Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 07:33

 

"Je vis pleinement les émotions. Le fait de les voir arriver, ce recul qui permet de tout ressentir mais s’en s’identifier : tout cela permet de les vivre d’un bout à l’autre, pleinement. Et puis elles passent.
Vivre pleinement, vivre l’instant qui se présente, le désir, l’élan qui se présente. Non pas ce qu’il faut faire, mais ce qui vient, ce qui est là, maintenant.
Quand on vit pleinement ce qu’on vit, sans l’arrêter, sans étouffer, sans le nommer, qu’on vit son émotion dans tout son corps, qu’on est complètement grignotée par elle, au-delà du mot peur, du mot jalousie, du mot manque… cela débouche sur le silence.
Quand l'agitation reparaît c’est un problème d'identification. Le mental revient, redevient le plus fort et piège. Une fois piégé, on se met à y croire fermement… alors on oublie le silence et cette chose puissante qui est là."


Yolande Duran

Yolande: "Cela débouche sur le silence."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens