Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 12:22

 

« Quand l’être réalise sa vraie nature, il voit que tout ce qu’il perçoit est un reflet de lui-même. De ses conditionnements sur le plan relatif, et de son essence sur le plan absolu. »

 

Suyin Lamour

Citation du jour.
Repost 0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 12:15
Repost 0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 12:11


"Voir, est l’accueil inconditionnel (l’évidence) de qui vous croyez être en cet instant: votre âge, votre race, votre sexe, votre corps physique, vos désirs, vos émotions, vos réactions, vos règles, votre opinion, vos reproches, la mélodie spirituelle dans votre tête, votre mépris pour certains, l’amour pour d’autres, vos certitudes intellectuelles.
Le personnage est incapable d’accueillir totalement, mais la résistance à «ce qui est» et sa compulsion à vouloir changer la réalité est incluse dans ce qu’il peut regarder. S’il résiste, c’est que des vieilles émotions persistent. Il espère en vain que les efforts qu’il fournit pour devenir de plus en plus «accueillant» lui permettront d’atteindre la fin du rêve d’individualité. Et cette fin de rêve d'individualité devrait ressembler, selon le personnage, à de «l'amour». Il serait intéressant de regarder quelle est votre définition de l’amour. Qu’en espérez-vous ?
Quand je parle de la fin du rêve d’individualité, je ne vous parle pas d’une progression graduelle qui mènerait à la victoire spirituelle du personnage, mais de la réalisation instantanée que ce personnage n’existe pas et n’a jamais existé. Le personnage qui semble progresser n’existe pas !
Donc ce personnage qui vous appelez «moi» ne vous mènera nulle part. Cette prise de conscience profonde, peut-être même inconfortable, révélera un espace neutre, un petit banc d’observation où vous pourrez constater que l’apparence du processus de dé-construction du personnage se fait sans vous, sans votre intervention. Vous en êtes le témoin vivant. Je vous invite donc à une attention lucide quoique désintéressée qui semblera vous demander un effort. Cet effort est une impression éphémère, ne la prenez pas pour la réalité.
Je vous invite aussi à constater à quel point il est facile de s’identifier à nouveau à celui qui regarde."


Betty

 


https://www.facebook.com/betty.quirion/?ref=py_c

Betty: "Une attention lucide."
Repost 0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 12:08
Repost 0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 12:01

 

"Tu n’as jamais compris la vie parce que comprendre n’était pas le but.
Tu étais censé vivre, vivre ses nombreux paradoxes ...
Plus tu donnes sans attendre, plus tu reçois en retour.
Moins tu t’inquiètes, plus tu lâches prise des résultats, plus tu t’intéresses et goûtes au voyage.
Plus tu peux être pleinement toi-même, moins tu as à te soucier d’un soi.
Plus tu donnes d'espace aux pensées, moins elles te contrôlent, et plus tu le fais profondément, tu observes alors que tu n’es plus le penseur.
L'amour n’est pas quelque chose que tu obtiens, c’est ce que tu es. 
L'illumination n’est pas une destination, c’est la lumière qui éclaire le chemin.
Parfois, un « Non ! » est un OUI massif à la vie.
Parfois, il est nécessaire que tu échoues, que tu t’effondres, pour ressentir la victoire.
La seule chose à laquelle tu aspires, est la seule chose que tu ne peux pas trouver, car elle est déjà là au cœur du désir lui-même.
Plus tu connais la mort, plus tu connais la vie. Plus tu te dérobes à la mort moins tu te flaires vivant.
Tu dois devenir comme un enfant pour entrer dans le Royaume.
Tu peux douter de tout ce que tu crois, et seul le doute est complètement indubitable.
Dans l'Inconnu réside la forme absolue du Connu.
Et même ta confusion est clairement perçue, par les yeux de l'amour inconditionnel."

Jeff Foster

 

https://www.facebook.com/Jeff-Foster-La-Divine-Pagaille-1690744887880007/

Jeff Foster: "La Lumière qui éclaire le chemin."
Repost 0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 10:54
Repost 0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 11:29

 

"Ne demande pas : "Qu'est-ce qui va se passer ensuite ?" Laisse cela être une surprise. Un arbre ne se demande pas ni ne prévoit où il devrait faire pousser la prochaine feuille ou faire apparaître le prochain fruit. Non, sa vie tout entière n'est qu'un déploiement. Sois l'arbre de vie qui se déploie tout simplement."


 Mooji

 

https://www.facebook.com/Mooji-Francophonie-220402271438224/?ref=py_c

Mooji: "Déploiement."
Repost 0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 11:28
Image du jour.
Repost 0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 11:24

 

« Je ne dis pas que l’homme est Dieu

ni que Dieu soit l’homme ; 


mais je nie que l’homme plus Dieu, cela fasse deux.»

 

Henri Le Saux

Citation du jour.
Repost 0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 11:20
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens