Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 12:11
Repost 0
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 10:56

 

«Lors de l'éveil, une chose se révèle à nous : nous ne sommes ni une chose, ni une personne, ni une entité. Nous sommes ce qui se manifeste sous la forme de toute chose, toute expérience, tout être. Nous sommes ce qui rêve l'univers tout entier et lui accorde ainsi l'existence. L'éveil spirituel ne révèle que ce qui est ineffable et indéfinissable. Voilà en vérité ce que nous sommes.»

 

Adyashanti

 

https://www.facebook.com/vivrenpresence/?fref=nf

Adyashanti: "Nous sommes ce qui se manifeste sous la forme de toute chose."
Repost 0
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 10:55
Repost 0
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 10:41
https://www.facebook.com/Communification/photos/a.436261946457132.1073741827.108198195930177/1299329536817031/?type=3&theater

https://www.facebook.com/Communification/photos/a.436261946457132.1073741827.108198195930177/1299329536817031/?type=3&theater

Repost 0
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 10:35
Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 15:49
Humour du jour.
Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 15:45

 

"Lorsque tu peux écrire ton autobiographie au dos d'un timbre-poste et qu'il te reste encore de la place, je souhaite te rencontrer."


 Mooji

Citation du jour.
Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 11:24
Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 11:14

 

"Un moine décida de méditer seul, loin de son monastère. 
Il s'en fut dans une barque, au milieu du lac, jeta l'ancre, ferma les yeux et commença à méditer. 
Après quelques heures de silence, il sentit soudainement le choc d'un autre bateau heurtant le sien.
Les yeux toujours fermés, il commença à respirer la colère, puis la rage. 
Il ouvrit alors les yeux, prêt à hurler sur le batelier qui avait si brutalement dérangé sa méditation. Il resta bouche bée : c'était une barque vide qui avait frappé la sienne. L'embarcation s'était probablement détachée et avait dérivé.
Le moine comprit que le moindre choc de l'extérieur suffisait à ce qu'il se mette, tout seul, hors de lui. Dès lors, chaque fois qu'il rencontrait quelqu'un qui l'irritait ou provoquait sa colère, il se souvenait : « Cette colère est la mienne. L'autre n'est qu'un bateau vide. »

"Le sentiment le plus brutalement honnête, aimant et libérateur :
« Je t'aime ». J'aime être avec toi, passer du temps avec toi. 
Mais je n'ai pas besoin de toi pour ma satisfaction. 
Tu n'es pas responsable de mon bonheur. 
Tu n'as jamais été à blâmer ni ne le sera jamais pour mon mécontentement. Tu es soulagé du poids intolérable de devoir être à la hauteur de mes attentes, ou d'avoir à changer pour t'adapter à mes besoins sans fin, 
ou de devoir être celui ou celle qui me complète, car je suis déjà complet comme je suis.
Je t'aime. 
Je te respecte. 
Comme tu es."

 

Jeff Foster

https://www.facebook.com/Jeff-Foster-La-Divine-Pagaille-1690744887880007/

Jeff Foster: "Déjà complet comme je suis."
Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 11:12
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens