Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 08:20
Repost 0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 08:17

 

"Quel étrange aveuglement pour notre esprit de ne point apercevoir
ce qu'il voit en premier, et sans lequel rien ne peut être connu.
Mais c'est comme notre œil, concentré sur diverses couleurs : 
il ne voit pas la lumière qui les rend visibles. Ou s'il la voit,
il ne la remarque pas. Il en est de même pour l’œil de notre âme :
concentrée sur les choses particulières et générales, 
il ne remarque pas l'être qui est au-delà de toutes les catégories,
alors que c'est l'être qui se manifeste en premier dans l'âme,
et que c'est grâce à lui qu'il voit le reste.
Ainsi la formule se vérifie pleinement : 'semblable à l’œil du hibou aveuglé 
par la lumière, l'oeil de notre âme est ébloui par trop d'évidence'.
Habitué aux fantômes du sensible, dès qu'il regarde la lumière de l'Être souverain,
il lui semble ne plus rien voir.
Il ne comprend pas que cette obscurité suprême opère l'illumination de notre esprit.
Ainsi l'oeil du corps en face de la pure lumière a l'impression
de ne rein voir."

 

 Bonaventure

(trad. Duméry modifiée).


http://shivaisme-cachemire.blogspot.fr/

 Bonaventure: "Ebloui par trop d'évidence;"
Repost 0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 08:15
Repost 0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 08:12

 

"Lorsque vous parvenez à cette rencontre avec votre propre Soi, votre pensée vous persuadera non seulement que vous avez fait fausse route, mais elle tentera aussi de vous orienter dans une autre direction, laquelle vous fera vous égarer dans un labyrinthe mental quelconque. Peut-être créera-t-elle une vision de votre divinité préférée, une vision dont vous tomberez amoureux, qui détournera votre attention du Soi sans forme. L'esprit sait ce qui vous séduit, et si vous vous rapprochez de la liberté, il fera usage de son immense pouvoir de manifestation pour créer quelque chose qui vous trompera et qui vous éloignera du Soi."

 

Papaji

Papaji: "Le mental vous éloignera du Soi."
Repost 0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 08:07
Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 10:53

 

"Nous ne souffrons que lorsque nous croyons une pensée qui conteste ce qui est.
Lorsque l’esprit est parfaitement clair, ce qui est est ce que nous voulons. Si vous voulez que la réalité soit différente de ce qu’elle est, vous pourriez tout aussi bien essayer d’apprendre à un chat à aboyer. Vous pourriez essayer et réessayer, et le chat finira par vous regarder en faisant « Miaou ».

Vouloir que la réalité soit différente de ce qu’elle est est futile. "

 

Byron Katie

J'ai la guerre dans mon mental (je suis en panique) "Ride" Lana Del Rey

J'ai la guerre dans mon mental (je suis en panique) "Ride" Lana Del Rey

Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 10:52
Image-citation du jour.
Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 10:47

 

«Tout lieu est un lieu pour être»

Swami Prajnanpad


«Vous savez, on peut être heureux avec rien.»

Olivier Humbert


«Croire que votre bonheur dépend des choses et des gens, cela est dû à l’ignorance de votre véritable nature ; la sagesse est de savoir que vous n’avez besoin de rien pour être heureux sauf de vous connaître vous-même

Nisargadatta Maharaj

 

 

https://www.facebook.com/vivrenpresence/

"Besoin de rien."
Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 10:33
Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 09:30

 

"Du fait même qu'il y ait perception du mental du corps et du monde, vous êtes nécessairement cela qui perçoit. Cela n'est-il pas évident ? Et ce, même pour une personne qui n'a pas le désir de se connaître vraiment ou qui n'a pas d'intérêt pour la recherche spirituelle authentique ou la non-dualité ?
Et, si cela n'est pas évident pour vous, faites simplement les expériences de la Vision Sans Tête de Douglas Harding (http://www.visionsanstete.com/articlesVST/exos/listeExos.html).

Et, constatez que chaque fois que vous tenterez de voir directement cela qui perçoit, au lieu d'un visage et deux petits yeux, l'apparence d'une personne, se révélera un espace sans forme et sans âge.
Vous êtes mais vous n'êtes pas une personne ou quelque chose. Vous êtes une non chose.

Not a thing, no thing, nothing ! Rien. 

Mais un rien conscient d'être conscient.

Vous êtes nécessairement déjà présent et conscient, avant les perceptions.
Après une investigation honnête et déterminée, il devient vite évident que cela par quoi les perceptions sont perçues n'est pas Lui-même une perception.

Dans la Kena (kena signifie "ce par quoi" en sanscrit) Upanishad il est dit :
"Ce n'est pas ce que l'œil voit, mais CE PAR QUOI l'œil voit. Tel est le Brahman (le Soi) et non cela qu'on honore comme tel (les Dieux)."
Cela qui perçoit ne peut être décrit ni perçu.
Les perceptions (pensées, sensations perceptions) sont transitoires. Elles changent sans cesse. Mais vous qui en êtes conscient, ne demeurez-vous pas la même Présence immuable ?
Soyez conscient d'être cette Conscience qui est sans forme et sans caractéristiques et qui n'a ni commencement ni fin, dans laquelle toute expérience prend place.
Vivez en Conscience le fait d'être ce à partir de quoi tout est perçu mais qui ne peut Lui-même être perçu. Au cours de l'investigation exploratrice dont le terrain de jeu par excellence est le fleuve tranquille ou agité est votre quotidien.
Vous réalisez alors que tout apparaît et disparaît en Vous, Vous en tant que cette Conscience sans forme et sans âge.

Puis, en demeurant en tant que ce que vous êtes vraiment, il est réalisé que tout apparaît non seulement en Vous, mais également EN TANT que Vous. Vous réalisez que toute perception (corps, mental et monde) est une expression de Vous.
Là, tous les mots sont caduques. Ce que Vous êtes-vous vraiment ne fait nul commentaire et n'a ni désir ni savoir. Un silence se révèle qui enveloppe toute perception.
Vous réalisez que ce que Vous êtes vraiment est la source même de toute la manifestation.
De même que toutes les vagues de l'océan sont constituées de la même eau, de même vous réalisez que malgré la multiplicité incroyable des formes dans l'univers, toutes, sans exception, sont composées de la même substance : du Soi unique et impersonnel.
Émerge alors du cœur de votre être un amour qui n'est ni le résultat d'un choix personnel, ni d'aucune préférence ni d'un quelconque attachement.
Émerveillez-vous du rêve de la manifestation dans toutes ces dimensions.
Émerveillez-vous d'être le rêveur atemporel, non impliqué dans l'illusion de la durée. Et pourtant, en douce intimité avec chaque pan du rêve qui se reflète en vous.
À chaque instant de votre vie et, pourquoi pas le réaliser pleinement maintenant  ? Vous êtes l'amour avec lequel vous aimez tout ceci.
Le commandement "aimez-vous les uns les autres" de l'Évangile de jean (13.34) vient de ce pressentiment qu'il n'y a que l'Un, et que nous pouvons réaliser cette unité en nous-mêmes. Comment  ?En retournant l'attention vers la source de l'attention et réaliser que le "royaume de Dieu est au millieu de nous (Luc 17.21)."
Jaques Brel disait "on n'a que l'amour", et je vous le dit : "Il n'y a que l'Amour" !

Vous êtes l'amour avec lequel je vous aime»

 

Dan


http://eclore-en-conscience.blogspot.fr/

Dan: "Un rien conscient d'être conscient."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens