Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 09:42

 

"Il n’y a pas deux réalités, d’un côté la réalité spirituelle et de l’autre la réalité du quotidien. Je dirais plutôt qu’il y a le réel et mon rêve. 
Le fait de devoir rester impliquée dans l’activité quotidienne, sous toutes ses formes, est un très bon moyen d’éviter les fantaisies de réalisations.
Les défis du quotidien, tel un maître implacable, me montre dans l’instant mon niveau de réalisation. Si la moindre situation me pose un problème c’est le signe que je ne suis pas libre et je remercie le réel de m’offrir cette occasion de le voir.

La pratique essentielle est de se voir très honnêtement à l’œuvre dans chaque situation que la vie propose. Voir quand je lutte contre le réel en pensant qu’il devrait être autrement. Ressentir l’impact de cette résistance au niveau physique et psychique. Puis découvrir la légèreté si je ne me défends pas et que je vais avec les événements. La fatigue vient rarement de l’activité elle même mais de ma résistance."

 

Nathalie Delay

 

sur l'excellente page FB:

https://www.facebook.com/divinepagaille/?ref=py_c

Nathalie Delay: "Découvrir la légèreté si je ne me défends pas ."
Repost 0
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 09:41
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 12:54
Humour du jour.
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 12:53
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 12:50
Image-citation du jour.
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 12:49
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 12:02

 

"L'Etre humain vit à travers une sensation que l’on pourrait décrire d’énergétique, de besoin d’être libre, de se sentir complet, de découvrir la raison de son existence, de se transformer ou s'améliorer, de devenir quelqu’un de diffèrent. Cet engagement, pour une grande majorité, se fait , à l'insu de la personne, intégré automatiquement dans la vie quotidienne.  Cela n'est pas questionné, mais est en fait considéré comme partie intégrale de la nature humaine et de son développement.

Néanmoins certains d’entre nous semblent devenir conscients d’un malaise, une impression qu’il manque quelque chose, un besoin de changement, de transformation. Souvent ces personnes s’engageront dans diverses recherches: Une croyance religieuse, une recherche spirituelle ou existentielle, (l’espoir  de l'illumination), une démarche thérapeutique, un cours de développement de soi-même, une étude philosophique ou psychologique et bien d'autres...

Ces engagements sont bien sur tout à fait honorables, mais ils sont d’une manière subtile, un rejet ou négation de la vie elle-même. Il semble que nous soyons engagés dans une erreur existentielle, qui semble révéler que la vie doit être changée, que notre expérience de la vie n’est pas ce qu'elle pourrait être, et que nous devons la transformer à l’aide de solutions comme celles précitées. Ce rejet inconscient de la vie  telle qu’elle est, provoque beaucoup de difficultés, complications, frustrations et une expérience douloureuse de notre existence.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’actions provoquant des changements dans notre vie  pratique et physique, ou celle d’autres personnes. Il y  a un mécanisme qui opère automatiquement en nous, mais il n’est pas personnalisé à travers cet individu illusoire incomplet et non satisfait.

En conclusion, il n'y a pas d'état de Dualité ou de non-Dualité. Il n'y a que la vie, dans sa simplicité et aussi dans son aspect extraordinaire, où semble apparaître ou non, cette sensation d'être un individu séparé. La vie opère merveilleusement, efficacement, sans cette intervention personnelle pesante. »


 

Christian Milon


 

http://fr.christianmilon.com/

Christian Milon: "L'absence, la fin du besoin de changer."
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 12:00
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 11:56
 
« Il faut oublier des mots comme Dieu, la Mort, la Souffrance, l’Éternité.
Il faut devenir aussi simple et muet que le blé qui pousse ou la pluie qui tombe.
Il faut se contenter d’être. »
 


ETTY HILLESUM

ETTY HILLESUM: "Se contenter d’être."
Repost 0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 11:55

http://eveilphilosophie.canalblog.com/

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens