Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 10:17

 

"Vous n'avez pas besoin de chercher des expériences
L'expérience ne laisse derrière elle que des souvenirs qui s'ajoutent à un fardeau déjà assez lourd. Vous n'avez pas besoin d'accumuler encore plus d'expériences. Celles que vous possédez déjà sont suffisantes, et si vous sentez la nécessité d'en acquérir plus, regardez dans le cœur des gens qui vous entourent. Vous trouverez un grand nombre d'expérience que vous ne pourriez obtenir en un milliers d'années. Apprenez du chagrin des autres pour vous sauver du vôtre. Vous n'avez pas besoin d'expérience, mais de vous libérer de toute expérience. Ne soyez pas avide d'expériences, elle ne vous sont d'aucune utilité... Un événement ne devient une expérience que si je suis émotionnellement concerné. Je suis dans un état complet, qui ne cherche pas d'amélioration. A quoi me servirait l'expérience?...
Quand nous avons affaire aux choses, la connaissance des choses est nécessaire; dans nos relations avec les gens nous avons besoin d'intuition, de sympathie. Pour vous occuper de vous, vous n'avez besoin de rien. Soyez ce que vous êtes: un être conscient, et ne laissez pas vagabonder votre esprit loin de vous... La majorité des hommes végète mais ne vit pas. Ils ne font qu'accumuler des expériences et enrichir leur mémoire. Mais l'expérience est la négation de la Réalité qui n'est ni sensible ni conceptuelle: elle n'est ni le corps ni le mental, bien qu'elle les inclut tous les deux et transcende l'un et l'autre...
La connaissance est très utile quand on s'occupe des choses. Mais elle ne vous enseigne pas comment faire avec les gens et vous-même, comment vivre sa vie. Nous ne sommes pas en train de parler de la conduite d'une voiture ou des moyens de gagner sa vie. Pour cela, vous avez besoin d'expérience. Mais la connaissance matérielle ne vous aidera pas à être la lumière qui vous illuminera. Vous avez besoin de quelque chose de beaucoup plus proche, de beaucoup plus profond que la connaissance immédiate, pour être vous-même au vrai sens du mot. Votre vie extérieure n'a pas d'importance. Vous pouvez devenir veilleur de nuit et vivre heureusement. Ce qui importe, c'est ce que vous êtes intérieurement. Vous avez à gagner votre paix et votre joie intérieure...
L'expérience, aussi sublime soit-elle, n'est pas la chose réelle. Elle va et vient par nature. La réalisation de soi n'est pas une acquisition. Elle serait plutôt la nature de la compréhension. Une fois qu'on l'a atteinte, on ne peut plus la perdre. D'un autre côté, la conscience est changeante, elle coule en subissant des transformations à chaque instant. Ne vous attachez pas à la conscience et à son contenu. La conscience que l'on retient cesse. Essayer de faire durer un éclair d'intuition ou une explosion de bonheur détruit ce que l'on voudrait préserver. Ce qui est venu doit s'en aller. La permanence est au-delà de tout va et vient. Allez à la racine de toutes les expériences, au sentiment d'être. Au-delà de l'être et du non-être se situe l'immensité du réel."


Nisargadatta Maharaj

Nisargadatta Maharaj: "La connaissance matérielle ne vous aidera pas à être la lumière qui vous illuminera."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens