Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 09:01

 

"Cette attitude d’observation silencieuse

est

le fondement même du yoga.

Vous regardez le film, mais vous n’êtes pas le film."
 

"Le « ici » est partout et le maintenant - toujours."


Nisargadatta Maharaj

Citations du jour."
Repost 0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 09:00
Repost 0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 08:56

 

"Il est où le bonheur ?

Le bonheur n'est pas un état présent ou à venir, à espérer.
Il est inhérent à ce que vous êtes,
Il est votre nature même,
c'est l'état naturel de l'être.
Joie, paix et tranquillité en sont les caractéristiques.
Alors ne le cherchez pas à l'extérieur,
trouvez le au coeur de vous-même.
Au coeur de vous-même ne signifie pas à l'extérieur ni même à l'intérieur du corps,
Au coeur de vous-même signifie avant les sens et la pensée, avant même l'image que vous avez de votre corps.
Là réside un Espace sans limite, sans forme, c'est le Soi, l'Amour.

Découvrez cet espace, il est Lumière éternelle à jamais présente.
Rejoignez-le, c'est ce que vous avez toujours été en vérité, sans le savoir.
Et puis incarnez-le, devenez cela, consciemment.

Car lorsqu'il est reconnu, dévoilé, vécu alors le Soi peut véritablement "porter ses fruits" dans le monde.
En tant que Cela, voyez que tout ce qui est alors expérimenté est sublimé, magnifié.
Non pas que l'expérience se soit modifiée pour autant, non rien n'a été touché, tout est tel que c'est.
C'est l'expérience que vous en faites qui s'est modifiée, il y a eu changement de Perspective.
Alors ce qui arrive est la justesse même, car tout est déjà accueilli, sans condition aucune. Le jugement, le refus ne sont plus.
C'est l'évidence, tout est Vie.
Le Regard alors est frais, innocent. C'est le regard de l'enfant.

Ce que vous êtes s'est révélé à lui-même.
Vous êtes, simplement.
Vous êtes le Bonheur même.
Gratitude"

 

Marion Renault

Marion: "Il est le bonheur ?"
Repost 0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 08:54
Repost 0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 08:50

 

"Quelle est l’extrémité du fil d’Ariane qui avait guidé Thésée dans le labyrinthe et qui va nous guider, nous, de notre réalité relative actuelle jusqu’au bout du chemin ? 

C’est la réalité telle qu’elle s’exprime ou se manifeste pour moi, extérieurement et intérieurement. Et si cette première réalité-là est faussée, c’est la porte même vers la vérité qui est faussée. Vous pensez bien que, s’il y a une porte dans le mur, que je la recouvre par un rideau et qu’à côté je peins une fausse porte sur ce mur, je ne sortirai jamais de la cellule dans laquelle je suis prisonnier. 
La porte de sortie de la prison, c’est la réalité immédiate. Cette réalité immédiate est à la fois le voile – et la révélation, les deux en même temps, de la grande réalité qui vous échappe. "

 

Arnaud Desjardins


Au-delà du moi
À la recherche du soi II 
http://spinescent.blogspot.fr/

Arnaud Desjardins: "Réalité immédiate."
Repost 0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 08:49
Repost 0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 09:34

 

"Il y a souvent une grande confusion à propos de l’idée de trouver la tranquillité, la paix intérieure.
Nous avons tendance à rechercher cette tranquillité par des pratiques ou des méthodes qui ont pour objet de nous tranquilliser, de nous rendre paisible.
Ce faisant, même si nous n’en avons souvent pas conscience, nous passons à côté de la vraie tranquillité.

Ce faisant, nous trouvons une forme de calme intérieur qui nous quitte souvent dès que nous sortons de notre pratique ou lorsqu’un évènement ou une émotion déplaisante survient.
Car par la pratique nous apaisons ce qui est in-tranquille, mais l'in-tranquille peut revenir l'instant d'après.
Ou bien nous créons un nouveau personnage mental, un témoin qui observe et nous maintient en dehors de notre vécu, créant ainsi une distance superficielle qui nous laisse croire que nous sommes tranquille alors que nous sommes juste déconnecté.
Nous devons trouver la tranquillité en nous-même, non pas comme un état construit, à maintenir, mais comme une évidence qui sous-tend tout, même l’agitation, même le « chaos » intérieur.
Un jour que je venais de m’asseoir en méditation, j’ai posé mon attention sur le chaos que je ressentais en moi, et j’ai alors soudain pris conscience que si ce chaos était présent en cet instant c’est qu’il ne pouvait pas en être autrement.

Ce qui se présente à chaque instant est inévitable. Le comprendre profondément ouvre la porte à la vraie tranquillité.

C’est avec ce genre de prise de conscience que la pratique de la médiation commence : être tranquille c’est laisser tout en l’état - « merci de laisser les lieux dans l’état où vous les avez trouvé en entrant », et bien oui c’est exactement cela, la méditation :-)
Lorsque tout est laissé en l’état, nous pouvons juste être, et vivre l’instant simplement.
Les premiers temps nous allons nous rendre compte que nous faisons à chaque seconde de multiples tentatives pour modifier notre état intérieur, pour respirer mieux, avoir moins de pensées et nous tranquilliser.

Ces tentatives sont tout autant de moyens pour éviter ou transformer le réel et le vécu direct et sans filtre de la réalité - pou éviter la véritable présence.
Ces tentatives sont tous les mouvements que notre mental fait pour manipuler le réel, le contrôler, y apposer sa volonté personnelle et son pouvoir et éviter ce qui lui (nous) fait le plus peur : la vie.
Le « témoin » peut faire partie de ces tentatives d’éviter le réel, notamment quand ce témoin est en fait un moyen de contrôler nos émotions par exemple, ou d’éviter quelque chose qui nous fait très peur.
La vigilance, la constance et la patience sont donc de mise.
C’est en observant ces tentatives de plus en plus finement que peu à peu elles vont se dévoiler dans toute leur mécanique puis peu à peu cesser : notre espace intérieur va alors se clarifier, s’ouvrir, pour dévoiler la tranquillité même qui réside dans le coeur de chacun.
Lorsque nous cessons de manipuler l’instant, c’est à dire de faire toutes ces tentatives pour éviter notre vécu dans l’instant,
nous pouvons nous déposer en nous-même, simplement, et vivre la vie directement - être la vie même, la présence même.

​Alors nous pouvons découvrir que cet instant même contient aussi les multiples tentatives pour lui échapper, tout comme la tranquillité contient le chaos.»

 

Severine

 

http://www.laseve-et-lerien.com/meditationtranquillite.html

Séverine: "Être tranquille c’est laisser tout en l’état ."
Repost 0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 09:30
Repost 0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 09:18
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."   Jiddu Krishnamurti .

"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Jiddu Krishnamurti .

Repost 0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 09:06


Q: Jusqu’ici, je vous suis. Et maintenant, qu’attendez-vous de moi ?


Maharaj: Il n’y a rien à faire, juste être. Ne faites rien, soyez. Pas d’escalade de montagne, pas de retraite au fond d’une caverne. Je ne vous dis même pas : « Soyez vous-même » puisque vous ne vous connaissez pas. Soyez, c’est tout. Ayant vu que vous n’êtes ni le monde « extérieur » de la perception, ni le monde « intérieur » du concevable, que vous n’êtes ni le corps, ni le mental, soyez uniquement.
 

Nisargadatta Maharaj: "Soyez, c'est tout."
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens