Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 12:07

"Vous êtes toujours libre, mais votre attention est quelque part ailleurs. Retournez juste votre attention sur votre Soi et loin des objets impermanents. Ce que vous êtes est toujours Ici.

 

Le Soi est ce qui donne le souffle à la vie.

Vous n'avez pas besoin de le rechercher, il est ici.

Vous êtes Cela par lequel vous rechercheriez.

Vous êtes ce que vous recherchez !

Et Cela est tout ce qui est.

 

Restez vigilant et vous verrez que rien n’apparaîtra ; c’est l’astuce pour garder l’esprit tranquille et réaliser la Libération. Une approche temporelle est inutile car la Libération est toujours présente. Vous avez simplement à observer au présent: D’où l’esprit surgit-il ? D’où cette pensée apparaît-elle ? Quelle est sa source ? Alors vous réalisez que vous êtes toujours libre et que le reste a été un rêve."

 

Papaji

 

http://mandala.skynetblogs.be/papaji/

Papaji: " Vous réalisez que vous êtes toujours libre ."
Repost 0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 12:02
Repost 0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 10:41

 

"Votre nature est Félicité. C’est l’ignorance qui vous cache cette Félicité. Dissipez votre ignorance et libérez votre félicité."

 

Ramana Maharshi

Citation du jour.
Repost 0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 10:18
Repost 0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 10:15
Repost 0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 09:46

« Dans mes ouvrages, je reviens constamment sur le fait qu’il n’y a rien à faire, strictement rien à faire, mais seulement à comprendre.

Je reviens constamment sur le fait que vous n’avez pas à méditer, parce que ce qui est recherché au travers de la méditation est déjà là, avant même l’intention de méditer.

Par conséquent, toute mon approche, consiste à faire comprendre au « vous », au « moi », au méditant, sa parfaite inutilité.

Tout au long du jour, tout au long de la nuit, tout au long de la vie les poumons inspirent et expirent.

Pour qu’ils respirent, avez vous besoin, je dis bien besoin de porter votre attention sur la respiration ?

Je suis là, assis en face de vous. Avez-vous besoin, je dis bien besoin de porter votre attention pour le savoir ?

Maintenant caressez votre main et fermez les yeux. Je vous dirai quand les rouvrir.

Allez-y, allez-y… Il y a donc une sensation.

Pour qu’il y ait sensation, y a t-il besoin de « quelqu'un » ?

Pour qu’il y ait sensation, y a-t-il besoin d’un «vous», d’un «moi» ?

Il n’y a que sensation, que sensation… Une sensation qui d’ailleurs ne demande rien à personne.

Alors dans ce cas, pourquoi rajouter un méditant, un « regardant ». Pourquoi rajouter un observateur, un témoin ? Pour quoi faire ? Tout ça c’est de l’effort.

Si plus personne n’est là pour porter son attention, il ne reste qu’attention non-attentive, une attention qui n’est ni« vous », ni « moi », parce qu’elle est à l’avant vous, à l’avant moi, parce qu’elle est le juste avant de toute chose.

 

Cette attention tout apparaît en elle, absolument tout, mais elle, ne fait rien, absolument rien, elle est pareil à un regard qui ne regarde rien, qui ne se porte sur rien, mais qui pourtant rend tout cela possible.

Vous pouvez rouvrir les yeux.

Si vous portez votre attention, vous rajoutez un « vous », un « moi », un méditant.

 

Vous rajoutez ainsi de la méditation à la méditation, à quoi cela pourrait bien-t-il servir, puisse que sans effort, sans absolument aucun effort, c’est déjà là ?

Encore une fois, je suis là, assis en face de vous.

Avez-vous besoin, de porter votre attention pour le savoir ?

Absolument pas, même le dire c’est déjà trop.

Sans effort, sans absolument aucun effort les yeux voient, les oreilles entendent etc. C’est tout ce que vous avez à comprendre. Vous n’avez même pas besoin d’y penser, parce que c’est déjà là avant même d’y penser, c’est constamment là, même sans aucune mémoire ça ne peut pas être oublié.

 

Se forcer à ne rien faire au moyen du faire, ça oui c’est difficile, mais de voir, simplement de voir que lorsque vous ne faites rien cette présence est là c’est très facile, c’est comme voir qu’en ce moment même ce regard est posé sur cet écran d’ordinateur.

 

Vous n’avez rien à faire, absolument rien, rien à faire pour le voir, rien à faire pour le ressentir n’est ce pas incroyable, incroyablement simple, si simple que même le dernier des abrutis est en mesure de le comprendre ?

 

C’est ce voir qui est le plus important. Voir qu’en restant simplement là à ne rien faire, le mental chercheur s’y refuse catégoriquement car lui est toujours dans l’intention, dans l’aller vers, en vue deSimplement voir est amplement suffisant. C’est ce voir qui lui-seul peut mettre fin à toute cette histoire d’éveil. »

 

Franck Terreaux

 

http://lapiqreduscorpion.blogspot.fr/?view=classic

Vous n’avez même pas besoin d’y penser, parce que c’est déjà là avant même d’y penser.
Repost 0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 09:32
Repost 0
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 11:00

 

«Ne devenez rien de spécifique. Même l’Illumination signifie devenir quelque chose. Soyez ce que vous êtes. Pas d’étiquette. Pas de marque. Les marques sont pour les choses.

Quand vous rejetez les notions d’esclavage et de Liberté, le sourire apparaît.

 

Un Maître vous libère de toute activité, de tout concept et de tout fardeau.

Quiconque vous dit de faire ceci ou cela ne devrait pas être appelé un Maître, mais un bourreau. »

 

H.W.L Poonja

 

Pas d'étiquette.
Repost 0
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 10:55
Repost 0
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 10:30

 

"Quand tu ne demandes rien ni au monde, ni à Dieu, quant tu ne veux rien, ne recherches rien,, n'attends rien, alors l'Etat Suprême t'arrivera de façon inattendue et soudaine."

 

Nisargadatta Maharaj

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens