Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:54

 

«Si le monde était réel, il pourrait exister un moyen, une sorte de traitement [pour atteindre la béatitude], mais le monde étant irréel, tout ce que vous pourrez faire ne servirait à rien. Malgré tous vos efforts vous ne distinguez qu'un chaos généralisé et vous ne pouvez pas l'arrêter car il est dans un continuel état de flux. Cet ensemble n'est pas réel.

Après avoir écouté ces entretiens avez-vous acquis et mis en réserve un nouveau savoir ou au contraire celui que vous possédiez s'est-il dissous ?"

 

Nisargadatta Maharaj

Question du jour.
Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:45
Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:41

 

BRULER POUR LA VERITE


Le cœur ne sera jamais satisfait par une simple logique, de simples mots, de simples platitudes. La vraie spiritualité n’est pas un confort – c’est une fournaise, qui brûle vos espoirs et vos rêves chéris, vos croyances dépassées sur la vie, l’univers et toute chose. Beaucoup cherchent "des sentiments agréables, heureux, bons, chaleureux, rassurants, positifs", et confondent cela avec la vraie spiritualité. Cela a également sa place.
Pendant de nombreuses années, j’ai cru que l’éveil avait à voir avec me séparer de la vie, me protéger de la douleur, être "au-dessus" ou "au-delà" de toute préoccupation humaine, vivre dans des états de béatitude sans inquiétude. Découvrir le témoin silencieux, le paisible arrière-plan, l’immuable Soi, le vide "derrière" la forme, a été très nécessaire, à un moment, après presque vingt-cinq ans de souffrance psychologique insupportable, j’avais besoin d’un lieu de repos. Mais le détachement n’était pas le "point final", comme certains des enseignements le promettaient. Le détachement, en effet, était devenu encore un autre point épineux – une autre chose à laquelle s’accrocher, une autre cachette pour le chercheur. 
Ce qui est venu ensuite a été plus frappant : L’effondrement même du vide,
la dissolution du témoin silencieux, la révélation que la conscience n’est pas "derrière" la forme, mais qu’elle se façonne EN TANT QUE forme. Plus aucune division – plus de protection contre la vie. Plus de platitudes ou de certitudes mentales, ni de réconfortants "bons sentiments" auxquels se tenir.

Maintenant, face à la vie, nu, sans protection – sans les promesses. 
Une fournaise d’intégration, un feu pour chaque satané concept que j’avais jamais eu à propos de l’amour, de l’éveil, de Dieu, de la spiritualité, de moi-même. La vie elle-même était le grand enseignant que j’avais toujours cherché, et les doutes ont été ravagés dans le feu.
J’ai été fortement "contre" certains enseignements spirituels, les labellisant "faux", "dualistes", ou même "dangereux", mais je réalise maintenant que chaque enseignement a sa place, que chaque chemin a ses bienfaits, et que l’univers est assez vaste pour contenir tout cela ; et qui suis-je pour juger ?
Nous ne pouvons savoir ce qui est nécessaire pour chaque chercheur, dans chaque contexte, à chaque instant. Ce que nous pouvons dire, c’est ceci : de simples mots, de simples promesses, de simples gentillesses ne satisferont pas longtemps la faim brûlante de Vérité. Et ce feu vous attirera finalement vers cette confrontation directe à laquelle vous avez toujours secrètement aspiré.
A la fin, l’Anneau doit tomber sur la montagne du Destin. Il ne peut être détruit qu’à l’endroit où il a été forgé. Le moment présent."


 

-------

"Réjouis-toi, tu seras bientôt mort.
Cela signifie que chaque instant à partir de maintenant est plus précieux, plus digne de ton attention, de ta présence aimante, ta gratitude.
Le rêve de «plus de temps» peut nous rendre complaisants, nous pousser à dormir.
Le choc de la réalisation de notre impermanence absolue peut nous réveiller.
Allez, sois encore plus stupide aujourd'hui. Laisse ton cœur battre et être percé aujourd'hui. Sois ridicule aujourd'hui.
Abandonne l'espoir de trouver le bonheur dans l'avenir, 
et brise-toi dans le bonheur de ce jour saint, ce jour unique.
Tu n'as pas besoin de plus de temps pour être présent."


Jeff Foster

 

https://www.facebook.com/Jeff-Foster-La-Divine-Pagaille-1690744887880007/

 

 

Jeff Foster: "Tu n'as pas besoin de plus de temps pour être présent."
Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:37
Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 09:17

 

"Quel choix fais-je tout de suite ? 
Celui d’être ? 
Ou celui de prévoir, d’anticiper ?  "

 

Alian Brunache

Question du jour.
Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 09:01

 

"Quels que soient les bruits du monde ou de l'âme, la Vérité sera toujours la Vérité, la Paix sera toujours la Paix, et la Beauté sera toujours la Beauté. Ces réalités sont tangibles, elles sont toujours à notre portée immédiate ; il suffit de regarder vers elles et de se plonger en elles. Elles sont inhérentes à l'existence même ; les accidents passent, la Substance demeure. Laisse le monde être ce qu'il est et prend refuge dans la Vérité, la Paix et la Beauté, dans lesquelles il n'y a aucun doute ni aucune tare."
 
 Frithjof SCHUON


(La conscience de l'Absolu)

Frithjof SCHUON: "Les accidents passent, la Substance demeure."
Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 08:59
"Vos mains peuvent faire le travail mais votre mental peut rester calme.Vous êtes ce qui jamais ne bouge."

"Vos mains peuvent faire le travail mais votre mental peut rester calme.Vous êtes ce qui jamais ne bouge."

Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 08:55

 

"Seul existe le Soi unique.
Un silence invariable, immuable.
Il n'est pas dans l'attente.
Et Il n'est pas en contemplation.
Il ne réfléchit pas.
Il ne se questionne pas.
Il ne se repose pas.
Tout cela pourrait être perçu 
comme autant de modes du mental lui-même.
Qu'est-ce que c'est, ce qui n'est pas en prise ?
Ce n'est pas un état.
Ce n'est pas entre un état et l'autre.
Ce n'est pas l'intervalle entre les pensées.
Ce n'est pas un intervalle.
Ce ne peut être ni fait, ni défait.
Pour Lui-même, il n'existe rien de tel qu'une pratique.
Rien de tel que des êtres qui Le contemplent, méditent sur Lui ou L'atteignent.
Caché, pourtant rien ne peut Le cacher.
Révélé, pourtant rien ne peut Le voir.
Se connaissant Lui-même, pourtant Il ne possède aucun savoir.
Réalisé par Lui-même, pourtant Il est dépourvu de mental.
Se bénissant Lui-même, pourtant Il est au-delà de la dualité.
Il est, pourtant Il est au-delà de l'être.
Insondable, imprenable, insaisissable.
Qui ou qu'est-ce qui est là ?
Au-delà du péché et au-delà de la vertu.
Il annonce Sa présence dans le corps par la sensation "je suis".
Mais Il est au-delà du "je" et au-delà du corps.
Insaisissable, et pourtant l'attention et le pur intellect
peuvent Le reconnaître et En prendre conscience.

Il se révèle, mais Lui-même ne révèle rien.
En reconnaissant Son absolue omniprésence, la joie emplit le Cœur.
L'intelligence danse.
La paix est très heureuse.
Les univers se prosternent,
et pourtant ils ne peuvent pas voir leur Seigneur."


 Mooji
 

Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 08:48
Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 08:44

 

" Le calme est le critère du progrès spirituel…"

 

Ramana Maharshi

Citation du jour.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens