Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 12:27
Repost 0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 12:22

 

"Le serieux est une maladie serieuse.

Pour le mental ego-centré tout est grave, serieux.

Plus l'identification de la Conscience avec le mental ego-centré est forte, plus il y a de fanatisme, de rigidité, de violence et donc de souffrance.

Quand il est vu, par personne, que ce que je suis est la Conscience toujours présente et non le mental, alors le serieux n'est plus."

 

Osho

Origine de la violence.
Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 14:34
Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 13:24

 

« Au sein de cela, qui agit ?

Au sein de cela, il n'y a en réalité personne qui agisse.

La nature du Domaine absolu est la spontanéité »

 

Jou Li

Citation du jour.
Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 13:23
Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 13:19

 

 

Ce qui est grand c'est d'être aussi simple que Dieu. Voyez ce qui est donné. C'est cela la chose merveilleuse. Si nous nous relaxions dans ce qui est éblouissant d'évidence, nous trouverions tout ce dont nous avons besoin. C'est un vieux monde bon et bienveillant. Il ne cache rien d'essentiel. Plus une chose est essentielle, plus elle est abondante. Nous nous imaginons que c'est l'inverse. Ce qui est réellement important nous est offert maintenant.

 

"Est-il besoin de le dire ? Les expériences d'émerveillement (expériences de découverte de notre véritable nature) ne suffisent pas à elles seules à provoquer une transformation profonde de l'Être. Elles en apportent cependant les prémices, elles permettent d'en goûter l'inoubliable saveur et, en cela, elles constituent déjà un appel et une incitation particulièrement forte à oeuvrer à cette transformation essentielle sans laquelle l'homme est comme privé de lui-même."

 

Quel est le coeur, quelle est la substance de l'amour ?
A son niveau le plus fondamental, aimer c'est disparaître en faveur de quelqu'un.
Vous disparaissez en faveur de cette personne.

 

Richard Lang

Richard Lang: "Éblouissant d'évidence."
Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 12:26
Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 12:20

 

"La naissance et la mort sont comme des bulles sur l'eau.

L'eau est réelle, les bulles sont éphémères; elles s'élèvent hors de l'eau, puis y retombent.

De même, Dieu est un grand océan dont les bulles sont les âmes.

Par Lui elles naissent, en Lui elles existent, à Lui elles retou
rnent."



Ramakrishna

Ramakrishna : "Bulles sur l'eau."
Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 12:19
Repost 0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 10:32

 

Regarder honnêtement ce qui est là, ce qui éveille en moi la peur, l’anxiété, la prétention, la défense. Clairement, accepter mes prétentions, mes limites. Ces limites vont refléter la non-limite.
Il faut vivre la médiocrité : elle révèle l’ultime en nous. Quand je refuse la médiocrité, quand j’imagine, que je projette un supérieur ou un inférieur, des choses spirituelles qui devraient me libérer de la vie quotidienne, là, je suis dans un imaginaire. C’est une forme de psychose. La médiocrité est l’essentiel-la médiocrité selon mes concepts.


Fonctionner journellement : manger, dormir, aimer, voir, sentir, regarder. Laisser toutes les émotions vivre en nous. Rien à défendre, à affirmer, à savoir. Je n’ai besoin de rien pour pressentir ce qui est primordial. Inutile de changer quoi que ce soit en moi.
Je n’ai pas besoin de changer quoi que ce soit en moi : mes peurs, mon arrogance, mes prétentions, mes limites, tout cela m’est nécessaire pour pressentir le sans-limite.


Tout change, mais aucun changement autre que celui qui apparaît dans l’instant n’est nécessaire. Toutes les énergies qui étaient utilisées pour créer, pour s’approprier, vont aller s’asseoir dans cette disponibilité. Là, il y aura création véritable. Cette création est célébration : une création qui rend grâce, pas une création qui affirme.


Certaines découvertes sont à faire et à oublier dans l’instant. Et pour la personne, c’est la terreur, car l’ego a besoin de s’approprier des qualifications : être spirituel, méditer, se libérer.
La vie ne consiste pas à faire, à acquérir ni à obtenir quoi que ce soit.
La grâce ne frappe que dans les moments de non-savoir, de non-prétention.
Nous n'avons pas à changer notre vie.


La grâce n'est rien d'autre que cette évidence.


Le bonheur est ici lorsque je ne prétends plus qu'il est ailleurs.
Ce que je veux, c'est ce que j'ai.
Dans la tranquillité, il n'y a nulle part où aller.
Ce que je peux trouver à l'extérieur, je peux le perdre.
Alors je ne vais nulle part, je reste ici, présent ."

 

Eric Baret

Eric Baret: "Regarder honnêtement ce qui est là."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens