Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 09:43

 

"Vous connaissez peut-être cette histoire zen que l’on raconte au sujet d’un homme et d’un cheval. 

Le cheval galope à toute allure et, de toute évidence, l’homme à cheval semble se rendre à un endroit important.

Un autre homme se tenant au bord de la route lui crie : « Où vas-tu ? et le premier homme lui répond : 

« Je ne sais pas. Demandez au cheval. » 

C’est aussi notre histoire. 

Nous ne sommes pas différents de cet homme à cheval : nous ne savons pas où nous allons et nous ne pouvons pas arrêter le cheval.

Ce cheval est notre énergie d’habitude qui nous pousse en avant, malgré nous. 

Nous passons notre temps à courir et c’est devenu une habitude. 

Nous luttons tout le temps, même en dormant.

Nous sommes en guerre contre nous-mêmes et prêts à déclarer la guerre aux autres..."

 

 Thich Nhat Hanh.

Thich Nhat Hanh.: "Malgré nous."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens