Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 14:03
Image-citation du jour.
Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 14:01

 

"Reconnais la sérénité de ton propre Être intérieur.
Que ton attention ne fasse qu'un avec elle.
Ressens sa vibration.
Ne crée aucune image à ce sujet.
Permets à l'espace et à la sensation de vacuité de tout simplement être.
Il n'existe aucun endroit qui soit meilleur que celui où tu te trouves à l'instant-même.
En cet instant, il n'y a rien à faire ou à défaire.
Rien à changer.
Rien à réparer.
Rien à guérir.
Rien à devenir.
Il y a une sensation naturelle de satisfaction ou de complétude.
Repose-toi complètement dans ton Soi.
Le monde n'est pas dans l'attente de ton prochain geste.
Tu as la place et le temps d'être ton Soi."

 Mooji

 

https://www.facebook.com/Mooji-Francophonie-220402271438224/?ref=py_c

Citation du jour.
Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 13:59
Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 13:23

 

Question : dans notre vie nous avons souvent à faire des choix. Pouvez-vous nous parler du choix…


Mais le choix concerne la personne ; l’Absolu n’a aucun choix, il est. Tant que tu crois devoir choisir, tu prouves par là même que tu n’es pas libre, car quand tu es libre, tu n’as rien à choisir. C’est la Vie qui t’a choisi et c’est la Vie qui choisit. Tant que tu crois choisir, tu te leurres toi-même, tu es entraîné dans les histoires des autres. Tant que tu as l’impression d’avoir un choix, quel qu’il soit, tu appelles ça le libre-arbitre et tu méconnais la Liberté. En face de toute personne, de toute situation, même que tu as créée, tant que tu crois être libre de choisir, tu n’es pas libre. La liberté de choix n’est pas la Liberté. Justement, la vraie Liberté est de ne pas avoir à choisir quoi que ce soit. C’est la Vie qui fait le choix, ce n’est pas toi, quelles que soient les activités, quelles que soient les obligations.


N’oubliez pas que tous, quand nous passons sur terre, nous sommes obligés de gagner notre vie, de payer notre lieu de vie, d’entretenir nos enfants, de payer des impôts. Il est évident qu’il n’y aura jamais de liberté là-dedans, mais néanmoins vous devez respecter cela parce que le Jnani (le sage) ne peut pas se mettre en opposition à quoi que ce soit. Il peut constater l’erreur mais jamais il ne cherchera à infléchir quoi que ce soit car il sait parfaitement que chaque chose, chaque événement, chaque situation, même la plus détestable, est exactement à la bonne place. Donc le Jnani n’a jamais le choix.


Le choix correspond à la personne, le choix correspond à la dualité. Le Jnani ne choisit jamais, il laisse les choses se dérouler. De l’extérieur, vu de la personne, cela pourrait se nommer de la passivité, mais en vérité, c’est tout sauf cela.

Le Jnani est actif, plus que jamais, surtout quand il ne fait rien et qu’il se contente de suivre la Vie. Tant qu’il existe, et je pèse mes mots, la moindre volonté ou revendication personnelle liée à quelque désir ou besoin que ce soit, vous n’êtes pas libres. Même si vous croyez l’inverse, même si vous avez l’impression de vous libérer, d’une situation, d’un lieu, d’un mari, d’une femme, vous êtes enchaînés. Et pourtant je vous l’ai dit, il ne sert à rien de quitter votre famille, votre lieu ou quoi que ce soit d’autre, c’est vous que vous devez quitter. Vous saisissez cela ?


Je crois que les Anciens ont souvent employé les mots de Fluidité, d’Unité, d’Abandon à la Lumière, moi je vous le dis de manière plus abrupte : quittez tout ce que vous croyez, mais pas votre corps, pas votre femme, pas vos enfants, quittez le fatras mental de toutes les histoires, de toutes les croyances. La position de l’observateur ou du témoin avait pour vocation, et a toujours pour vocation, à vous montrer, comme le spectateur de la scène de théâtre, votre propre personnage. Vous n’êtes même pas le témoin, vous n’êtes même pas l’observateur, mais cela a permis pour nombre d’entre vous d’approcher de la Vérité.

Mais encore une fois, quel que soit le gourou, quel que soit le dieu, quelle que soit la Lumière, quel que soit l’univers qui viendrait à votre contact – ce qui est le cas, je crois, en ce moment –, rappelle-toi qu’il existe avant tout la peur de la mort.

Rappelle-toi avant tout que ton éternité n’a ni début ni fin et rends-toi compte qu’en ce monde il y a un début et une fin. Mais le début et la fin de ce corps n’est pas la fin de la Vie, ni la fin de la conscience, c’est simplement la fin de ce monde, comme quand tu dors.

Est-ce que quand tu dors, sauf si tu en rêves, tu penses à changer de ceci ou cela ? Est-ce que tu penses qu’il y a besoin réellement de changer des choses ? Non, tu dors. C’est l’ego et la personne qui veut changer. Oublie-toi, ou quitte-toi, ça revient au même, c’est la seule chose dont tu dois te débarrasser ; la seule chose que tu dois quitter, c’est toi.

Nisargadatta Maharaj


https://lestransformations.wordpress.com/2017/03/13/bidi-qr-partie-1-mars-2017/


http://dentdesagesse-fr.over-blog.com/2017/03/le-choix.html

Nisargadatta Maharaj: "Le choix."
Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 13:21
Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 12:01

 

"Un maître tenait un bol entre les mains au moment ou un disciple lui posa cette question énigmatique:
"Maître, comment casse-t-on la pierre blanche dans le tas d'ordures?"
Le maître laissa choir le bol sur le sol et, tandis que ce dernier se brisait en mille morceaux, il répondit: "Comme ça..."


Le disciple pose une question intellectuelle. La pierre blanche serait la réalisation, la pureté personnelle et le tas d'ordure serait le monde, monde non évolué bien-sur.
"Comment met-on notre pureté personnelle dans ce tas d'ordure qu'est le monde?
-Comme ça"

En laissant choir le bol, le maitre dit: On arrête d'intellectualiser  et on se donne au monde. On pense qu'il existe une union profonde et réelle entre nous-mêmes et le monde. Tout est monde. Tout est Conscience.   


Alexandro Jodorowsky 

Alexandro Jodorowsky : "Comme ça !"
Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 11:59
Repost 0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 11:05

 

«Il est un silence qui est totalement impersonnel.
Ce n'est le fruit de l’œuvre de personne.
La paix est là, mais il n'y a personne qui maintienne la paix.
Cette paix ne peut être connue que lorsque le bruit de la personne n'est plus là.
En l'absence de la "personne", tout ce qui reste est éternelle pureté.
L'ultime n'est l'accomplissement d'absolument personne."

 

Mooji

 

https://www.facebook.com/Mooji-Francophonie-220402271438224/?ref=py_c

Mooji: "Éternelle pureté."
Repost 0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 10:48
Humour du jour.
Repost 0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 10:36

 

 «  La conscience elle-même vous prouve l’irréalité de ces divisions. Tant que vous n’avez pas atteint ce point, vous argumentez, vous contestez, mais toujours du sein de l’ignorance. Vous avez lu des livres, rencontré des gens éclairés. Vous avez été élevé dans certaines traditions. C’est enfermé dans ce conditionnement que vous venez me voir. Si, dans ce que je vous dis quelque chose correspond à ce conditionnement, vous dites que je suis quelqu’un de merveilleux, sinon je vaux rien et vous consultez un autre Guru car vous éprouvez le besoin d’acquérir quelque chose.

         En fait, il n’est pas possible que je vous satisfasse car il n’est rien que je puisse vous donner et rien que vous puissiez recevoir. Vous existez sans identité, vous n’êtes rien ! Si seulement vous acceptiez une bonne fois pour toute : Rien n’est à donner, rien n’est à recevoir ! Mais il ne vous est jamais possible d’accepter le fait « je ne suis rien » et vous continuez à errer de ci, de là. Vous trouverez de gourous et il vous donneront des mots « Prempuri, Premshakti…»  Vous aurez changé un mot contre un autre mot, pas plus réel que le précédent, mais vous penserez : « Maintenant je vais obtenir la vérité ! »

         Mon Guru m’a seulement dit que j’étais la réalité, j’ai accepté ce concept et découvert que c’était vrai. C’est de là d’où je vous parle. Vous n’acceptez pas d’être l’unique Réalité mais vous acceptez votre personnalité qui va s’en aller d’ici assurée qu’elle a compris !»

 

Nisargadatta Maharaj

Nisargadatta Maharaj: "Rien n’est à donner, rien n’est à recevoir ! "
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens