Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 08:11

 

" Voyez la vanité de vouloir changer, modifier, la vanité« d’en sortir ». La vision qui n’est plus sous l’influence du passé ou d’un futur projeté est vision globale.
Vous devez abandonner l’idée d’amélioration. Il n’y a rien à atteindre, rien à trouver. Chercher et vouloir atteindre quelque chose sont le carburant de l’entité que vous croyez être. Ne projetez pas une idée de réalité, de liberté. Soyez simplement conscient des événements de votre existence sans vouloir un changement. Voir les choses ainsi vous gratifiera d’un état de détente profonde, à la fois physique et psychologique. Même cet état, en tant qu’objet de perception, se dissout dans votre observation où il n’y a plus ni observateur ni état observé.
 Dans l’approche progressive, vous êtes assujetti à l’esprit. L’esprit entretient l’illusion que s’il change, modifie ses états, ses pauses, etc., il finira par être absorbé par ce qui est au-delà de lui. Cette conception erronée plonge le chercheur de vérité dans l’état le plus tragique qui puisse être : il s’est pris lui-même dans son propre filet, le filet de la plus subtile dualité. »
 
Jean Klein

Jean Klein: " Voyez la vanité de vouloir changer, modifier."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens