Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 09:55
Repost 0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 09:38

« Faites donc ce que vous faites et laissez le monde dire ce qu’il veut à votre propos. Laissez-les vous crucifier si cela peut les aider à se sentir mieux. Ils ne crucifient, de toute façon, que leurs histoires sur vous, dans leur monde de rêve « Et de même, laissez les gens vous fixer un enjeu, vous attribuer une responsabilité, comme s’il y avait quelqu’un qui pouvait être responsable ou évalué par la réponse à l’enjeu. Ils ne jugent que leur propre idée de vous dans leur monde de rêve.

« La vie se passe, mais elle ne se passe pour personne. Et lorsqu’il n’y a personne, personne ne peut être défensif, possessif ou même se vanter de sa propre compréhension ou expression, personne ne peut plus jamais croire en ses propres bêtises, s’inquiéter de ce que le monde pense ou ne pense pas de son propre message «

« La vie est un mouvement unique, parfois bruyant, violent, parfois féroce, parfois doux, tendre, léger comme une plume, la vie rugit, parfois elle murmure, mais elle est toujours en mouvement (et c’est aussi le mouvement de la vie de l’idée d’une réalité des mots ndr). Au coeur de ce mouvement, pas d’origine, pas de point de référence, de centre, pas de coeur du tout si la vérité doit être dite, mais la vérité ne peut jamais être dite. Ces mots qui essayent de dire la vérité indicible font eux même partie de ce mouvement….la vie n’a pas de centre, car elle n’a pas de circonférence «

« la vie est déjà libérée. La vie est déjà libre du soi personnel, elle est déjà complètement libre d’être exactement ce qu’elle est, d’être parfaitement elle-même. En effet, elle est libre depuis le commencement. Elle n’a jamais été limitée, la recherche de la liberté a toujours été vaine »

« Toute retenue du passé est en permanence balayée par ce qui arrive «

« Vous êtes dans l’intimité complète de ce qui est. Ce qui est devient votre compagnon permanent. Il ne peut jamais vous quitter. C’est une histoire d’amour qui se poursuit toujours et vous ne pouvez plus jamais être seul «

 

Jeff Foster

 

 

http://inconnaissance.unblog.fr/category/jeff-foster/

Vous êtes dans l’intimité complète de ce qui est.
Repost 0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 09:34
Repost 0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 09:10

 

La prière du coeur est un face à face intime.

Je suis dans ma chair la réponse à Dieu,

coeur à coeur qui résonne à l'unisson dans le monde.

 

Le "Je suis" de Dieu transcende le temps et

Le rend immanent à chaque instant.

L'espace, le temps Le manifestent

mais ne sauraient cristalliser sa Présence.

Dieu n'existe pas, Il Est ! De toute éternité.

 

La prière du coeur est une goutte de lumière vivante

qui nous pénètre et nous transfigure.

Elle ne s'apprend pas, elle se vit totalement,

elle n'est pas une technique, une formule

mais un état d'amour, une tension sans effort,

un désir fou vers Celui qui habite en plénitude en nous.

 

Texte de Frère Jean, Hommes de lumière, éditions Mame

Face à face intime.
Repost 0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 09:04
Repost 0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 09:00

 

"Si tu cherches la libération, mon fils, évite les objets des sens comme un poison. Pratique la tolérance, la sincérité, la compassion, la retenue et la vérité comme un nectar. Tu n'es pas composé des éléments - la terre, l'eau, le feu, l'air, ou même l'éther. Pour être libéré, connais toi toi-même comme étant la conscience, le témoin de ceux-ci. Si tu parviens juste à rester au repos dans la conscience, te percevant toi-même comme distinct de ton corps, alors tu deviendras heureux, paisible et libre de tout lien."

 

Ashtavakra

Citation du jour.
Repost 0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 08:33
Repost 0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 11:13

 

En essayant d'être ailleurs plutôt qu'ici, en essayant d'avoir une expérience autre que celle que vous avez, en essayant d'échapper ou de repousser ce moment présent, en essayant d'atteindre un certain état futur, une expérience future ou un événement futur autre que ce moment présent- tout devient si épuisant, à la fin.

Mais la fin est vraiment le commencement et l'épuisement est vraiment votre ami le plus cher et le plus digne de confiance, car il est une invitation secrète au repos profond et à la fin de recherche.

L'épuisement est simplement Ce que vous attendez, brillamment déguisé, chuchotant doucement dans votre oreille:

 "Détent toi, relaxe-toi, mon ami, je suis déjà ici. Aucun besoin de regarder ailleurs. Je sais que tu es fatigué de me chercher. Tu es en sécurité pour venir te reposer, maintenant ….."

 

Jeff Foster

Jeff Foster: "Invitation secrète au repos."
Repost 0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 11:12
Repost 0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 09:17

 

"Laisse cet esprit, le tien,

dans la détente, sans artifice.

Dans cet état, regarde le mouvement des pensées,

Etablis-toi sur ce mouvement, sans forcer.

Dans cet état se révèle un calme.

Pas d'attachement au calme,

Pas de peur du mouvement.

Pas de différence entre le calme et l'activité.

Reconnais ces deux états comme des phénomènes mentaux s'élevant de l'esprit.

Dans cet état, repose...

Sans saisie, sans attachement, dans l'essence naturelle.

Dans cet état, l'essence de ton propre esprit,

Sagesse, vacuité radieuse, va s'élever,

Et tu n'auras pas de mots...

Dans cet état, poindra une stabilité naturelle.

Ne tiens pas la stabilité pour quelque chose,

Mais sois spontané, naturel et libre.

Ne t'attache pas, ne rejette pas les créations mentales,

Mais, s'il te plaît, demeure."

 

Lama Guendune Rinpoche (1918-1997)

 

"Dans cet état, repose..."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens