Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 08:14

Ce renversement de perspective est analogue à celui qui permet de reconnaître soudainement une  figure angélique dans l'arbre d'une de ces gravures qui faisaient la joie des enfants du début du XXème  siècle. D'abord, nous ne voyons que l'arbre, puis, informé par un message au bas de l'image qu'un  ange s'y cache, nous procédons à un examen minutieux du feuillage, jusqu'au moment où nous voyons  enfin l'ange qui avait toujours été devant nos yeux. L'important est de savoir qu'il y a un ange, où il se   , et d'avoir expérimenté une fois le processus au cours duquel l'arbre se désobjectivise  progressivement jusqu'au moment où les lignes de la gravure qui en constituaient la substance  apparaissent en tant que telles et se recomposent pour nous livrer le secret de l'image. La voie ayant 
été frayée, les renversements ultérieurs de perspective sont de plus en plus aisés jusqu'au moment où  nous voyons pour ainsi dire simultanément l'arbre et l'ange. De manière similaire, une fois notre nature  profonde re-connue, les distinctions résiduelles entre ignorance et éveil s'estompent progressivement 
pour céder la place à l'ainsité fondamentale de l'être. 

 

Francis Lucille

L'ange dans l'arbre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens