Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 13:55
Repost 0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 13:52

 

Cela ne demande aucun effort. Vous n’avez rien à tenter, à atteindre, ou à saisir. Vous êtes Cela.

Dès qu’on y regarde de plus près, le faux ne peut soutenir l’investigation.

Comme le dit le texte zen : « Avant l’Illumination, couper le bois et porter l’eau. Après l’Illumination, couper le bois et porter l’eau. » Avant, c’est une corvée qui m’incombe (à ce « moi » qui aime le faire ou non). Après, c’est juste ce qui arrive, ce qui fait partie du fonctionnement.

Regardez, examinez et vous verrez la non-réalité de cette prétendue personne.

« Cette sensation de paix qui dépasse toute compréhension. »

Continuez à regarder et demandez-vous : qui est ce moi qui lui (bavardage) donne de la valeur ? Et ce, jusqu’à ce que vous voyiez que ce moi n’est qu’une idée.

La pensée d’elle-même ne peut rien faire ! La pensée « je vois » ne peut voir ! (…entendre, être conscient, id) Mais « voir » (…) et être conscient se font à l’instant même.

Nous vous disons donc ici, que ce que vous cherchez, vous l’êtes déjà !

(…) il ne peut y avoir aucune réponse au niveau du mental.

Quelle que soit la direction que vous prenez, c’est toujours le mental. Alors, STOP, Arrêtez-vous !

« Le chemin spirituel inclut tout, il n’exclut rien. »

Nous disons que tout est lié, mais, en fait, c’est une seule et même chose.

Nous prenons l’apparence pour la réalité, plutôt que de regarder l’essence, qui est Présence.

La réalisation commence avec la compréhension que tout arrive dans la conscience.

Vous êtes un-sans-second, qu'il y en ait la réalisation ou pas.

 

Bob Adamson

Bob Adamson (Sailor Bob): "Ce moi n'est qu'une idée."
Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 16:43
Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 16:15

 

"Détendez-vous, ami. Ralentissez. Respirez. Trouvez votre sol.

Sachez que tout se déploie selon une intelligence d’une beauté inimaginable.

Même quand rien ne va, tout va, en quelque insondable sens.

Détendez-vous, ami. Vous n’avez pas besoin de savoir.

Ralentissez. Respirez. Trouvez votre sol."

 

Jeff Foster

 

https://fr-ca.facebook.com/Jeff-Foster-en-Fran%C3%A7ais-377707955624194/

Citation du jour.
Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 16:07
Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 15:05

 

"Derrière notre distraction, ce regard de bébé, le “regard premier”, demeure… “reste…”.
C’est en cela qu’il ne s’agit pas d’un maintien, mais d’une “vacance”, d’une disponibilité, d’un rafraîchissement naturel, qu’il nous revient d’autoriser, ou plus simplement de ne pas occulter.Malgré notre illusionnement, nous demeurons dans la vérité. Seulement, nous ne la connaissons pas (ou plus). Ne pas se distraire, c’est ne pas se détourner de cet éclat spontané. On pourrait dire, c’est “apprivoiser”, ou s’en “remettre” à “l’Ouverture” que nous nous employons à restreindre vainement depuis si longtemps. Lorsque nous refusons d’alimenter notre distraction, il ne reste plus de condition, ni d’atermoiement pour vivre la Présence. Ainsi, spontanément, c’est son flux qui nous emplit et qui nous nourrit."

 

Denis Marie

http://www.denismarie.net/

 

Denis Marie: "Vacance."
Repost 0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 14:19

"Derrière les apparences de l'univers se trouve l'unique réalité : la conscience.
Elle n'est pas le centre : en dehors d'elle, il n'y a rien.
Elle est le contenant du cosmos.

Elle est aussi l'impulsion, le mouvement qui organise la vie, qui crée la variété infinie des formes et qui les résorbe.
Elle est la danse du vide.

Tout existe par sa puissance illimitée. Elle est la matrice qui féconde tout. Chaque phénomène émerge d'elle et retourne à elle. Elle est la source unique. Nous sommes nés d'elle. Nous sommes son expression.

De la conscience émane l'amour inconditionnel, sans objet, sans direction, qui pénètre toute chose. Il est l'énergie cosmique qui nous traverse, nous anime et nous porte. Nous le manifestons dès que la perception de l'unité de la vie éclôt en nous.

La pensée est issue de la même source d'énergie. Mais dans son approche fragmentaire de la réalité, elle occulte cette origine.

Il n'y a rien de particulier à faire pour être ce que nous sommes de toute éternité. Tout effort est une projection de l'esprit qui se tend en vue d'acquérir quelque chose. La Réalité ne peut être objet de quête ou de méditation. Rien n'est hors d'elle.

Prenons simplement la position d'accueil de toute activité du corps et du mental.
Les manifestations innombrables ne sont pas moi, ni à moi, mais un jeu de la vie.
Demeurons silencieux, détachés de tous les phénomènes.
Notre nature véritable est paix. Elle n'est pas liée aux actions du corps et du mental.
L'ignorance est de s'identifier à ceci ou à cela.

C'est lorsque nous vivons dans notre totalité - l'espace lumineux de la pure conscience - que l'énergie de vie, expression du flot infini, peut s'épanouir librement en nous et à travers nous. Elle n'a pas d'autre but qu'elle-même. Nos actes jaillissent alors spontanément de ce vide hors du temps.
Dés que nous demeurons « en conscience » dans cet espace, nous sentons que nous nous stabilisons, car c'est notre propre substance que nous réalisons.
Notre vraie nature n'est pas un état. Elle est le déploiement continu de la vie dans notre espace de paix et de silence.

C'est l'intelligence à l'œuvre au sein de l'énergie de vie qui prend soin de nous. Ce n'est pas à nous de le faire. Elle nous porte où elle veut.
Notre existence terrestre est l'histoire de la vie qui cherche à s'accomplir en chaque être, patiemment, amoureusement. Nous sommes issus de sa vibration originelle. Nous sommes l'univers au point de sa source vibratoire, d'où jaillit l'énergie.
Là est la racine de la conscience.

La vie réside dans la conscience. Elle ne peut se déployer que dans l'espace vide, potentiel illimité, qui est notre vraie nature. C'est cela le mystère à découvrir. Il n'y en a pas d'autre.

Nous sommes conscience, c'est là notre véritable identité, de toute éternité. Nous sommes son mouvement infini, hors du temps.
Voyons-nous comme étant ce flux sans commencement ni fin, harmonisons notre rythme à sa pulsation éternelle.

Il n'y a qu'un seul appel, celui de l'espace éternel en nous. Il est notre substance véritable, le lieu vide de la pulsation unique de la vie. Cette réalité n'est pas ailleurs que là où nous vivons. Son éternité se dévoile à nous à chaque instant.

Etendons-nous vers l'extérieur, participons activement au monde, le connaissant comme jeu, tout en rentrant sans cesse en nous-mêmes. Retrait et expansion sont les deux mouvements de la vie.

Ayons le courage de nous alléger de toutes les pressions de la société et partons à la découverte, solitaire, de la réalité. C'est notre dignité d'humain de nous relier en conscience à l'essence de notre être.

Simplifions-nous, dépouillons-nous, et dans ce vide, nous découvrirons l'intelligence de la vie à l'œuvre."

 

Nicole Montineri

 

http://www.laconscience-espace.com/index_fr.html

Nicole Montineri: "Nous sommes conscience."
Repost 0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 14:18
Repost 0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 14:08

 

" Vous aviez vécu dans l'espoir de libérer quelqu'un et

vous vous apercevez que personne n'est retenu.

Le jour ou vous verrez que rien n'est enchainé,

toutes vos cellules vont s'épanouir.

 

Quel immense soulagement,

c'est un peu comme l'histoire ;

Le grand sourire de l'homme qui, voulant tuer l'amant de sa femme,

se souvient brusquement qu'il est célibataire "

 

Jean Klein

 

http://beauletart.blogspot.fr/search?updated-max=2014-02-28T02:50:00-08:00&max-results=80

Citation du jour.
Repost 0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 14:07
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens