Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 09:16
Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 09:14

 

"Disons que vous tombez amoureux de quelqu'un et que cette personne est à Londres. Vous devez vous rendre à Londres puisque c'est là que se trouve votre bien-aimée. Il vous faut voyager pour y aller et, pour financer le transport vous avez besoin d'argent. Mais qu'adviendrait-il si votre bien-aimée était très près de vous, si elle était plus proche de vous que votre propre respiration ? Si vous vous mettez à courir, ou que vous entamiez quelque mouvement que ce soit, vous vous en éloignerez au lieu de vous en rapprocher. Dès que vous courez, vous échappez à la présence de votre bien-aimée au lieu de la rejoindre. À chaque fois que vous recherchez autre chose, quelque chose qui ne soit pas cette bien-aimée située plus près de vous que votre respiration, votre quête vous en éloigne. Il en est toujours ainsi. Si vous désirez la libération, vous devez apprendre à ne plus courir. Il vous faut découvrir comment rester, et être, là où vous êtes. Cette liberté n'est pas en vente sur les étalages du marché aux légumes, ni nulle part ailleurs.

Vous devez comprendre que la liberté est en vous et qu'elle ne se trouve pas dans les objets qui sont distincts de vous. Puis, une fois que vous vous êtes assurés de son emplacement, il vous faut décider : " Quand la voudrai-je ? " C'est une décision majeure, l'une de celles que vous avez remises à plus tard pendant des millions et des millions d'années. Prenez la décision. Prenez cette décision maintenant."

 

Papaji

 

http://www.inner-quest.org/Poonja_Feu.htm

Papaji: "Prenez cette décision maintenant."
Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 09:04
Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 09:00

 

" Je ne peux pas vous montrer Dieu parce que Dieu n'est pas un objet que l'on peut voir.

Dieu est le sujet.

Il est celui qui voit.

Ne vous attardez sur aucun objet qui peut être vu. Découvrez qui est celui qui voit. "

Il ajouta également : " Vous seul êtes Dieu. "

Parole de Ramana Maharshi à Papaji

Citation du jour.
Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 08:45
Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 08:40

 

"Reviens encore et toujours au "JE" et avance , avance , ne t'approprie aucune expérience "bonne" ou "mauvaise" ..laisse les rejoindre la source de tout ce qui existe , ainsi t'apparaitra de plus en plus JE SUIS dans son essence !

Ne t'accable pas ! l'acte de pensée s'inscrit dans un mouvement : le vivant , cela ne t'appartient pas , tu es humaine voilà tout ! un chat n'élabore son planning ni ne médite !! lorsque l'on médite , on est ni pour ni contre le phénomène qui se présente au sein de notre conscience , on ne saisit ni on ne rejette .
C'est la FASCINATION du SUJET qui crée l'OBJET , le sujet est lui même fascination , avec la pratique le sujet sera démystifié et s'inscrira lui même dans le mouvement ....et disparaitra quand tu le décideras . Les objets joueront leur rôle sur l'écran du cinéma et ne laisseront aucune trace ....
est-ce que la vague laisse une trace définitive sur le sable ?
Le JE est impermanent , il apparait et disparait , donc il n'est pas réel ...qu'est ce qui reste ? ??
:::
....à dé-couvrir : le tableau blanc sur lequel se meuvent toutes les apparitions phénoménales."

 

Mira

 

http://sunyata-eveilsauvagecom.blogspot.fr/

Mira: "Le tableau blanc."
Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 08:29
Repost 0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 12:03

 

 

« La seule liberté dont nous disposions est de devenir conscient de ce que nous sommes en réalité.

C'est la seule liberté que nous ayons.

Il n'y a pas d'autre liberté »


Jean Klein

Citation du jour.
Repost 0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 12:01
Repost 0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 11:40

 

"Par la quête de : " Qui suis-je ? ", le mental devient silencieux. La pensée " Qui suis-je ? " détruit toute autre pensée, et, de la même façon que le bâton utilisé pour remuer le bûcher funéraire, elle finira par être elle-même détruite. Puis la réalisation du Soi surviendra.
Lorsque d'autres pensées émergent, il ne faut pas les entretenir mais rechercher plutôt : " A qui cette pensée apparaît-elle ? " Peu importe combien de pensées se présentent. Pour chaque pensée qui émerge, il faut se poser la question avec assiduité : " A qui cette pensée est-elle apparue ? " La réponse sera alors " à moi ". Sur ce, si l'on se demande : " Qui suis-je ? ", le mental retourne à sa source, et la pensée qui avait surgit devient silencieuse. Ainsi, grâce à une pratique régulière, le mental acquerra la capacité de rester dans sa source. Lorsque le mental, sous sa forme subtile, passe par le cerveau et les organes sensoriels, les noms et les formes grossières apparaissent. Lorsqu'ils demeurent dans le Cœur, les noms et les formes disparaissent. Ne pas permettre à l'activité mentale de s'extérioriser et la maintenir dans le Cœur est ce qu'on appelle : " intériorité " (antar-mukha). Laisser le mental quitter le Cœur est appelé : " extériorisation " (bahir-mukha). Ainsi, lorsque le mental demeure dans le Cœur, le " je " qui est la source de toute pensée s'évanouira, et le Soi, à jamais présent, brillera. Quoi que l'on fasse, il faut agir sans l'ego " je ". Lorsqu'on se conduit de la sorte, la nature de tout ce qui apparaît alors, est celle de Siva (Dieu)."

 

 Ramana Maharshi

Ramana Maharshi: "Qui suis-je ?"
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens