Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 10:53
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 09:39
Humour du jour.
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 09:09

 

"Au mieux un enseignant est simplement un poteau indicateur qui peut montrer ce qui est réel et présent en vous. Il n’y a pas de poteau illuminé.

Il n’y a que le fait que nous sommes la conscience elle-même.

Dés que nous commençons à évoquer d’autres personnes qui sont éveillées ou pas, nous négligeons le fait que la conscience est pleinement présente et brillante en tant que notre vraie nature ici et maintenant." 

 

John Weeler

Citation du jour.
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 09:07
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:55

 

"Qu’est-ce que le moi finalement ?

Il est une contraction au sein de la présence, il est une tension de la conscience.

Le moi est cette tension même, serrée sur ces propres limites, établissant ainsi une dualité imaginaire entre un dedans et un dehors, un sujet et des objets, un moi et un monde.

Le moi est comme une main fermée, créant un espace intérieur illusoire.

D’où vient cette contraction ?

D’habitudes anciennes, de peurs ancrées, de frustrations latentes…et peu importe au fond.

Ce qui compte, c’est qu’on peut vivre, et vivre bien mieux, sans ce stress fabriqué, sans cette fermeture conditionnée.

Ainsi, l’éveil est une détente, une ouverture, un repos, un laisser-aller, dans l’évidence de la présence atemporelle et inclusive.

L’éveil est une main qui s’ouvre au présent.

En cessant nos vains efforts pour être quelqu’un, nous nous autorisons à nous détendre enfin dans l’Être non-duel et infini.

Quelle douceur ! Quelle paix ! Quel soulagement dans la réalisation de n’être personne, ni rien de particulier."


José Leroy

 

http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2017/03/13/35044204.html

José Leroy: "Le Moi."
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:44

 

"La seule voie de sortie c'est le STOP : arrêter le mouvement obsessionnel de la quête vers l'espoir ou d'un mieux être et revenir au ressenti silence pour nous rendre vulnérable Ici-même. C’est un surcroît de sensibilité auquel la vie nous convie. Nous pouvons seulement constater le fait de voir que nous refusons sans cesse de voir et de ressentir. Le regard désencombré, la vision sans tête, cet Espace silencieux et conscient à tout ce qui est est ce que nous sommes. Rien n'est jamais perdu. Tout est là disponible depuis toujours, maintenant. Le mythe du Sisyphe nous invite à constater l'absurdité du fonctionnement de notre esprit qui s'est identifié à une image erronée, court après des chimères et refuse constamment ce qui est. De la façon la plus étrange et paradoxale, constater le non sens objectif de la vie, non pas intellectuellement, mais avec une intense attention, nous relie immédiatement à son sens le plus immédiat, le sens subjectif, le plus sublime, ce que nous sommes vraiment vraiment : Je suis la Vie.»

Dan SPEERSCHNEIDER

http://eclore-en-conscience.blogspot.fr/2014/12/le-sisyphe-en-nous-les-anciens-grecs.html

Dan SPEERSCHNEIDER: "Espace silencieux et conscient à tout ce qui est est ce que nous sommes."
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:41

 

"Il n’y a pas de porte, par conséquent rien à franchir.

Depuis l’origine, la grande Voie est libre de tout obstacle.

C’est nous-mêmes qui créons nos propres obstacles par ignorance de notre Nature fondamentale.

Cette Nature ne peut-être recherchée ni la liberté être obtenue, car dès l’origine vous êtes Cela.

Cela, c’est la Nature foncière.

Vous ne pouvez pas réaliser ou rechercher ce que vous avez toujours été.

C’est comme si vous cherchiez désespérément vos lunettes autour de vous à l’aide de vos lunettes juchées sur votre nez ! Vous possédez déjà vos lunettes sur le nez et si vous en prenez immédiatement conscience, vous cessez de chercher,

c’est l’illumination soudaine."

 

Kaisen

 

Extrait de « La vision pure » (éditions Accarias-L’Originel)

Kaisen: "Il n'y a pas de porte."
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:26
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:18

 

"Si vous désirez voir dans le miroir de la nature de l'esprit

Ne regardez pas à l'extérieur, mais tournez vous vers l'intérieur

Regardez dehors conduit à l'illusion

mais si vous regardez à l'intérieur, vous verrez votre propre esprit.

Ne suivez pas les pensées passées

N'anticipez pas les pensées à venir

Dès que vous tournez votre esprit vers l'intérieur

N'essayez pas de l'ajuster ou de le modifier le moins du monde

Mais laisser le, tel qu'il est, totalement libre, reposer dans son lieu naturel."

 

Domang Yangthang Rinpoche

Domang Yangthang Rinpoche: " Tournez vous vers l'intérieur."
Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 08:15
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens