Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:58
Image-citation du jour.
Repost 0
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:50

 

"Votre expérience actuelle peut être décomposée en deux aspects apparents: la conscience et la pensée. La conscience est votre nature essentielle. C'est un espace éveillé grand ouvert, vide, paisible, aimant, intelligent qui est inséparable de ce moment.
  
Les pensées sont des images temporaires qui vont et viennent dans une succession sans fin. La pensée est habituellement une certaine interprétation dualiste sur la façon dont le passé est incomplet, dont ce moment n'est pas assez bon, ou dont le futur détient la réponse.
La conscience s'identifie au courant de pensée, se fixe sur une pensée après l' autre. Cela crée l'illusion de la souffrance et de la recherche. Rechercher la fin de la souffrance et la rechercher en pensant davantage est un piège. Pour la pensée, il n'y a pas de fin. Il n'y a qu'une autre pensée.
  
Si vous pouvez voir la futilité de ce cycle auto-entretenu, il devient possible de reconnaître que votre expérience actuelle contient déjà votre nature essentielle qui est conscience. Les pensées vont et viennent simplement dans la conscience. N'essayez pas de les supprimer. Laissez-les aller et venir. Les constater offre la possibilité de voir ce qui se passe réellement. Ce qui constate ces pensées est la conscience elle-même.
  
Dans votre expérience actuelle - peu importe où vous êtes ou ce que vous faites - la simple reconnaissance de votre nature essentielle en tant que conscience vous montre le reste, ce que vous cherchiez. En vous posant en tant que conscience, vous voyez que la pensée n'est pas un problème. Elle est seulement une expression - et donc non séparée - de la conscience."

 

Scott Kiloby 

 

 

http://du-tout-et-du-rien.blogspot.fr/2016/05/conscience-et-pensee.html

Scott Kiloby : "La simple reconnaissance ."
Repost 0
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:44
Repost 0
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:40

 

"Quand on pèle un oignon,

toute la peau finit par s’en aller et il reste rien.


De même, quand on analyse l’ego,

on découvre que ce n’est pas une entité."

 


Ramakrishna

Citation du jour.
Repost 0
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:35
Repost 0
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:28

 

"Il est important aujourd'hui de démythifier l’éveil : l’éveil est pour tous, c’est l’état naturel de notre condition.

Si l'éveil nous parait peut-être exceptionnel, c'est parce qu'on le confond avec des expériences mystiques. Les expériences mystiques (ou Peak-experiences en anglais, les expériences de crête) sont des expériences émotionnelles et énergétiques très fortes. Ce sont des extases, des montées d’énergie, qui s’accompagnent souvent de sentiment de félicité.

Mais les expériences mystiques ne sont pas l’éveil. D'ailleurs, l’éveil n’est pas une expérience, c’est l’état dans lequel se produisent toutes les expériences, celles qui sont ordinaires comme celles qui sont extraordinaires.

Les expériences mystiques sont temporaires, fugaces ; elles viennent puis repartent. L’éveil est permanent ; il n’arrive pas, ni ne s’en va. Les expériences mystiques génèrent des sentiments de joies intenses ; l’éveil est la Présence consciente qui accueille les joies mais aussi les tristesses. Il est une paix beaucoup plus profonde que les expériences. Le philosophe bouddhiste D.T. Suzuki disait que l’éveil est « non religieux » et « dépouillé d'émotions » ; il y a en lui « quelque chose qu'on pourrait appeler froid témoignage scientifique ou état de fait », et « tout est gris, nullement impressionnant, sans attrait ».

L’expérience mystique qui peut se lever dépend de plein de acteurs comme l’énergie qu’on a investi dans la recherche, le stress accumulé pendant des années…Et l’intensité de l’expérience mystique n’est pas une garantie de la profondeur de l’éveil…cela peut n’être qu’un feu d’artifice qui n’éclaire rien une fois terminé…

Et on ne peut vivre dans le quotidien si on est traversé d’extase, de samadhi comme on dit en Inde…

La drogue est un moyen plus sur que l’éveil pour avoir des expériences mystiques. D’ailleurs de nombreux poètes et écrivains ont témoigné d’expériences mystiques sous prise de drogue : Henri Michaux, Aldous Huxley, et tant d’autres…

L'éveil est le dépassement de l'illusion d'un moi séparé ; il est naturel et simple."

 

José Leroy


http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2017/02/06/34901192.html#comments

José Leroy: "Démythifier l'éveil."
Repost 0
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:16
Repost 0
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 10:03

 

"Le sérieux est une maladie sérieuse."

 

Osho


Pour le mental ego-centré tout est grave, sérieux.
Plus l'identification de la Conscience avec le mental ego-centré est forte, plus il y a de fanatisme, de rigidité, de violence et donc de souffrance.
Quand il est vu, par personne, que ce que je suis est la Conscience toujours présente et non le mental, alors le sérieux n'est plus."


 
 

Humour du jour.
Repost 0
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 08:56
Repost 0
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 08:53

 

« La conscience qui se déploie dans la naissance est nouée et entravée par la vue du soi (la personnalité), de là sa tension agitée et impuissante.

On y remédie en stabilisant la conscience dans l’intériorité, ce qui revient à installer la conscience dans la Conscience elle-même ».

 

Asanga (4ème siècle)

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens