Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 10:06

7941239eb4db469384828ec2383a17b4.jpg

 

 

L’accueil de « Je suis » dispense une science dont on retrouve la trace dans toutes les Traditions spirituelles du monde.

Cette science spirituelle, révélée dans le désert intérieur, enseigne au chercheur à s’observer en tant que Témoin non impliqué.

Mais attention, ce n’est plus là une technique comme on peut en apprendre dans un cours de yoga, mais bien une évidence qui s’impose à tous à ce stade du Chemin :

je ne suis pas la pensée, je suis celui qui l’observe.

 

Bernard Klein, alias BK.

 

Extrait de son excellentissime blog (je conseille la lecture de l'ensemble de ses écrits):


http://vous-y-etes.com/2012/04/exode-2-traverser-le-dsert/#comment-3709

Repost 0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 09:57

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 09:04

denismarie

 

 

Il n’y a pas d’illusion en soi, mais seulement des êtres qui s’illusionnent et qui veulent encore y croire.

(…) Est-ce nous qui faisons nos pensées, ou bien est-ce nos pensées qui nous font ? Nous suivons nos pensées et les défendons sans savoir réellement d’où elles viennent. Ne plus être victime, mais être sujet et responsable de son illusion, en fait c’est plutôt bien et plutôt un avantage. Cela signifie que tout est entre nos mains et qu’il n’y a personne, aucun pouvoir tyrannique extérieur dont nous dépendons.

Si nous avons la faculté de nous illusionner, alors, nous avons aussi celle de nous désillusionner, ou plus simplement, de cesser de produire de l’illusion. Nous sommes le grand créateur de tout ceci. Comme un comédien, nous jouons un rôle avec lequel nous nous confondons et lorsque nous regardons dans le miroir, nous ne voyons plus que le masque qui dissimule notre vrai visage et nous nous prenons toujours pour un autre. Pouvons-nous remettre en question ce jeu, tous les jeux ? Il n’y a pas d’illusion en soi, mais seulement des êtres qui s’illusionnent et qui veulent encore y croire.

Ce n’est pas nous qui nous éveillons, c’est l’éveil qui nous illumine. Juste avant qu’il n’arrive, nous pensions avoir compris et accompli une part du chemin, avoir saisi une partie de la vérité et finalement nous réalisons que tout cela appartenait au rêve et qu’aucun éveil n’avait pris place. Du point de vue de l’illusion nous espérons toujours que « quelque chose » se produise, mais à l’instant de l’éveil, nous ne faisons que pleinement reconnaître ce qui a toujours été là. L’éveil était déjà là, dans cet instant, inséparable de nous. Bien que cette réalisation nous libère, la liberté n’est pas une chose nouvelle. (…)

 

 

http://www.denismarie.net

Repost 0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 08:47

Lionel Cruzille

 

 


 
Repost 0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 09:51

 


 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 09:29

New-works-by-Hengki-Koentjoro-451-640x640

 

 

 

" Le présent c'est le corps. Explorez ce présent !

 Ne refusez pas les sensations corporelles et les émotions qui se présentent à vous.

Laissez-les s'épanouir complètement dans votre vigilance sans but, sans commentaire, sans aucune interférence de la volonté.

Progressivement, l'énergie emprisonnée dans les tensions musculaires se libère, la rigidité de la structure psychique s'affine, et le retour vers la fluidité fondamentale s'effectue.

Cet affinement de la sensation corporelle est un grand art.

Il requiert patience, détermination et persévérance.

Il se traduit au niveau de la sensation par une expansion de la conscience dans l'espace environnant.

Quand l'attention se libère des perceptions qui la fascinaient, et de ses propres bavardages, elle se découvre elle-même comme non séparée de cet espace lumineux qui est la véritable substance corporelle.

A ce moment la dualité entre le corps et cet espace s'abolit. La conscience s'est dilatée à la mesure de l'univers. Rien ne lui est extérieur.

Seule demeure une pleine présence,

qui est plénitude.... et joie

Nous avons tous ce corps de joie, ce corps d'éveil, ce corps d'accueil universel.

Nous sommes tous complets, sans aucune pièce manquante.

Explorons cet espace, notre royaume et prenons en possession sciemment."

 


  Patrick Vigneau (http://letao.voila.net/impertinences/index.html)

Repost 0
Published by RV - dans Présence
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 09:14

(Mettre le son à fond)

 

 


 
Repost 0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 08:40

thumbnail-copie-3

On parle d’expérience de sortie-du-corps rares et merveilleuses. En avez-vous jamais eu d’autres ? Avez-vous jamais eu une expérience dans-le-corps, excepté en imagination ?
Il paraît que l’une des caractéristiques de l’Expérience Proche De La Mort, c’est que vous vous retrouvez au-dessus de votre corps et le regardez d’en-haut. Pourquoi attendre d’être sur votre lit de mort pour vivre ce moment de vérité ? Pourquoi ne pas le vivre en ce moment ?
Abaissez maintenant votre regard sur ce tronc, ces bras et ces jambes. Regardez d’en-haut, non pas avec deux yeux dans une tête, mais avec l’Espace vide et infini. Regardez à partir de la distance indéterminée que vous voyez clairement maintenant au-dessus de cette forme décapitée- l’Espace qui remonte loin en arrière de cette forme, et portant la contient.
N’êtes-vous pas déjà au grand large, en liberté, pas plus enfermé dans ce corps que dans cette page, ces chaussures, ce tapis ? N’avez-vous pas toujours été ainsi ? Se pourrait-il que ce soit cela la véritable, l’incessante résurrection de la tombe, la résurrection dans la vie éternelle, dès maintenant ?
Et dire que j’ai envisagé d’intituler ce livre : « Entrée dans l’Eternité » ! Essayez donc d’en sortir !

Douglas HARDING  (Le petit livre de la vie et de la mort)
Repost 0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 08:28

jk2.jpg

 

 

 

 "Celui qui brûle de connaître sa vraie nature doit d'abord comprendre qu'il s'identifie par erreur aux objets : «je suis ceci», «je suis cela». Toute identification, tout état, est transitoire, par conséquent sans réalité. Identifier le «je » à ceci ou cela est la racine de l'ignorance. Demandez-vous ce qui est permanent au cours de toutes les phases de la vie. Vous découvrirez que la question : «qui suis-je?» n'a pas de réponse."

 

 *

 

"Lutter pour nous améliorer ou pour progresser ne fait que rajouter à la confusion."

 

 

"Les conflits appartiennent à l'ego, pas à l'être humain. Dans votre vraie nature qui est unité aucun conflit n'est possible. Tension, rivalité, agressivité ne concernent que l'ego. "

 

                                                                                                 Jean Klein

Repost 0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 09:37

Nirinjan Kaur ~ Ad Guray Nameh



 
Repost 0
Published by RV - dans musique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens