Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 09:49

Superbes images et musiques:

 


 
Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 09:15

 


 
Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 09:00

Amadima.jpg

 

 

Le mental cherche toujours une raison... la Réalisation n'a rien à voir avec cela.

Il n'y a rien que le mental va aimer sur ce chemin,
il n'y a rien que le mental va aimer dans l'idée de tout lâcher.

C'est la mort de qui vous croyez être
C'est la mort alors que vous êtes encore vivant dans votre corps.

Le mental a une idée bien précise, de ce qu'il pense que vous êtes,
et l'on passe notre vie entière à faire en sorte que cela marche.

Si vous attendez que votre investissement porte ses fruits, vous attendrez toujours.


Seul le moment de l'investissement est important.
Il n'y a pas de porte au bout de l'arc en ciel.

En utilisant le mental pour libérer le mental, il est très important de suivre ce qui semble juste pour vous.

Le mental dit : "Il y a cinq ans, pour moi c'était plus facile.."
S'il n'y a pas de comparaison, il n'y a pas de problème.
Le désir que ce soit différent est la cause de la souffrance.


Tous ces mots de lumière prononcés par Jac o'keefe sur le site ;
http://jacokeffe.blogspot.com/

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 08:58

 


 
Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 08:54
01-09-07PPPPPPPPP.jpg

Nous en venons ensuite à une forme de prison vraiment étrange et merveilleuse, que vous pourriez appeler « la plus subtiles des prisons ». Cette prison raffinée est ce que l'on nomme « innocence » ou « pureté ». Il est difficile de comprendre exactement ce que l'on entend par ces mots. Nous entendons un tas de discours au sujet de l'innocence et de la pureté, mais les gens ne semblent jamais savoir de quoi ils parlent. On s’attache et on se lie à cette pureté, on l’apprécie tant et plus, on la vénère, on l’utilise pour s’en vanter ou se comparer aux autres, on s’enorgueillit de ce « je » si pur ! Mais s'il y a upadana (attachement, avidité), ce n'est alors que de la pureté mêlée d'upadana, et non de la pureté véritable. Il y a différentes formes de pureté que l’on affiche par attachement comme les bains rituels, les incantations, les différentes formes de bénédictions par onction, aspersion, etc., et toute une myriade de rites et de cérémonies de « purification ». Cette forme de pureté est de l’attachement pur, et la pureté liée à l'attachement est une prison. S'il vous plaît, ne vous perdez pas, ne finissez pas dans cette prison nommée « pureté ».

C'est quelque chose de pitoyable à voir. Etre à ce point attaché à l'ego, être à ce point attaché à la pureté que certaines croyances religieuses vont jusqu'à enseigner une forme de pureté éternelle où une sorte d'âme éternelle demeurerait dans une espèce d’éternité. Tout cela vient de l'attachement à la pureté à travers upadana, attachement qui amène à se retrouver emmuré dans une prison éternelle. Cela ne peut que se terminer en une prison éternelle.

Il s’agissait là de la dernière, de l'ultime prison. Echappez-vous de la prison de la plus grande pureté ! Evadez-vous de la prison la plus pure pour entrer dans la vacuité, libre de toute âme et de tout « moi ». Ne pas avoir de soi, vivre libéré de l'ego, l'absence d'un soi, de toute sensation de soi, effacer toute idée et notion de soi – voici la pureté vraie. Toute pureté vraiment éternelle ne peut en aucun cas être une prison à moins d'en avoir une compréhension erronée et de s'y attacher comme à une forme de soi ou d'âme, auquel cas cela devient à nouveau une prison. Lâcher prise sans équivoque, être libéré de toute notion de soi : voilà la pureté réelle. Ce n'est pas une prison. La vacuité est la pureté qui n'emprisonne pas.

On découvre ainsi que la prison véritable, qui est l'assemblage de toutes les prisons que nous venons de mentionner ici, est ce que l'on appelle « atta » en pali, le « soi » ou « l'âme ». La prison est soi. Cet ego est la prison. Toutes les formes de prisons sont comprises dans ces mots : « ego » ou « moi ». Tout revient à cela. S'attacher au soi en tant qu'entité et penser que cela est mien, être épris de ce « je », ce « mien », telle est la prison véritable, le cœur et l'âme de toutes les formes de prison. Toutes les prisons sont réunies dans ce mot « atta ». Arrachez la folie qui crée l'atta, en même temps que l 'atta lui-même, et toutes les prisons disparaîtront. »

Bouddhadasa Bhikkhu



Extrait du site: http://bouddhanar.blogspot.fr/
Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:40

 

6990593-sm-copie-1.jpg

 

 

On ne peut être libre que dans l’instant,
parce qu’il n’y a rien d’autre que l’instant.
Se dire : « Je veux être libre pour toujours », c’est de la peur.
C’est comme avoir un mari pour toujours,
un amant fidèle pour toujours,
un chien pour toujours,
la jeunesse pour toujours,
de l’argent pour toujours...
Non, il n’y a pas de sécurité. C’est cela, la beauté de la vie.

Eric Baret

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:33

200px-Ramana_3_sw.jpg

 

 

 

"La vérité suprême est simple... Mais les gens ont soif de quelque chose de sophistiqué, d'attrayant et d'énigmatique.

Le Soi est chose évidente.

Qu'attendez-vous ?"

 
 
 
 
Ramana Maharshi
 

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:29

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:26

 


 
Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 08:40

jolipapillonblanc2

 

 

« Que vous méditiez, que vous soyez dans la lune, en train de jouer au foot ou de faire la cuisine c’est là quand même, parce que c’est là tout le temps, tout le temps, tout le temps. Si au lieu de nous adonner à la méditation, nous allumions la télé en savourant une bonne bière devant un combat de catch. Est-ce que soudainement ce simple fait d’être disparaîtrait ? Non, absolument pas. L’être se fiche de savoir si vous aimez regarder la télé plutôt que méditer. Être, n’appartient pas à un domaine particulier que l’on appelle spiritualité. Que vous soyez en train de travailler, de lire, ou de refaire vos lacets, être est là, déjà là, tout le temps, tout le temps, et ceci, sans même avoir besoin d’y penser. »

 

 

Franck terreaux
 
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens