Published by RV - dans film
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:31

denismarie

 

Voir la vacuité de notre problème, c’est voir la vacuité d’une solution ou d’un remède à apporter.

Tout effort pour l’obtenir est vain. On ne peut obtenir ce que l’on possède déjà !

Nous « sommes » infiniment, et hors de ce fait, tout n’est qu’illusion. Il n’y a donc pas l’idée d’une unité à trouver ou d’une dualité à perdre, mais plus simplement un changement de regard et l’abandon d’une croyance qui nous dévoile l’entièreté de la situation.

Cette compréhension est comme une grâce, un don que l’on reçoit.

L’éveil, c’est seulement dans notre esprit qu’il est loin, car il est déjà pleinement là dans chaque pas du chemin.

Du point de vue de l’illusion, nous espérons toujours que quelque chose se produise, mais au moment de l’éveil, nous ne faisons que reconnaitre pleinement ce qui a toujours été là.

L’esprit ne peut pas admettre que l’éveil soit déjà là, aussi il demande des preuves, des signes qui l’attestent.

Ce n’est pas une bonne idée de déclarer la guerre à l’ego. Seul l’ego aime les batailles.

 

La souffrance est subjective, elle est reliée à la manière dont chacun perçoit ce qui lui arrive.

L’éveil est déjà éveillé, c’est déjà là. Il est impossible de trouver un éveil qui ne serait pas ici. Bien que nous ne le sachions pas encore, toute notre quête est vide. Si nous le réalisons, l’éveil déjà présent s’impose, reprend sa place.

                                                                     Denis Marie

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 11:20

 


 
Repost 0
Published by RV - dans humour
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 11:15

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 11:03

Mooji sous titré en français:

 


 
Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 10:53

images-copie-1

 

[Comment s’y prendre avec la pensée abstraite] Encore une fois, vous ne pouvez rien « faire » avec. Mais tandis que vous vous ouvrez à plus de conscience et à l’acceptation de « ce qui est, tel que c’est », il va se produire une libération de la contrainte née de l’identification à la pensée abstraite.

Je ne peux  pas vous aider. Je ne peux vous amener nulle part, car il n’est nulle part où vous ayez besoin d’aller. Je peux seulement vous suggérer de commencer à vous ouvrir à l’idée qu’il n’y a personne pour souffrir.

Tout cela est très simple, en réalité. Ce que nous sommes est simplement l’arrière-plan, attendant là que nous passions quelque part et que nous contemplions toute cette affaire.

Le sentiment d’être une entité séparée est illusoire. La Présence est ce que vous êtes.

Vous ne pouvez rien faire (même pas se faire regard qui voit et se délecte de sa création), parce que vous ne pouvez faire ce que vous êtes déjà.

Cherchez un enseignant qui ne vous donne rien du tout, ni espoir, ni méthode, ni offre personnalisée pour vous conduire où que ce soit, parce que, naturellement, il n’est nulle part où aller.

Cherchez quelqu’un qui démolisse tous vos systèmes de croyances et qui vous ramènera en permanence vers « ce qui est » ici même. Tout enseignement qui met l’accent sur la nécessité d’être sérieux, honnête, purifié ou transformé par un processus quelconque n’est tout simplement pas pertinent.

 

                                                                                       Tony Parsons

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 10:40

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 10:53

4gif_opt.jpg

 

Cette présence est disponible dans toutes les situations, et quand elle est rencontrée pour la première fois, elle semble être extrêmement intense et puissante. Quand la Lumière dissipe ce qui semble être les ténèbres, il y a un impact initial qui est très reconnaissable. Cependant, au fur et à mesure que la Lumière devient plus constante et qu’il y a moins de ténèbres apparentes, survient l’acceptation qu’il s’agit de la manière d’être naturelle. Quand la Lumière prend le pas sur les ténèbres, le besoin de méditer diminue. On constate aussi qu’il y a des périodes d’éveil naturel et des périodes d’assoupissement apparent. Une fois accepté que tout est expression infinie, ces différentes périodes semblent ne plus avoir d’importance . Quand il se produit encore un besoin de vivre l’un plutôt que l’autre, c’est que la réalisation complète ne s’est pas encore produite – et cela aussi est l’expression infinie.

                                                                                      Tony Parsons

Repost 0
Published by RV - dans Présence
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 10:50

rumi

 

 

Dieu a caché la mer et montré l'écume
il a caché le vent et montré la poussière...
Comment la poussière pourrait-elle s'élever d'elle-même ?...
Tu vois pourtant la poussière, et pas le vent.
Comment l'écume pourrait-elle sans la mer se mouvoir ?
Mais tu vois l'écume et pas la mer.
 


Djalal Al-Din Rumi (poète mystique du XIIème siècle)
 

Extrait de Paroles d'Islam chez Albin Michel

Repost 0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 10:36

Jean Yves Leloup

 


 
Repost 0
Published by RV - dans Présence
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens