Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 08:17

 

"Quand nous réalisons le Soi impersonnel, nous réalisons que toute la manifestation est une projection de ce qui ne change pas.

Quand nous réalisons qui nous sommes vraiment, le Soi impersonnel, nous réalisons que la Vie entière n'est qu'une expression de nous-mêmes.

C'est comme dans un rêve, Je - le Rêveur - demeure le même, quoique je rêve.

Que le rêve soit plaisant ou désagréable, comique où cauchemardesque, toute la substance du rêve, les couleurs, les formes, les sons, les sensations, les saveurs et les odeurs, les personnages, les décors, l'absurdité ou la féerie du scénario sont tous faits de la même substance, celle du rêveur.

C'est pour cela que la Réalisation spirituelle - l'éveil comme on dit - n'a rien à voir avec ce qui change. L'éveil ne concerne que Cela qui ne change pas, qui demeure le même, la Vérité que nous sommes déjà. Et Cela, la Vérité que nous sommes, n'est absolument pas concerné par l'éveil illusoire d'une entité inexistante. 

Notre corps change à chaque battement de cil. Les émotions et les sensations se forment, se déforment, se reforment et se dissolvent dans l'espace sans âge. Les pensées crépitent comme des flammèches dans le vent et s'éteignent dans la nuit du non savoir. Le monde change à vue d'espace et les nouvelles sempiternellement, se renouvellent. Ce que depuis les grecs on nomme la matière et les atomes change également continuellement, même si les fluctuations attestées par les microscopes semblent infinitésimales. Tout change tout le temps. Un deux trois soleil ! Et un noveau monde apparaît ! Tout ce que nous percevons est impermanence, comme disent les bouddhistes. Mais il n'est pas nécessaire d'être bouddhiste pour remarquer cette lapalissade.

L'expérience de ce que nous appelons "moi" se remanie, se transforme, mute en permanence. La personnalité tourne souvent au vinaigre mais parfois se bonifie avec le temps, comme un bon millésime, mais la métamorphose, lente ou abrupte est inexorable. 

Le caractère s'amende, se ou se durcit, mais varie, invariablement. Mes préférences s'intensifient ou se ramollissent, chancellent, se réorganisent, mais inévitablement, changent. Mes croyances s'affinent ou se densifient, se remodèlent et, parfois s'inversent. Mon histoire et ma mémoire se surimposent, se lézardent et se reconfigurent. Même l'idée d'un mien et d'un tien peuvent s'effriter avant l'extrême onction.

La réincarnation n'est pas celle d'une entité particulière à la mort du corps et à la naissance d'un autre. 

Tout naît et meurt à chaque nanoseconde. 

Nous nous réincarnons d'instant en instant.

Ce que nous appelons communément la vie, c'est à dire la manifestation, n'est qu'une réincarnation permanente.

Qu'est ce qui se réincarne en tout ce qui est tout en demeurant le Même ?

Amor Fati"

 

Dan SPEERSCHNEIDER

 

http://eclore-en-conscience.blogspot.fr/

Dan SPEERSCHNEIDER: "La vérité est ce qui ne change pas."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout et le Rien en particulier. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens