Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 09:32
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 09:24

 

"Le mythe qui cause la plus grande souffrance est celui qui dit qu'une autre personne peut te « rendre » heureux.
Non, non. Le bonheur, le vrai bonheur, le type de bonheur qui ne peut être acheté, vendu ou bien emballé, est IDENTIQUE à ta propre présence, que personne ne peut te donner, et que personne ne peut t'enlever.
Si tu cherches ton bonheur chez les autres, tu en dépendras toujours, tu auras toujours peur de les perdre, et la peur et le ressentiment retentiront sous ton «amour». Tu t'adapteras pour les satisfaire, engourdiras tes pensées et tes sentiments, tu fermeras les yeux face à la vérité et tu vivras de chimères et d'espoir. Tu te rendras malheureux pour gagner leur amour, les garder, les contrôler.
Tu te rendras malheureux à essayer de les rendre heureux ... ou à te forcer à être heureux. Ce n'est pas l'amour, c'est une dépendance à une personne. 
C'est la peur déguisée en 'histoire romantique'. C'est un mensonge.
Mais, il y a, sous chaque dépendance, la nostalgie de la Source, de la Mère dans le sens le plus profond du terme.
Trouve alors en toi-même le sentiment le plus intense d'être A LA MAISON. 

Fais de ton corps ta maison, ton souffle, ton ventre à mesure qu'il se gonfle et se vide dans le moment présent. Trouve ton appui dans la jouissance d'être en vie. Et dans ce lieu de présence, passe du temps avec d'autres personnes qui te nourrissent, qui t'aident à te sentir en vie, qui t'accueillent et qui peuvent valider tes précieux sentiments. Lorsque tu n'essaies pas de gagner l'amour, que tu ne fuis pas de tes propres sentiments inconfortables, tu peux te permettre d'aimer vraiment et d'être aimé.
Invite les autres dans ton champ d'amour, laisse-les rester, laisse-les partir, honore leur chemin et marche le tien avec courage. Mais ne crois pas un seul instant que le salut se trouve ailleurs qu'au cœur de ta présence exquise, l'endroit où il n'y a personne à sauver. L'endroit où tu touches la vie, et es touché en retour, instant après instant ...

Car tu es le UN, ton meilleur amant, partenaire, ami, gourou et Mère."


Jeff Foster


https://www.facebook.com/Jeff-Foster-La-Divine-Pagaille-1690744887880007/

Jeff Foster:" Trouve alors en toi-même le sentiment le plus intense d'être A LA MAISON. "
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 09:23
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 09:20

 

 « Cela se traduisait chez moi par : que je le veuille ou non "c'est déjà en train de regarder" alors pourquoi rajouter un regardant, un observateur ? 
Tout cela revient au même, certaines choses résonnent plus que d'autres selon l'individu qui le perçoit. L'important est de réaliser que le chercheur est totalement inutile il est donc inutile de se fatiguer. »

 

 Franck Terreaux

Franck Terreaux: "Inutile de se fatiguer."
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 09:17
Repost 0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 05:16

 

"Ce que tu cherches est si proche de toi 
qu'il n'y a pas de place pour une voie."

 

 Nisargadatta Maharaj

Nisargadatta Maharaj: "
Repost 0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 05:14
Repost 0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 05:10

 

"Et si l’éveil, ce n’était pas ce qui était prévu pour toi?

Et si l’éveil, ce n’était pas ce qui était prévu pour toi?

Tu ne peux absolument rien faire pour que cet éveil arrive, le sais-tu?

Tu es et seras toujours complètement impuissant.

Quoi que tu fasses (cours, stages, méditation…) cela ne pourra rien influencer du tout.

Et te voyant là, maintenant, après tout ce parcours, il serait normal que tu te poses cette question essentielle: et si je n’y arrivais jamais?

Eh bien oui, sans doute ! Je vais même te dire plus, c’est certain que tu n’y arriveras jamais, car ce que la personne cherche à trouver n’existe pas.

Alors, une tristesse arrive…et c’est normal. C’est normal que cette tristesse survienne quand cette lueur de lucidité perce le faux. Pour celui qui a cru, pendant des années, pouvoir obtenir quelque chose ou parvenir quelque part, à la suite d’autant d’efforts, c’est très frustrant, c’est triste et désespérant.

Acceptes cette tristesse et vis-la, car la vérité c’est qu’en effet, tout ce chemin n’a servi à rien et ne va rien t’apporter. Ce à quoi tu aspires depuis si longtemps ne va sans doute jamais arriver…

Il n’y a pas de chemin spirituel, c’est une idée, un leurre. Le seul chemin, c’est celui qu’on empreinte pour réaliser que ce chemin ne mène nulle part et que ce à quoi on aspire ne sera jamais trouvé.

Alors, à ce moment-là, quand cette évidence survient, il est possible que toute recherche s’arrête définitivement et que seule la vie se déroule, sans qu’il ne reste plus personne pour vouloir en faire quelque chose, sans qu’il ne reste personne pour pouvoir y trouver quelque chose.

Juste la vie qui se vit, sans plus rien à chercher.

Quelle paix…"

 

Caroline Blanco
 

Caroline Blanco: "Et si l’éveil, ce n’était pas ce qui était prévu pour toi ?"
Repost 0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 05:10
Humour du jour.
Repost 0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 05:08

 

"Tu peux jeter les livres. 
Oublier leurs habiles formulations.

L’enseignant parfait se tient devant toi, 
ingénieusement déguisé en cet instant ordinaire.

Il ne t'est jamais donné que ce dont tu as précisément besoin pour 
te réveiller du rêve que l’Univers peut mal tourner."


Jeff Foster
 

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens