Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:56

 

"Nous vivons une époque dans laquelle nous voulons tout contrôler.De l’ouverture de la porte du garage, au Smartphone branché constamment qui enregistre les battements du cœur, le taux de sucre, qui veille sur le rythme du sommeil et nous réveille au bon moment , qui enregistre les cours de la bourse, pour faire les meilleurs investissements etc.Comme si le contrôle nous rassurait car contrôler c’est avoir la main mise sur quelque chose ou quelqu’un.Mais ce dont nous ne nous rendons pas bien compte , c’est que le contrôle accentue la place de l’ego et que nous allons à l’inverse de la voie requise pour le vrai chercheur. Une fois de plus Bernard, dans sa grande compassion et réendossant pour un moment l’habit de chercheur qu’il a été nous évite ces écueils en parlant de sa propre expérience et en nous indiquant les écueils qu’il a lui même contournés, pour nous ramener à l’essentiel de notre recherche. « C’est grave de parler de contrôle du mental,  du contrôle de vos passions, du contrôle de vos désirs !Quelle horreur ! Pourquoi voulez vous contrôler votre mental ?Dans quel but ? Qui est concerné par le mental sinon l’individu qui par nature est provisoire temporaire ? Laissez donc votre mental tranquille, il ne comprend rien et ne comprendra jamais rien à notre recherche, ce n’est pas son rôle et il n’en est pas capable !Le mental n’est qu’un processus d’accompagnement du corps… dans le monde pendant un certain temps….. le mental ne connaît que l’état dans lequel il évolue chaque jour, à savoir l’état de veille ( le rêve également mais ça n’a aucun intérêt). Pour lui, le monde et tout ce qu’il contient est donc bien réel, maisvous avez la capacité de LE  CONSTATER, grâce à votre CONSCIENCE ! C’est cela qui est essentiel ! La conscience vous permet d’observer le processus mental alors que le contraire n »est pas possible… Vous ne pouvez pas être ce que vous constatez, vous ne pouvez pas être à la fois sujet et objet ! C’est uniquement cela qu’il faut comprendre dans ce qu’il est nécessaire de comprendre…La nature du mental est telle qu’elle est et n’est pratiquement d’aucune utilité pour notre quête, seule la conscience évolue et vous permettra d’aller au delà de ce processus mental, mais pas lui ! Mon conseil est donc de laisser ce mental tranquille parce qu’il ne vous sera d’aucune utilité !Quant à contrôler vos passions ! Que voulez vous dire ? En fait je le comprends parce que je l’ai cru et si vous saviez tout ce que j’ai pu faire pour cela ! Ce serait trop long et je n’aime pas trop parler des bêtises terribles que j’ai faites !  D’abord pour un chercheur passionné il n’y a qu’une passion qui importe, c’est notre BUT à atteindre, pour ma part, il prenait toute la place !Mais s’il vous reste des passions autres, quelle importance ? Cela, encore une fois concerne l’individu et je ne suis pas  QUE cet individu, mais avant tout la CONSCIENCE qui me permet de le constater ! Certes, pour parvenir au BUT ultime, il est préférable que notre PASSION pour notre quête l’emporte sur les autres passions, mais c’est tout !Le reste n’a aucune importance !Contrôle de vos désirs ! Même remarque ! Avoir des désirs est tout à fait naturel et aller à l’encontre est une erreur :Laissez la nature tranquille, vous n’êtes définitivement pas cet individu provisoire! C’est uniquement cela que vous devez réaliser aujourd’hui ! Où est cette notion de désirs, de passions ou d’être surveillé du ciel par des sages durant le sommeil profond     ?Toutes ces choses n’existent pas d’elles-mêmes, mais en fonction de la conscience que vous en avez, et cela ne peut se produire qu’au réveil parce que votre conscience est présente en premier ! Seule la conscience vous permettra d’évoluer, d’aller jusqu’au But final et non ce pauvre processus mental totalement incapable d’accéder à votre démarche même si vous croyez qu’en l’améliorant, en maîtrisant vos sens ou vos désirs il pourrait en être autrement ! Je l’ai cru longtemps et bien entendu, j’ai VU finalement que j’avais adhéré aux différents  « on dit » lus et entendus depuis toujours ! Quelle bêtise ! il n’y a pas lieu de changer ce qui est naturel, changeons simplement la conscience que nous en avons, ce sera largement suffisantEn ce qui concerne les mantras : j‘ai été moi-même initié par Swami Ritajananda en 1981, avec un mantra se rapportant à RAMANA puisque Swamiji savait tout l’Amour que j’avais pour RAMANA… qu’il avait d’ailleurs rencontré lui-même…Que dire sans vous décevoir ? J’ai tellement pratiqué, tellement Aimé mon mantra… et finalement … un simple moyen bien sûr, et rien d’autre, une simple pratique qui devra tomber également d’elle-même… Elle aura tout de même eu son rôle, mais tout doit tomber, tout doit finir et tout finira, sauf VOUS, le SOI, et alors: il ne restera que VOUS sans vous ! « 

 

Bernard Harmand

 

http://tout-par-amour.fr/chercheur/bernard-harmand/comment-reussir-a-controler-son-mental-et-ses-passions-faut-il-reciter-des-mantras/

Bernard Harmand: "Vous sans vous."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de RV
  • Le blog de RV
  • : Bavardage sur le Tout en particulier et le Rien en général. Psittacisme sur Ce qui est.
  • Contact

La Vie est ce qui est

cequiest:

"Et ceci est ce qui arrive… lire ces mots, entendre des sons, ressentir, penser « alors, et après ? ». Et bien « après » est encore ceci ! la Vie étant simplement ce qui est… l’avènement dans l’anéantissement, la fin dans le commencement, le rien dans le tout."
                                                                                                                                                 Tony Parsons

Rechercher

Le Paradis est déjà là !



"Nous prétendons que nous avons perdu la paradis seulement pour la joie de le retrouver à nouveau. Quand le paradis est retrouvé , il est réalisé qu' il n' avait jamais été perdu.
Mais aussi longtemps que nous cherchons le paradis, il est impossible de remarquer qu'il est déjà là."
                                                                                                                                         Richard Sylvester

Relaxe toi, tu es déjà arrivé !

Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ?        

                                                                                                                                              Ramana

Liens