Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 09:42
Repost 0
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 09:38

 

"Sois à l'endroit d'où naît la vision,
là où même le fait de voir est observé.
Sois juste là. Là, c'est chez toi."


 Mooji

Citation du jour.
Repost 0
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 09:34
Repost 0
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 09:19

 

"Notre enseignement est essentiellement basé sur la compréhension et ce que celle-ci veut dire dans le contexte de la vérité. La vérité ici est notre véritable nature, qui ne peut être objectivée. La compréhension requise pour l'approche de la vérité est par conséquent différente de celle que nous utilisons habituellement pour comprendre le monde des références et des objets. Ainsi, le premier pas est de voir la différence entre ce qui est compréhensible - les objets - et ce qui est au-delà de la compréhension conventionnelle, l'absence d'objets.
Au niveau du mental, la compréhension ordinaire, ce qui nous permet d'approcher au plus près de la vérité sans objet est une perspective claire, une vision non-objective. Je l'appelle souvent une représentation géométrique. Les contenus de cette représentation sont ce qui peut être appelé les « faits de la vérité », c'est-à-dire : « que le mental a des limites, que notre vraie nature est au-delà du mental et que la vérité ne peut être objectivée ».


De la même manière, l'œil ne peut se voir lui-même, la conscience n'a ni naissance ni mort. Elle est la lumière dans laquelle tout événement arrive, où tous les objets apparaissent et disparaissent.
Pour qu'il y ait une compréhension de la vérité, toute représentation doit disparaître ; cette représentation, dernière compréhension conventionnelle du sujet-objet, meurt, elle se dissout dans sa source - la lumière.
Le mental en a été informé sans pour autant pouvoir lui donner un sens.
En d'autres termes, la compréhension se dissout en « être/compréhension ».
Nous ne comprenons plus, nous sommes la compréhension.
Ce basculement est soudain, c'est un moment dramatique où nous sommes éjectés dans l'intemporel.

Dire que la vérité est Une est une conjecture intellectuelle qui demande objectivation.
La vérité ne pouvant être objectivée, nous ne pouvons seulement en parler qu'en termes de ce qui n'est pas. Cette voie étant au-delà du concept sujet-objet, nous l'appelons la non-dualité, Advaïta.
La compréhension alors demande une ouverture totale.
Quand nous regardons du point de vue mâle ou femelle, nous ne voyons que le genre.
Quand nous regardons du point de vue de la personnalité, le « concept-je », tout est personnel dans la relation d'objet à objet. Mais quand nous sommes dans la globalité, dans la conscience, il n'y a alors que la conscience.

Du point de vue du genre ou du « concept-je », nous occupons une fraction de l'être.
Mais quand nous sommes dans notre totalité, nous voyons uniquement le global.


Au moment où nous occupons sciemment notre globalité ou même si nous en avons un aperçu, l'échiquier en est complètement changé.
De ce point de vue, qui n'est plus un point de vue, nous voyons les choses reliées les unes aux autres, parce que chaque chose se réfère maintenant à la conscience, au silence.
Tout ce qui est phénoménal, tout ce qui est objectif, a seulement une réalité quand il demeure dans le silence, et se réfère à la tranquillité. Ainsi, le changement de l'échiquier est le résultat du pressentiment ou d'une vision instantanée de la réalité."

 

Jean Klein

 

http://kerisahel.blogspot.fr/search/label/Jean%20Klein

 

 

Jean Klein: " Le changement de l'échiquier ».
Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 09:57
Humour du jour.
Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 09:55

 

"Si nous sommes d’ici
Le jour est vertical
Il n’est qu’à demeurer"


Jean Lavoué

Bonne dormition-assomption.

Bonne dormition-assomption.

Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 09:53
"Quand tu sais comment écouter, tout le monde est le gourou qui te parle."

"Quand tu sais comment écouter, tout le monde est le gourou qui te parle."

Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 09:47

 

"Tu es parfait et complet
depuis avant l'aube des temps."


 Mooji

Citation du jour.
Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 09:42
Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 09:38

 

"Je Suis, Ici, vers l’intérieur, espace d’accueil de ce que je parais être là-bas, vers l’extérieur

Espace vide, Ici, pour accueillir toute forme là-bas

Espace transparent, Ici, pour accueillir toutes couleurs là-bas

Espace silencieux, Ici, pour accueillir tout son là-bas

Espace immobile, Ici, pour accueillir tout mouvement là-bas

Espace illimité, Ici, pour accueillir toutes limites là-bas

Espace éternel, Ici, pour accueillir le composé & décomposé là-bas

Espace conscient, Ici, pour accueillir toute matière là-bas

Espace Vivant, Ici, pour …"


JEAN-MARC THIABAUD


http://volte-espace.fr/separation-du-soir-paul-klee/

JEAN-MARC THIABAUD: "Je suis."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens