Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 09:21

 

"Certains se comportent comme une petite souris.
Je dis : "Arrêtez ça !"
Vous n'êtes pas faibles.
Vous vous comportez d'une manière faible, mais vous n'êtes pas faibles.
La fragilité de votre corps n'est pas une indication de votre esprit.
Regardez Mahatma Gandhi, maigre comme un clou, mais quelle puissante présence.
Votre puissance réside dans votre être !"


 Mooji

 

https://www.facebook.com/Mooji-Francophonie-220402271438224/?ref=py_c

Citation du jour.
Repost 0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 09:19
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 09:29

 

"Quand on croit qu'il y a quelqu'un à l'extérieur qui souffre , et que cela n'a rien à voir avec nous , bien que cela nous touche , on va constamment vouloir faire quelque chose pour eux. 
Ce qu'il se passe , c'est qu on a projeté une part de nous à l'extérieur , parce qu'on ne peut pas la voir en nous. 
Donc si tu vois quelqu'un souffrir à l'extérieur , c'est quelque chose qui souffre en toi . 
Et cette partie que tu vois souffrir montre que tu t'es abandonné toi même dans l'instant. 
Et tout cela maintient la souffrance , maintient la séparation parce qu il y eu un jour un coupable, y a eu un jour quelqu'un qui a fait quelque chose de mal qu'il n'aurait pas du faire , et tant que celui la reste coupable , on est coupable aussi ! Tant qu'il y a une seule chose qui est rejetée de la totalité et bien on va vivre la séparation et du coup la souffrance . 
Tant qu'il y a un coupable , on est coupable. 
Soit on est tous innocents , sois on est tous coupables . 
On est un ! 
On parle ici d inconditionnel et d'innocence . <3 
Et c'est la liberté ! 
C'est votre retour à votre véritable nature ... 
Et rien d autre ne transformera ce monde !!"


Armelle

 

https://www.facebook.com/jefumejeboisjemeveil/?ref=py_c
 

Citation du jour.
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 09:28
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 09:26

 

"Tu n'as pas à t'impliquer émotionnellement dans les phénomènes que tu perçois par le biais du mental.
Nous savons tous qu'il s'agit d'un terrain impermanent. Résiste pour ne pas t'identifier ici.
Tout passe, et évolue au gré de ses propres lois.
Reste tranquille. Ne juge ni n'interprète rien de manière personnelle.
Ici, règne le silence total, la vacuité - ne fais qu'un avec elle.
S'il y a une tendance à juger ou à interpréter quoi que ce soit, cette dernière est également observée.
Demeure simplement en tant que le témoin de tout. Petit à petit, tu parviens à distinguer l'arrière-plan immobile et silencieux de tout ce qui se manifeste en tant que mouvements dans ce champ de conscience.
Cet arrière-plan n'est pas l'observateur, mais c'est là que l'observation se produit.
Simplement, le fait d'observer se produit naturellement dans cet espace de neutralité.
Tu te contentes de regarder d'une façon très passive et neutre.
Continue de regarder et vois ce qui demeure.
Est-ce que c'est ce qui est observable qui demeure, ou bien est-ce toi ?
Regarde et vois.
Deux rois ne peuvent siéger sur le même trône.
Soit la présence sera là et la personne n'y sera pas, 
soit la personne sera là et la présence n'y sera pas."

 Mooji
 

Mooji : &quot;Regarde et vois !&quot;
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 09:20
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 08:36

 

"Il y a des instants d'un calme lisse, serein ou tout se tient en une seul mouvement qui glisse et semble se mouvoir sans jamais se séparer de rien. C'est un ensemble, une masse de vie qui selon sa mouvance se reflète dans mille teintes créant des formes d'expressions aussi variées qu'infinies. Toujours Un dans son essence, incroyablement diversifié dans sa manifestation. Cela se trace de couleurs et s'égraine de sons tout en demeurant limpide et silencieux. Cela se contracte en forme d'expression tout en restant profondément détendu et heureux. Il y a des instants d'immobilité absolue dans laquelle vient s'éteindre toute l'activité apparente de la vie. De là il est vu qu'il n'y a qu'un seul jet où tout apparaît dans un foisonnement de couleur, puis, dans un mouvement imperceptible, le regard se retourne à l'intérieur où tout est ramassée en cette douceur. Tout revient en même temps, comme une nappe blanche, vivante de toutes les scènes de la vie, éclaboussée de toutes les nuances de la nature, et qu'on ramène à soi en un seul geste. Un tour de danse. Dans se mouvement de retrait la nappe redevient immaculée, morceau de lumière dont la pureté irradie de sourire dans sa profonde sérénité. Il ne s'est jamais rien passé."

Domiji

 

http://lavieestleplusgranddesguru.over-blog.com/
 

Domiji: &quot;Calme.&quot;
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 08:33
Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 10:35

 

"Toute perception pointe directement vers notre être premier, vers la paix, le non-état naturel commun à toute existence.


Ainsi, en langage humain, être en relation c'est être en communion avec le Tout. Dans cette communion la soi-disant présence de l'autre est ressentie comme un don spontané, et notre propre présence est une réception spontanée. Il n'y a plus sensation de manque, donc du besoin d'exister, parce que le seul fait de recevoir nous amène à notre ouverture.


Lorsque nous vivons dans l'ouverture la première impulsion est d'offrir.


Être dans l'ouverture et dans le mouvement spontané d'offrande, c'est l'amour. L'amour est méditation; c'est une nouvelle dimension donnée à la vie."

Jean Klein

Jean Klein: &quot;Etre dans l 'ouvert.&quot;
Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 10:34
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens